mediacongo.net - Actualités - Le dernier lot de 110 bus TRANSCO réceptionné ce dimanche à Boma



Retour Société

Le dernier lot de 110 bus TRANSCO réceptionné ce dimanche à Boma

Le dernier lot de 110 bus TRANSCO réceptionné ce dimanche à Boma 2021-03-01
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-mars/01-07/transco_bus_20_02145.jpeg -

Les 110 bus de transport en commun  de la société de Transport du Congo (TRANSCO)  ont été  réceptionnés  ce dimanche 28 février dans la ville portuaire de Boma, au Kongo Central, rapporte une dépêche de la Presse présidentielle.

Ce lot de 110 bus vient compléter  le charroi automobile  de cette entreprise de l'Etat dont 330 nouveaux bus avaient été lancés  dans le réseau  urbain et interurbain  le 13 février  dernier par le Président de la république Félix-Antoine Tshisekedi.

Ce dernier lot  d'une  commande initiale  de 440 bus passée par le gouvernement  de la république a été réceptionné à Boma par l'envoyé spécial du chef de l'État Massamba Kinuani en présence des délégués du ministère de  Transport et des voies de communication, du directeur général de TRANSCO, de Mme le maire de la ville de Boma et de nombreux partenaires du gouvernement dans le secteur du transport.

Un  procès-verbal de réception des bus a été lu et signé par les membres de la commission ad hoc.

Au nom du Chef de l'État, l'envoyé spécial Massamba Kinuani s'est dit honoré de recevoir ce nouveau lot de bus.

Créée en 2013,  TRANSCO a perdu tout son charroi du fait de la  vétusté et manque d'entretien  de son parc automobile.

Un contrat de service après-vente couvre ce lot de 440 bus TRANSCO pour une période de 2 ans.

Dix-huit conteneurs de pièces de rechanges sont disponibles,  selon le ministère de Transport et Voies de communication.


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
1277 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Lacoxa | RC2NYI1 - posté le 02.03.2021 à 06:41

TRANSCO a perdu tout son charroi du fait de la vétusté et manque d'entretien de son parc automobile. Quelles sont mes mesures prises pour éviter ce cas de figure pour les nouveaux bus?????

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Antigène | SM1DNWB - posté le 01.03.2021 à 10:28

Une gestion rationnelle et serieuse est la solution pour la pérénisation de cette entreprise qui doit être autonome car le charoit qu'elle possède actuellement est un capital à préserver et à fructifier!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lacoxa | RC2NYI1 - posté le 01.03.2021 à 07:37

TRANSCO a perdu tout son charroi du fait de la vétusté et manque d'entretien de son parc automobile. Quelles sont mes mesures prises pour éviter ce cas de figure pour les nouveaux bus?????

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais | KKJG74Z - posté le 01.03.2021 à 05:34

LE CONGOMANI | HPHMW34 quelle est la durée de vie d'un matériel roulant dans une entreprise? A quel prix les entreprises publiques vendent leurs services à la population?...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 01.03.2021 à 04:38

Transco avait commencé avec 500 bus en 2013 pour finir avec moins de 100 bus en 2019. La gestion selon Kabila; régresser au lieu d'avancer. Malgré cette gestion calamiteuse, les dirigeants de cette entreprise n'étaient ni inquiétés ni déférés devant la justice. Ils passaient leurs jours en toute liberté et savourant le butin du vol. Le peuple criait "Bakonzi bo talela biso likambu oyo" mais Kabila était sourd; préférant lancer des lacrymogènes meme dans des églises, parce que la seule chose a ses yeux était son pouvoir. Il a fallu que Tshisekedi vienne pour que Transco et ses employés retrouvent le sourire.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
jeremie ngala mwana mulume | 9SCAZZN - posté le 01.03.2021 à 02:22

fatshi beton

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Kongo central : les usagers déplorent le délabrement du tronçon routier Boma-Tshela

Provinces ..,

Port en eaux profondes de Banana: révision du contrat entre la RDC et le groupe DP World

Economie ..,

Kongo central : hausse des prix des produits de première nécessité à Boma

Provinces ..,

Les ports de Matadi et de Boma seront revêtus de la plus belle robe, rapporte Sama Lukonde

Economie ..,