mediacongo.net - Actualités - La mode se veut masquée



Retour Style et Beauté

La mode se veut masquée

La mode se veut masquée 2020-10-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/12-18/cagoulemasque.jpg -

Parce que la mode s’adapte sans cesse, des pièces sont venues se greffer aux intemporels de l’hiver. Au placard les robes légères et les pulls décolletés. Cette année, les marques mettent un point d’honneur à la création de pièces avec une mention spéciale protection contre le Covid-19. Les masques à paillettes aux logos de grandes marques, c’est déjà terminé ! Les créateurs sont passés au niveau supérieur : des vêtements avec masque intégré. Ces pièces pourraient bien devenir les nouveaux indispensables de notre dressing. On vous laisse vous positionner.

La robe masque

Chez la marque anglaise Pretty Little Thing, des ovnis de la garde-robe ont débarqué : des robes à masques. Ces pièces ont d’ailleurs récemment enflammé les réseaux sociaux. Plusieurs modèles sont disponibles sur le site internet de la marque, de la robe moulante unie à la robe à imprimés graphiques, et même léopard. De quoi réjouir tous les styles ! De loin, on aperçoit une robe au gigantesque col roulé. De plus près, on distingue un masque buccal que l’on peut attacher aux oreilles. Stylé et ingénieux. Au passage, ça nous permet de ne jamais plus oublier notre masque. On se demande quand même à quoi ça ressemble une fois le masque retiré.

Le bandana masque

Zadig&Voltaire a également redoublé d’ingéniosité en sortant un modèle hybride de bandana-masque ultra élégant, mais rock à souhait. On reconnait bien là la patte de la marque française. En plus de protéger du virus, la longueur du bandana permet également de protéger du froid et des coups de vent. Celui-là, on aurait bien envie de le porter tous les jours. Et ça tombe bien parce qu’il est disponible en deux coloris : rouge et noir. On n’hésitera donc pas à faire une tournante en fonction de notre tenue du jour. Parce qu’évidemment, comme tout masque réutilisable, ces pièces d’un nouveau genre nécessitent d’être lavées très souvent.

La cagoule intégrale

Dans la gamme de luxe, de nombreux créateurs se sont également laissés inspirés par les nouvelles conditions sanitaires dans la confection de leurs vêtements. C’est d’ailleurs une tendance qu’on a retrouvée sur les podiums de la dernière Fashion Week de Paris, notamment sur les catwalks des défilés Kenzo et Victoria/Toma. En ligne, on trouvera des pièces du genre chez la styliste française Marine Serre, qui a sorti des cagoules intégrales dans son célèbre imprimé à petites lune. Ici, le visage est couvert entièrement, avec uniquement une ouverture pour les yeux. La cagoule est déclinée en plusieurs motifs et couleurs, mais également en laine. De quoi passer l’hiver bien au chaud.

Si l’envie vous dit d’adopter cette tendance, restez tout de même sur vos gardes. Rien n’a encore été communiqué sur la réelle efficacité de certaines pièces.

Suivez So Soir sur Facebook et Instagram pour ne rien rater des dernières tendances en matière de mode, beauté, food et bien plus encore.


Le soir / MCP, via mediacongo.net
162 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Les cosmétiques pour bébés nocifs pour leur santé
left
ARTICLE Précédent : Gambie: débats au Parlement pour abroger une loi réprimant la dépigmentation