mediacongo.net - Actualités - Kabasu Babu fustige le plan d’un gouvernement visant à renvoyer les élections en 2030



Retour Politique

Kabasu Babu fustige le plan d’un gouvernement visant à renvoyer les élections en 2030

Kabasu Babu fustige le plan d’un gouvernement visant à renvoyer les élections en 2030 2020-10-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/26-31/kabasubabu_20_22541.JPG -

L'adresse du Président de la République Félix Tshisekedi du vendredi 23 octobre 2020 était, dans son captage général, assortie d'un esprit de paix, propice à la préservation de l'unité nationale, comme nous l'avions souhaité dans notre politoscopie précédente.

L'option des consultations et la modalité participative au gouvernement de la République sont aussi appréciables. Cependant, dans ce contexte d'un ordre républicain et démocratique légitimement établi, cette modalité est porteuse d'aléas politologiques gravissimes.

Primo, cette démarche risque d'être considérée comme un aveux de reconnaissance de la non-élection du président en 2018 et donc une tentative de consolider une légitimité présidentielle contestée depuis 2018.

Secundo, monsieur le Président, il n'existe aucune rationalité assurant que ceux qui vous ont dramatiquement marginalisé aux yeux du monde entier à Genève et ceux qui étaient au FCC ayant géré avec ses leaders pendant des décennies et les ont quittés par situationnisme politique, sont subitement détenteurs d'une vertu politique salvatrice qui va vous aider à résoudre les problèmes que vous avez épinglés.

Monsieur le Président, vous avez impérativement besoin d'une réorientation stratégico-opérationnelle et d'une innovation gouvernologique. A cet effet, au lieu de perdre le temps, les ressources et l'énergie dans des consultations politiciennes, il vous est proposé de :

(a) initier la formation d'un nouveau gouvernement de 40 postes dont 20 à la majorité établie, 12 au CACH, 3 à la société civile et 5 aux opposants ; (b) un recentrage programmatique sur les projets propulseurs stratégiquement sélectionnés en équilibre entre la diversification et la densification de l'économie, (c) un raffinement de votre cabinet avec des personnalités telles que Kankwenda Mbaya, Nzongola Ntalaja, (d) l'instauration d' un système de performance gouvernementale avec assignation des indicateurs gouvernométriques à chaque ministre aves des sanctions automatiques non-négociables.

En réalité, ce mandat n'a plus que deux années de travail devant lui. Des consultations politiciennes visant le renvoi des élections en 2030 et créer une autre longue transition gérée par un gouvernement de l'union sacrée, ruineront les acquis de la démocratisation et de l'alternance.Que dieu bénisse la RDC et que vive la République rationaliste


Forum des As / MCP, via mediacongo.net
795 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Belkine | W23SANX - posté le 26.10.2020 à 10:31

Le point de vue de Monsieur Kabasu Babu fustigeant le plan d’un gouvernement visant à renvoyer les élections en 2030 n'est pas juste mais c'est chercher un positionnement politique de son abediance. Même s'il y a glissement jusque 2030 avec un gouvernement d'union nationale pouvant répondre aux revendications tant recherchées de la population, j'ose croire que cela ne pose pas problème au lieu de précipiter les élections encore contester à 2023 comme cela a été le cas à 2018. La constitution de la RDC est une théorie qui n'a jamais été respecté à la lettre et le peuple ne cesse d'en être victime.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 26.10.2020 à 10:11

Tout le monde est il déjà envôuté et rendu débile mental par le CNPP de Kitenge diable ou quoi ?.Quand en avouant son INCOMPETENCE ET ECHEC,l’ apprenti BEBEDOC déclare, acculé : 3 « Venez aux concertations /Consultations MAIS sachez que pour moi , AUCUN accord n’est valable quand je l’estimerai bon pour MOI »:il l’a déjà fait avec vs tous il le REPETE et tous comme des aliénés mentaux vous lui dites OK;DITES A L' Apprenti BEBEDOC:qd on échoué ON DEMISSIONNE

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Prestation de serment des juges : « Cette cérémonie entre dans l’histoire plus comme un...

Politique ..,