mediacongo.net - Actualités - Etat de siège : les réactions continuent de pleuvoir



Retour Société

Etat de siège : les réactions continuent de pleuvoir

Etat de siège : les réactions continuent de pleuvoir 2021-05-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/03-09/ituri_irumu_20_02144.jpeg -

Les provinces du Nord-Kivu et d’ Ituri sont placées sous l’état de siège par le chef de l’État, Felix-Antoine Tshisekedi, et depuis, plusieurs voix du microcosme  sociopolitique congolais ont marqué leur approbation à  cette décision. Des analystes aux députés provinciaux.

"Voilà, cette fois-ci, un président qui décide de donner la paix à sa population", a constaté Maître Jean-Marie Kabengele,  dans sa casquette d'analyste politique. Quant à ce qui est du droit, "les textes juridiques auxquels le président de la République se réfère n'apportent pas de limitation de prorogation. Le plus important c'est d'instaurer la paix dans cette partie du pays. Le Parlement devra aussi être regardant pour voir si le but pour lequel l'État de droit a été décrété est atteint". Pour cet avocat, si ce but n'est pas atteint, il n'y aura pas de raison de lever l’état de siège.

Maître Kabengele estime que les compatriotes du Nord-Kivu et de l'Ituri doivent saluer cette mesure de l'état de siège, et collaborer avec les nouvelles autorités nommées par le président de la République.

En outre, la propriété privée peut subir certaines atteintes pendant cette période exceptionnelle. "On peut réquisitionner un véhicule personnel pour transporter des militaires, utiliser une parcelle privée pour servir momentanément de base-arrière à l'armée en vue d'atteindre un objectif..."

Mais les Congolais doivent savoir qu'une réquisition a toujours des droits compensatoires, a-t-il ajouté.

Du côté des élus, Bertin Mubonzi, élu de Lukunga, a déposé vendredi, au bureau de l’Assemblée nationale, une proposition de loi en rapport avec les modalités d’application de l’état de siège.  Son initiateur espère qu’elle sera examinée en urgence  pour donner les assises légales aux militaires et encadrer leurs exercices. Une démarche vivement critiquée au sein de la population. "L'initiative de la  loi en cette  matière appartient au gouvernement. Et  aucun examen n’est donc possible. Les modalités d’application de l’état de siège sont déterminées par la loi;  l’Assemblée nationale adopte ladite loi, toutes affaires cessantes".

Le député national, Juvenal Munubo a martelé, "il est important que l’Assemblée nationale joue  son rôle actif dès le  début de cet état de siège; son rôle ne doit pas se  limiter à  proroger l’état  de droit après 1 mois. Il doit l’accompagner par l’adoption rapide d’une mise en œuvre selon l’article 85 de la constitution".


Du côté  de la population , l’on estime que beaucoup d’articles manquent de loi organique. Aussi, pour la réussite totale de l’état de siège, il faut l’implication  des autres institutions. Une forte sensibilisation sur le terrain surtout des députés originaires des contrées en état de siège.

LM
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
1579 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

État de siège au Nord-Kivu : “les moyens financiers sont là, il n’y a plus d’excuses”...

Provinces ..,

Etat de siège en RDC : des résultats en trompe-l’oeil

Provinces ..,

Etat de siège : « la cible n’est plus sur un front connu » (Patrick Muyaya)

Politique ..,

État de siège: 30 jours après, beaucoup de sanctuaires Adf repris par l’armée (P. Muyaya)

Société ..,