Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Société

BCNUDH: des signes inquiétants indiquent des restrictions de la liberté d’opinion et d’expression en RDC

2020-12-10
10.12.2020
2020-12-10
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/12-decembre/7-13/libertexpresionrdc.jpg -

Aziz Abdoul Thioye, le Directeur du BCNUDH a dit ce mercredi que son bureau a enregistré des signes inquiétants, indiquant des restrictions de la liberté d’opinion et d’expression; alors que les avancées dans le domaine de l’espace démocratique ont été enregistrées en 2019.

« Alors que les avancées dans le domaine de l’espace démocratique ont été enregistrées en 2019 mon bureau a enregistré des signes inquiétants; indiquant des restrictions de la liberté d’opinion et d’expression« , écrit-il.

Il indique que de janvier à octobre 2020, le BCNUDH a documenté 890 violations des droits de l’homme en lien avec l’espace démocratique; ce qui représente une augmentation de 14% par rapport aux 778 violations documentées; au cours de la même période en 2019.

Près de 40% de ces violations ont été commises par des agents de la PNC. Il s’agit notamment des violations du droit à la liberté d’expression; 216 violations et du droit à la liberté et à la sécurité de la personne, 213 violations; suivies des violations du droit à l’intégrité physique (147); du droit à la vie (126), du droit à manifester (93); du droit à la propriété (82) et à la liberté d’association (12).

Ceci illustre selon le BCNUDH, la persistance des restrictions à l’espace démocratique, y compris des obstacles à la liberté de la presse; des attaques et menaces contre des défenseurs des droits de l’homme et d’autres acteurs de la société civile et la répression de certaines manifestations pacifiques; y compris à travers une utilisation de la force létale.

Par ailleurs, le BCNUDH renseigne que certaines de ces violations ont été commises; dans le cadre de l’application des mesures visant à empêcher la propagation de la COVID-19. Y compris celles mises en place dans le cadre de l’état d’urgence imposé à travers le pays du 24 mars au 21 juillet 2020


congo-press.com (MCP) / La Prunelle, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 4 commentaires
8470 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


KONGO @HXVMSGU   Message  - Publié le 10.12.2020 à 11:06
La liberté c'est La liberté dans la vie on ne peut pas faire un pas en avant et recul de deux pas en arrière La liberté, c'est de pouvoir choisir celui dont on sera l'esclave. j'ai choisi d'être esclave du respect des lois et règlements Matthieu 5:17 Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
KONGO @HXVMSGU   Message  - Publié le 10.12.2020 à 11:05
La liberté c'est La liberté dans la vie on ne peut pas faire un pas en avant et recul de deux pas en arrière La liberté, c'est de pouvoir choisir celui dont on sera l'esclave. j'ai choisi d'être esclave du respect des lois et règlements Matthieu 5:17 Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
KONGO @HXVMSGU   Message  - Publié le 10.12.2020 à 10:56
Oui les signes d'une nouvelle dictature sont là . L'inquiétant recul de la démocratie L'homme choisit, l'esclave obéit, "L'esclave qui obéit choisit d'obéir " citation de Simone de Beauvoir

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
KONGO @HXVMSGU   Message  - Publié le 10.12.2020 à 10:13
Oui les signes d'une nouvelle dictature sont là . L'inquiétant recul de la démocratie

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Le FCC accuse l’UDPS d’avoir proposé "5000 USD et une jeep TXL" à chaque député pour renverser le bureau Mabunda
left
Article précédent Le dispositif de la sécurité est renforcé autour du Palais du peuple

Les plus commentés

Politique Les graves accusations du cardinal Ambongo contre le gouvernement congolais !

20.04.2024, 28 commentaires

Politique Noël Tshiani Muadiamvita : ‘‘La Constitution actuelle empêche la RDC d’aller vite vers le développement’’

19.04.2024, 16 commentaires

Politique Spéculation autour du rôle de Maman Marthe : « Elle incarne la vision prophétique du parti, UDPS, devant guidé l’action politique du Président de la République. » ( Lisanga Bonganga)

19.04.2024, 15 commentaires

Société Détournement de 100 millions $ : Kamerhe, Rubota, Amadou Diaby, Bachielly, Nicolas Kazadi et Saleh, complices de Kasenga[Confidences]

19.04.2024, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance