mediacongo.net - Actualités - La DCDHE appelle à l'évacuation de Kamerhe à l'étranger



Retour Société

La DCDHE appelle à l'évacuation de Kamerhe à l'étranger

La DCDHE appelle à l'évacuation de Kamerhe à l'étranger 2020-11-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/11-novembre/23-29/kamerhe_vital_20_00.jpg -

Vital Kamerhe

La Dynamique chrétienne pour la défense des droits humains et de l’environnement (DCDHE), une ONG que pilote Me Carlos Mupili, appelle à l’évacuation de Vital Kamerhe à l’étranger au regard de la détérioration de son état de santé depuis des semaines.

« Nous demandons son évacuation à l’étranger en tant qu’un homme libre car il a été arrêté injustement pour l’écarter de la course présidentielle de 2023 », indique un communiqué parvenu mercredi 26 novembre à Ouragan FM CD.

Me Mupili se pose la question de savoir si la peur de son évasion en occident est plus que sa mort à Kinshasa. Par ailleurs, la DCDHE continue à affirmer que le directeur de cabinet du chef de l’État, Félix Tshisekedi demeure un prisonnier politique et non de droit commun car sa culpabilité sur le détournement n’a jamais été prouvée dans le procès.

Pour cette organisation, le procès de Vital Kamerhe n’a pas, sur le plan de fond, respecté les prescrits du droit pénal congolais car les éléments constitutifs de l’infraction de détournement n’ont jamais été réunis. Sur le plan de la forme, beaucoup d’irrégularités ont été observées lors du procès au premier degré actuellement en l’appel.

Dans la même optique, la DCDHE dénonce l’acharnement contre les proches de Kamerhe, principalement son épouse Hamida.

La DCDHE constate aussi que l’Etat congolais ne se soucie pas des maisons préfabriquées qui sont oubliées dans les contenaires et entrepôts des ports de Luanda en Angola et Dar-es-salam en Tanzanie.

Cependant, elle observe que pendant que Kamerhe souffre en prison, tous les individus qui ont joué un rôle pour sa condamnation injuste, sont récompensés par le régime Fatshi. Les cas des magistrats, des avocats et même de l’ancien ministre de Développement rural, Justin Bitakwira.

Alexis Emba
Ouragan FM / MCP, via mediacongo.net
1205 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

L’UNC met en place une Commission ad-hoc pour gérer les ambitions de ses membres dans les...

Politique ..,

UNC : le divorce semble consommé entre Vital Kamerhe et Baudoin Mayo ?

Politique ..,

Kamerhe félicite les nouveaux ministres et réjouit de la nomination de Mme Nicole Bwatshia...

Politique ..,

Gouvernement : l’UDPS s’impose et l’UNC résiste dans la répartition des postes !

Politique ..,