mediacongo.net - Actualités - Voici les défis qui attendent Nicolas Kazadi Kadima Nzuji au ministère des Finances



Retour Economie

Voici les défis qui attendent Nicolas Kazadi Kadima Nzuji au ministère des Finances

Voici les défis qui attendent Nicolas Kazadi Kadima Nzuji au ministère des Finances 2021-04-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-avril/12-18/kazadi_nicoals_21_02145.jpg -

Nommé ministre des Finances, Nicolas Kazadi Kadima Nzuji, l’ancien ambassadeur itinérant de Félix Tshisekedi devra faire face à plusieurs contraintes dans un contexte de faible mobilisation des recettes publiques alors que les dépenses de l’État sont de plus en plus élevées.
Il remplace à ce poste du ministre des Finances, Sele Yalaghuli.

Lors de la restitution des conclusions issues de consultations nationales lancées par le Chef de l’État congolais, Félix-Antoine Tshisekedi, le 2 novembre 2020, le Président de la République avait évoqué plusieurs défis liés à l’économie du pays qui lui ont été formulés par les différentes personnes consultées.

Parmi ces défis figure l’intensification des efforts visant une meilleure cohérence fiscale.

Il faudra ainsi traquer tous les abus préjudiciables à l’efficacité et au climat des affaires.

Le deuxième défi consistera à mettre fin à l’impunité et renforcer la législation pénale afin que tout détournement en bande organisée de la paie des fonctionnaires, civils ou militaires, soit assimilé à un acte de haute trahison et sévèrement puni.

Le troisième défi, le nouveau ministre des Finances va devoir penser réduire le nombre et le volume de nos représentations diplomatiques à l’étranger et les renforcer en capacités humaines en matière de coopération économique et partenariats.

Il devra également réduire le train de vie des institutions politiques et interdire strictement toute augmentation des salaires en leur sein, jusqu’à la réalisation intégrale du Contrat social de l’innovation, dit Accord de Mbudi, qui tarde à se matérialiser depuis sa signature en 2004.

Un autre défi de taille, c’est de mettre en place un système de déclaration annuelle d’impôts pour les personnes physiques ; réformer les lois et règlements sur les exonérations et les compensations fiscales et parafiscales.

L’équipe de Nicolas Kazadi devra penser à l’opérationnalisation effectivement l’identifiant fiscal unique pour les personnes physiques et morales.

Le nouvel argentier national s’attèlera à renforcer la synergie entre les régies financières, et accroitre le recours à la digitalisation en vue de mieux maitriser la base fiscale et mieux combattre la fraude.

Kazadi Kadima Nzuji est aussi appelé à sécuriser les contrats et le droit de propriété, en particulier en ce qui concerne les titres fonciers et immobiliers; combattre l’évasion des primes d’assurance et instaurer un système de pénalités dissuasif.

Dans le lot de défis, il s’agira de créer une banque agricole en vue de répondre aux besoins spécifiques de financement de ce secteur ; créer une banque de l’habitat en vue de promouvoir le crédit hypothécaire en RD-Congo; accélérer la mise en place de dispositifs de contrôle en vue de mettre fin au coulage des recettes à nos différentes frontières et enfin, faire émerger au Budget de l’État certaines catégories de recettes, notamment les bonus, réalisés par les entreprises étatiques.

Hormis ces défis à relever, le nouvel argentier national doit initier de réformes rigoureuses.

Les experts des finances publiques s’accordent pour reconnaître que l’existence d’un trop grand nombre des textes légaux et règlementaires qui octroient les exonérations fiscales n’arrange nullement les choses.

Il y a donc nécessité de refondre le cadre pour donner plus de visibilité et faciliter le travail des services mobilisateurs des recettes.

Il sera aussi question de revisiter le Code des Investissements, le Code minier, le Code des douanes, le Code des Impôts, la Loi portant principes fondamentaux relatifs à l’Agriculture.


Zoom - Eco / MCP, via mediacongo.net
3984 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | T6L7OKA - posté le 16.04.2021 à 17:26

Il n'y a rien de neuf et il n'y aura aucune grande nouvelle. Avant lui il y'avait d'autres ministres des finances avec les mêmes intentions. Il y'avait des avancées, Kazadi peut-être faira quelques avancées, mais il n'y aura rien de miraculeux, peut-être enfantisation demagogique au moindre petit résultat.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yes or No | 4IDYVS3 - posté le 16.04.2021 à 09:14

Cher Ministre, soyez responsable dans tout engagement de sortie des fonds sur base de la loi des finances et quelques rares fois pour les exceptions; au cas contraire le cadre macroéconomique sera instable (ne repetez pas le cas des projets de 100 jours où nos réserves de change ont été impacté négativement).

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 15.04.2021 à 02:14

Un vrai expert, un homme de qualité, issue d'une famille de qualité, bien éduqué et qui a son pays près de son cœur. Je vous avais dit que vous n'avez encore rien vu du tout. Qui vivra, verra!

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 14.04.2021 à 08:36

Il n'y aura rien de bon !

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MULUBA NDE | 2DP3YAY - posté le 14.04.2021 à 08:32

LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 14.04.2021 à 07:19 D'une manière générale, on attribue une connotation négative à toutes les idées liées à la bienveillance ou aux ondes positives.Face à une situation difficile, chaque individu réagit selon la façon dont il nourrit quotidiennement son mental : positive ou négative.Évite une personne négative par ses paroles car elle te rendra triste et malheureuse dans tes pensées comme SHAKA et sa bande de pauvres Tutsi a la réflexion de la sensibilité négative.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MULUBA NDE | 2DP3YAY - posté le 14.04.2021 à 08:28

LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 14.04.2021 à 07:19 D'une manière générale, on attribue une connotation négative à toutes les idées liées à la bienveillance ou aux ondes positives.Face à une situation difficile, chaque individu réagit selon la façon dont il nourrit quotidiennement son mental : positive ou négative.Évite une personne négative par ses paroles car elle te rendra triste et malheureuse dans tes pensées comme SHAKA et sa bande de pauvres Tutsi a la réflexion de la sensibilité négative.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Rien que la vérité | VXYP5MN - posté le 14.04.2021 à 08:17

@LE CONGOMANI... tu sais tres bien que ce plan est bidon et sur papier seulement. Pourquoi jouer a l'intello lorsque les autres decelent les erreurs du plan? ce ne sont que des mots qui ne sont pas appuyEs par des chiffres. Le grand defaut de ce genre de plan est qu'ils ne disent jamais d'ou viendra l'argent. et pour couronner le tout, ils misent meme sur les dons. Tshisekedi a du travail.

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 14.04.2021 à 07:19

La politique de toujours critiquer pour ne rien proposer est démodée, déphasée, dénaturée, dépassée. Peut-être qu'on ne propose rien parce qu'on ne connait pas ce qu'on peut proposer. Dans ce cas il faut se taire que de raconter des salades. Le congo doit avancer. Si la justice décidait de fouiner dans le pessé, plus de la moitié de la Kabilie serait en prison. Désormais, sur ce site, la qualité de tout un chaqu'un se verra dans sa façon d'analyser les sujets et proposer des pistes de solution. Pourquoi passons-nous tout notre temps à critiquer au lieu de proposer?

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 14.04.2021 à 06:44

Sur le papier ça fait jolie de lire ou d'écouter les Tshisekedistes répéter en cœur comme les perroquets mais la réalité est tout noir comme pour le dossier 100 jours ,les sauts de moutons jamais achevé, la gratuité un désastre, les maisons préfabriquées en Turquie soit disant pour les militaires jamais livrer mais avait coûté cher a la RDC,bukangangalonzo les récoltes ne peut pas être évacués faute des infrastructures et de moyens matériels, l'armée manque le carburant pour ses appareils ce ça la sombre réalité, rien que les faits avérés , incontestable

Non 4
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 14.04.2021 à 04:45

Mobutu avait scindé le ministère des Affaires Etrangères pour en sortir la Coopération Internationale; et celui de l'Education Nationale pour avoir l'EPSP et l'ESU. Kabila a immité Mobutu en scindant l'Intérieur pour avoir la Décentralisation; et les Affaires Sociales pour obtenir le Développement Rural. C'était pour satisfaire les copins, copines, amis et concubines. Mais dans tout celà, ils ne voulaient pas voir les coups qu'ils infligeaient aux finances de l'Etat. Heureusement que Tshisekedi a supprimé la Décentralisation. Nicolas Kazadi doit faire un travail de titant afin de remettre nos finances sur les rails.

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Azanga Mawa | 9AE4BIQ - posté le 13.04.2021 à 23:56

C'est l'ami de Kamerhe qui prenait l'argent sans savoir pourquoi ? A part le Djalelo, il n'y a pas de défis aux finances. Seulement botika kimoyibi.

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Papa Fololo | VNWZBF1 - posté le 13.04.2021 à 23:13

@GHOST, La RDC est en pleine refondation, alors ça ne vaut pas la peine de nous comparer à la Suède. Petit à petit avec le travail nous y arriverons.

Non 3
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GHOST | QYMMORK - posté le 13.04.2021 à 20:47

MINISTRE DES FINANCES En Allemagne ou en Suède, le ministre des finances est le ministre le plus puissant du gouvernement.. Il a rang de "vice-premier ministre" pratiquement et c´est lui qui est souvent devant le parlement pour discuter ou présenter les activités du gouvernement. Le mal au Congo est que ce ministre se retrouve "debordé".. car en Allemagne, il n´existe pas de "ministre de budget" ou de ministre du "plan".. Le ministre des finances est aussi responsable du "budget" ou du "plan". En Suède, quand il existe une ceremonie politique très importante quand le ministre des finances marche á pieds de son ministère jusqu´au Parlement pour présenter le "budget".. Si ce...

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Nicolas Kazadi à Matata Mponyo, “l’USN n’est pas et ne peut être un FCC bis”,

Politique ..,

Programme des 100 jours : les précisions de Nicolas Kazadi

Politique ..,

Procès des 100 jours : Vital Kamerhe réaffirme que "c'est Nicolas Kazadi qui a assuré la...

Politique ..,

« Programme des 100 Jours », Nicolas Kazadi dément une quelconque implication personnelle

Société ..,