mediacongo.net - Actualités - Gestion de la Covid-19 : l’Acaj dénonce une arnaque"encadrée et tolérée"



Retour Société

Gestion de la Covid-19 : l’Acaj dénonce une arnaque"encadrée et tolérée"

Gestion de la Covid-19 : l’Acaj dénonce une arnaque"encadrée et tolérée" 2021-01-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-janvier/25-31/coronavirus_depistage_kinshasa_volontaire_20_000.jpeg -

L’ONG relève l’opacité dans la gestion des frais de tests PCR ainsi que le non-respect de la validité légale desdits tests au détriment des voyageurs.

Dans un communiqué du 26 janvier 2021, l’Association congolaise pour l’accès à la justice (Acaj), citant des investigations menées sur terrain par ses services, relève non seulement une gestion non transparente des fonds issus des tests réalisés, mais également une application ondoyante des prescriptions quant à la durée de validité de ces tests PCR.

Cette ONG de défense des droits de l’homme en voudrait pour preuve le fait que, dans le cadre du suivi sanitaire des milliers de passagers utilisateurs des voies aériennes, les fonctionnaires du ministère de la Santé et autres commis notamment aux aéroports de Lubumbashi et de Kinshasa ont rapporté ne pas percevoir de prime telle que vantée par le secrétaire technique du Comité multisectoriel de riposte à la Covid-19 en République démocratique du Congo (RDC), le Dr. Jean-Jacques Muyembe, en dehors de leurs modiques salaires.

Alors que dans une récente sortie médiatique, ce professeur, justifiant le coût exorbitant des tests covid-19 pratiqués en RDC, avait affirmé qu’une partie des ressources était destinée à l’acquisition d’intrants nécessaires dont les réactifs, et qu’une autre était affectée à la rémunération, sous forme de prime, à toutes les parties prenantes intervenant dans la lutte contre cette pandémie.

Une tracasserie administrative inacceptable

L’ONG rappelle, en effet, que la lettre du ministre de la Santé N°1250/CAB/MIN/S/870/SDC/DC/2020, du 24 septembre 2020, adressée au directeur général de l’Autorité de l’aviation civile (AAC) sur la validité des tests covid-19, fixait à quatorze jours leur validité pour les voyages à l’intérieur du pays et à trois jours pour les voyages à l’extérieur du pays. Selon l’Acaj, en violation flagrante des prescrits de ladite lettre, les services du ministère de la Santé chargés de réaliser les tests PCR, notamment à Lubumbashi, dans le Haut-Katanga, ont décidé de ramener à sept jours la validité des tests relatifs aux voyages à l’intérieur du pays.

« Ce qui constitue une arnaque savamment encadrée et tolérée par le secrétariat technique du Comité multisectoriel de riposte à la Covid-19 en RDC qui ne peut prétendre ignorer cette ignominie », fait savoir cette association.

Et de faire savoir que le ministre national de la Santé a imposé, verbalement et en violation de l’article 93 alinéa 2 de la Constitution, un test PCR à tous les voyageurs en provenance de l’étranger contre le payement de quarante-cinq dollars américains. Et pourtant, tous les Etats qui ont imposé, à titre exceptionnel un test PCR à l’arrivée, le font gratuitement (la Belgique, la France, les Emirats arabes unis, la Grande-Bretagne…).

Tout en dénonçant ce qu’elle qualifie de « tracasserie administrative inacceptable dans un Etat de Droit », l’Acaj recommande au ministre national de la Santé de faire cesser la forfaiture dénoncée, diligenter une enquête urgente et sanctionner de manière exemplaire leurs auteurs et complices, d’une part ; et mettre fin au caractère payant du test PCR à l’arrivée pour tout voyageur présentant un certificat de test valide lui délivré par le pays de départ, d’autre part.

L’ONG dit, par ailleurs, attendre de l’Inspection générale des finances (IGF), d’initier une enquête aux fins de clarifier les conditions de perception et d’affectation des ressources issues des tests PCR, sur lesquelles pèsent des graves suspicions de mauvaise gestion et de détournement, et communiquer ses conclusions à la justice pour des éventuelles poursuites judiciaires.

L’Acaj exhorte, cependant, tous les voyageurs, à faire respecter la validité de leurs tests PCR conformément à la lettre du ministre de la Santé du 24 septembre 2020, adressée au directeur général de l’AAC.

Lucien Dianzenza
Adiac-Congo / MCP, via mediacongo.net
1617 suivent la conversation
10 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

B.Michel | RQ3L698 - posté le 28.01.2021 à 16:07

@Salima,donne-moi un seul pays en Occident où une ONG donne des injonctions au gouvernement! Tu me prends pour un mukuyakuya comme Kanambe ton boss!? J’ai été partout en Europe et en Amérique. Tu ne peux tromper que ta famille biologique qui vit sous les huttes dans ton village à Mwene-Ditu. Vis ta vie et continue à travailler au noir dans ton pays d’accueil... Diaspourrie ...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
B.Michel | RQ3L698 - posté le 28.01.2021 à 14:15

@Salima,donne-moi un seul pays en Occident où une ONG donne des injonctions au gouvernement! Tu me prends pour un mukuyakuya comme Kanambe ton boss!? J’ai été partout en Europe et en Amérique. Tu ne peux tromper que ta famille biologique qui vit sous les huttes dans ton village à Mwene-Ditu. Vis ta vie et continue à travailler au noir dans ton pays d’accueil... Diaspourrie ...

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
B.Michel | RQ3L698 - posté le 28.01.2021 à 14:10

ACAJ merde! Où avons-nous vu dans les pays développés la présence des ONG aussi bidons comme cela vouloir prendre la place de l’État!? Tous ces gens manquent quoi faire mon Dieu!! Aucun pays du monde s’est développé avec des ONG!!!! L’Homme Blanc les a bannis dans son pays,mais il les soutient ailleurs et comme le nègre comprend toujours de travers,et ben,le résultat est sous nos barbes! La confusion! ONG ya nyeyi!

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 28.01.2021 à 11:44

@B.Michel, dans quel siècle vis-tu, toi? Tu as été hors du Congo, à part avoir vécu ou visité Kigali? Et bien, tous les pays développés ont plus d'ONGs que de gouvernement. Il faut juste aller sur google taper le pays que tu veux et demander les ONGs (enregistrées et non enregistrées). Tu donnes plutôt l'air de quelqu'un aux abois. Une sorte de New Age kadogo du nouveau régime Tshibilie comme l'on dit dans la diaspora. Tu fais pitié!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 28.01.2021 à 11:42

@B.Michel, dans quel siècle vis-tu, toi. Tu as été hirs du Congo, à part avoir vécu ou visité Kigali? Et bien, tous les pays développés ont plus de INGs que de gouvernement. Il faut juste aller sur google taper le pays que tu veux et demander les ONGs (enregistrées et non enregistrées). Tu donnes plutôt l'air de quelqu'un aux abois. Une sorte de New Age kadogo du nouveau régime Tshibilie comme l'on dit dans la diaspora.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Raphaël Mbate | NOMWGVI - posté le 28.01.2021 à 11:38

Et tout cela aux yeux et à la barbe dl'IGF

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
B.Michel | RQ3L698 - posté le 28.01.2021 à 10:31

ACAJ merde! Où avons-nous vu dans les pays développés la présence des ONG aussi bidons comme cela vouloir prendre la place de l’État!? Tous ces gens manquent quoi faire mon Dieu!! Aucun pays du monde s’est développé avec des ONG!!!! L’Homme Blanc les a bannis dans son pays,mais il les soutient ailleurs et comme le nègre comprend toujours de travers,et ben,le résultat est sous nos barbes! La confusion! ONG ya nyeyi!

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Toyo toyo | BBPCU3K - posté le 28.01.2021 à 10:28

Des hauts gestionnaires et fonctionnaires avec un comportement atypique et rocambolesque. Jusqu'à quand donnerons-nous ce pays soit disant Etat de droit une conscience pure? Pourquoi les gens ne veulent-ils pas changé au l'ancienne mentalité? Est-ce vraiment difficile de mettre fin à une mauvaise habitude acquise soit par ignorance? Pourquoi pourquoi ça? j'attends vos réactions svp.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 28.01.2021 à 09:54

Si politique va, tout va! Or politique ne va point du tout. D'où rien ne va. On a donc, pas un état de droit mais une espèce d'état de 'droite virulent et impitoyable du type dit 'Right Wing' et capitaliste sauvage du type 'Dog eats Dog'. Un pays sans lois et sans foi. Kiadi kibeni !

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 28.01.2021 à 08:50

Pays de mediocres.

Non 0
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Nord-Kivu : 60.000 doses de vaccin de Covid-19 réceptionnées à Goma

Provinces ..,

Covid-19 : Eteni Longondo appelle les Congolais à se faire vacciner pour leur santé et celle de...

Santé ..,

Vaccination contre Covid-19, le ministre a fait le forcing (Mubonzi)

Santé ..,

L'OMS se dit en désaccord avec le principe d'exiger une preuve de vaccination pour autoriser une...

Santé ..,