mediacongo.net - Actualités - Discours à la Nation: Félix Tshisekedi s’attaque aux consultations aujourd’hui !



Retour Politique

Discours à la Nation: Félix Tshisekedi s’attaque aux consultations aujourd’hui !

Discours à la Nation: Félix Tshisekedi s’attaque aux consultations aujourd’hui ! 2020-10-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/26-31/tshisekedi_felix_conseil_de_defense_20_001.jpg -

Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la République

Ainsi qu’il l’avait annoncé, lui-même, le 23 octobre dernier, dans son adresse à la nation, le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, de retour à Kinshasa après un séjour de deux jours à Brazzaville où il a participé à la célébration du 80ème anniversaire de Déclaration de Charles de Gaulle sur la France Libre, va s’attaquer, dès aujourd’hui, aux consultations en vue de requalifier la Coalition FCC-CACH et constituer, très prochainement, une union sacrée devant lui permettre d’impulser des réformes profondes pour consacrer l’alternance démocratique et, en même temps, améliorer la gouvernance en RD. Congo.

Officiellement, même si rien n’a filtré sur la nature des personnes, ni la vraie trame des sujets de cette nouvelle série de consultations, il va sans dire qu’il s’y attèlera certainement pour rattraper les deux jours alors qu’il avait promis de commencer au début de cette semaine.
Appel à la solidarité africaine

Déjà, du haut de la tribune du Palais de Congrès de Brazzaville, le Président de la république Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a lancé, ce mardi 27 octobre, un appel à l’engagement et à la solidarité africaine afin d’éradiquer les forces négatives et terroristes qui sèment la désolation dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.

Le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a fait ce plaidoyer à la faveur du colloque sur les 80 ans du Manifeste de Brazzaville, capitale de la France Libre ouvert ce matin.

Dans son allocution, le Président de la République a indiqué que son pays, la RDC, partage aussi l’histoire commune de cette commémoration.
Le Congo belge n’était pas en reste à ce qui se passait en Afrique Equatoriale Française.

Pour illustrer cette solidarité à ce combat, le Président Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo a rappelé que le Général de Gaulle s’était exprimé à partir de la Radio de Léopoldville pour déclencher la résistance.

Ainsi, le Congo fut le premier pays étranger à recevoir le Général de Gaulle comme un Chef d’Etat.

Ballet diplomatique

Invités à cette activité mémorielle de l’histoire franco- africaine, les Présidents de République de la RDC, du Tchad, de la RCA ; les premiers ministres du Gabon et du Cameroun ainsi que le Ministre français de l’Europe et des affaires étrangères tout comme la Secrétaire Générale de l’OIF, Mme Louise Mushikiwabo et le Président de la fondation Charles de Gaulle Hervé Gaymard ont chacun fait la restitution de la vérité historique sur le rôle joué par Brazzaville pour restaurer l’honneur et l’Indépendance de la France, une histoire occultée et méconnue des générations actuelles.

Hôte de ce colloque, le Président Denis Sassou Nguesso a relevé que le manifeste de Brazzaville est le point de départ du processus de décolonisation des pays africains. 

A la suite de l’invasion de la France par l’Allemagne Nazie, le Général de Gaulle, depuis son refuge de Londres lança à travers la BBC, la résistance et créa la France libre avec Brazzaville comme capitale.

Ainsi, Brazzaville se rallia à la cause de la France Libre.

Des milliers de combattants partirent avec enthousiasme se battre jusqu’à la victoire.

Dans son adresse, le Président Sassou Nguesso a aussi affirmé que pour tout ce que l’Afrique a donné au monde et particulièrement, à l’Europe, elle mérite une place en tant que membre du Conseil de Sécurité des Nations Unies avec droit de véto.

Brazzaville, l’un des lieux de mémoire

Jean Yves Ledrian a, au nom de la France, reconnu, pour sa part, que Brazzaville est parmi les lieux de mémoire qui compte pour son pays car, a-t-il dit, il y a 80 ans, le sort de son pays y était décidé. «Nous vous devons une partie de notre souveraineté », a-t-il conclu.

De son côté, le Président de la Fondation Charles de Gaulle Hervé Gaymard a corroboré ces propos en indiquant que Brazzaville fut « le refuge de la souveraineté de la France».

Colloque de Brazzaville, faut-il le souligner, avait pris toutes les dispositions protocolaires sanitaires pour préserver la santé des participants recrutés parmi les Chefs d’Etat et de gouvernement, des personnalités politiques et autres scientifiques venus de plusieurs pays contre les effets pervers de la pandémie à Covid-19.


La Prospérité / MCP, via mediacongo.net
6587 suivent la conversation
21 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anaonyme | 92D3XD4 - posté le 28.10.2020 à 14:01

RECONNAISSEZ AU MOINS QUE DS SON fameux discours du 23 octobre il n 'a PAS Caché que pour lui "AUCUN ACCORD n'est supérieur à ce que LUI peut décréter comme intérêt supérieur de la nation, le entendez la NATION étant LUI TSHILOMBO:je me demande si il devait le dire en KYNYAMULENGE ou en " mersis returi mersans " pour que les envôutes Congolais SACHENT QUE TRAHIR IL LE FERA ENCORE:DISTRACTIONS ,PERTES DE TEMPS et d' ARGENT: qd dans un poste occupé par tricherie on échoue ON DEMISSIONNE ET PAS EMBARKER 85 MILLIONS DS DES ECHAPATOIRES

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 28.10.2020 à 13:47

RECONNAISSEZ AU MOINS QUE DS SON fameux discours du 23 octobre il n 'a PAS Caché que pour lui "AUCUN ACCORD n'est supérieur à ce que LUI peut décréter comme intérêt supérieur de la nation, le entendez la NATION étant LUI TSHILOMBO:je me demande si il devait le dire en KYNYAMULENGE ou en " mersis returi mersans " pour que les envôutes Congolais ne se posent plus de questions sur cela

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 28.10.2020 à 13:08

(Suite) comme chef de l'état ? Voilà la monstruosité politique. Envoyer Ilunga au Shaba, et faire signe des ordonnances, voilà la piège tendue par Tshilombo au FCC. Tout est parti en ce moment là. Ilunga n'a pas démissionné a tjrs le soutien du FCC. La copie du cas du ministre de la justice n'a pas donné les fruits. Le FCC ne peut sacrifier Ilunga, pas même les présidents des chambres.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 28.10.2020 à 12:59

Les consultations c'est quoi, une espèce de référendum sur son action,sur son discours. Mais la politique, les décisions de cette législature se font au parlement. Président Félix en tant chef du gvt.doit allez au parlement declarer la fin de la coalition. Mais cela n'est pas possible, il y'a un premier Ilunga qui doit aller au parlement déclarer la fin de la coalition. Mais cela n'est pas possible, puisqu'il a le soutien du FCC en plus d'autres qui sont contre. Donc Tshilombo fait son référendum. Tshilombo joue trop des cartes qui n'apportent nul part. Il a ouvert la crise en temps que qui ? Chef du gouvernement ?chef de l'opposition au FCC dans le gouvernement ? Comme chef de...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 28.10.2020 à 12:24

anaonyme | 92D3XD4 - Les envoute's Congolais n'aiment pas poser des questions A leur seigneur Tshilombo, c'est oui et amen, meme s'il dit " mersis returi mersis kiekiekiekie ils ne veulent pas savoir c'est quelle langue, ca signifie quoi, kiekiekiekiekie

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anonyme | OORNWVN - posté le 28.10.2020 à 11:50

VRAIMENT CONGOLAIS RDC!! VOS ACCORDS DOIVENT PRENDRE LA CONSTITUTION EN OTAGE! VOLER, C'EST VOUS! DETOURNER, C'EST VOUS! TOUTES LES MALVERSATIONS GRAVES, VOUS Y ÊTES! DONC, LUI ET VOS ACCORD, C'EST POUR VOUS PROTEGER!!!!! JE PENSE QU'EN LE DISANT, IL A RAISON!!! VAUT MIEUX DIRE QUE SE TAIRE!!! IL A TOUTES LES INFORMATIONS ET PREUVES POUR EN PARLER!! BRAVO FATSHI!! LE CHÔMAGE EST A LEUR PORTE, C'EST AINSI LEUR CRAINTE!!

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean-Claude Debouquet | A8XA4NT - posté le 28.10.2020 à 11:46

L'auteur aurait dû intituler son article autrement au lieu de donner l'impression que la célébration du 80e anniversaire de la Déclaration de Charles de Gaulle sur la France Libre, à laquelle Félix-Antoine Tshisekedi vient de prendre part, est un chapitre des consultations que celui-ci va entreprendre pour la constitution de l'union sacrée de la Nation. C'est n'importe quoi comme titre !

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 28.10.2020 à 11:36

RECONNAISSEZ AU MOINS QUE DS SON fameux discours du 23 octobre il n 'a PAS Caché que pour lui "AUCUN ACCORD n'est supérieur à ce que LUI peut décréter comme intérêt supérieur de la nation entendez la NATION c'est LUI TSHILOMBO:je me demande si il devait le dire en KYNYAMULENGE pour que les envôutes Congolais ne se posent plus de questions sur cela

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pierre | SPV26T9 - posté le 28.10.2020 à 11:08

Nous connaissons les accords que Tshisekedi a trahi, est ce que quelcun connait un seul accord qu'il n'a pas trahi?

Non 5
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 28.10.2020 à 11:06

N'est ce pas c'est le meme monsieur qui etait envoute' A Geneve ??? Le meme monsieur qui sacrifie' son allie' Kamerhe ??? Le meme monsieur qui sacrifie son allie' donneur du pouvoir(FCC) ??? Qui vous dit qu'il va respecter l'actuel accord ???? Les betons des saut des moutons servent A quoi dans le pays ???? kiekiekiekiekie BO KANGI KAMERHE NA JAMAAL, BOSILISA SIKOYO BA SAUT DES MBWA ???? VOL ORGANISE' YA BA TALIBAN.

Non 8
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 28.10.2020 à 10:33

Vous allez bientôt les voirs minables gardes chiourmes défiler devant le dribleur dans leurs tenues loufoques avec des attitudes obéquiuses de soumission et croire chacun à la sortie: C ' est MOI QU IL VA NOMMER COMME ....( chacun débitant les postes à COOPE pour lesquels il est venu se posterner)

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 28.10.2020 à 10:28

ET TOUS LES MINABLES DEMANDEURS d'emploi COOPE vont se bousculer pour se prostituer et faire allégence devant ce dribleur funabule ALORS QUE LA SOLUTION EST SIMPLE:dans un poste acquis par TRICHERIEn il a échoué et la logique c est la DEMISSION POINT BARRE et on faire perdre au Congo le temps compté que les autres pays africains mettentà profit pour maquer des points et PROGRESSER

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kake | HZX6B4X - posté le 28.10.2020 à 10:15

L'ivresse du miel ne permet pas d'être lucide. Attendons, en fin de semaine, les solutions qui viendraient de Mars et qui feraient le bonheur de l'UDPS.

Non 6
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 28.10.2020 à 10:01

(Suite) les forces en dehors du parlement peuvent venir avec des solutions les plus folles et inutiles pour le pays.

Non 6
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 28.10.2020 à 09:59

Pour former un nouveau gouvernant, la législature étant en cours, on consulte les forces politiques leurs chefs qui sont au parlement. Faire les consultations générales veut dire diversion, créer une force capable de mettre en crise la législature. Qui sont les chefs des forces politiques au parlement ? Pas nombreux.

Non 9
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RAISON | SHQT266 - posté le 28.10.2020 à 09:51

Il ne fait que tâtonner car même sans expérience, il reste têtu et n'a pas besoin de conseil de sagesse des autres avant de prendre des grandes décisions...

Non 9
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DK mbote | 4Z8V7H7 - posté le 28.10.2020 à 09:46

Anonyme | HPHMW34, cessez avec le triomphalisme. En Face, ce sont pas les derniers nés de la politique; ils sont rodés. Attendez vous a une réplique a la hauteur. Ne vendez pas la peau de l'ours avant de l'avoir abattu. Ils ont le droit de se réunir au tant des fois qu'ils veulent pour récolter les avis des uns et des autres et savoir qui est avec eux; c'est ça la démocratie. Pour quand la réunion des cadres de l'UPS et la Base??? C'est la dictature de la pensée de Kabund, Kitenge???

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 28.10.2020 à 09:40

Il a fait son second discours honteux après celui à l'ONU. Un grand pays comme la RDC qui va pleurnicher partout pour résoudre ses conneries, ses incapacités. Il provoque une fausse crise institutionnelle. Le dialogue, peut être il y'aura ceux qui vont écouter ses bla,bla, mais à là fin, c'est la cohabitation qui l'attend. Il a déjà fait trop des désastres, le FCC ne peut rester avec les mains croisées.

Non 9
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 28.10.2020 à 09:38

En politique, si un leader fait une annonce telle que le Président de la république l'a fait le 23 octobre dernier, sachez que les contacts, les tractations et négociations ont deja eu lieu. Jean Marc Kabund et Kitenge Yezu ont bien fait le travail de fourmis. La majorité a basculé. Vive l'Etat de droit.

Non 11
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 28.10.2020 à 09:33

Allez-y Préso. Les petits esprits, ceux qui ne comprennent pas que je tour est deja joué, pensent qu'ils peuvent d'une manière ou d'une autre empecher l'oeuvre de déboulonner le système Kabila. Trop tard pour eux. Ils vont meme jusqu'a dire "mieux vaut la cohabitation que partager les postes avec Tshisekedi" Ils oublient que Kablila a deja perdu. Kingakati a bien compris le message. Les huit minutes de ce discours ont suffi pour jetter le FCC sens dessus sens dessous. Combien de réunions ont-ils tenu dépuis l'adresse du chef de l'Etat? Cela démontre a suffisence que le FCC est touché dans sa chair. Ils sont troublés. Ils ne savent plus a quel saint se vouer. Néhémie...

Non 13
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Linon | 477Y1R1 - posté le 28.10.2020 à 09:30

A l'époque de Mobutu, Kitenge Yezu s'appelait Kitenge Yuda de la primakuria.

Non 5
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Jean-Claude Baende soutient l'Union sacrée de la nation et réclame les élections anticipées

Politique ..,

Conclusion des consultations : Lisanga Bonganga appelle Tshisekedi à suivre les conseils...

Politique ..,

Conclusions des Consultations: Tshisekedi à la croisée des chemins

Politique ..,

Conclusions très attendues des consultations du Palais de la nation : le président Félix...

Politique ..,