mediacongo.net - Actualités - La Sokimo donne sa vérité sur la prédation de son patrimoine minier



Retour Economie

La Sokimo donne sa vérité sur la prédation de son patrimoine minier

La Sokimo donne sa vérité sur la prédation de son patrimoine minier 2021-05-16
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/10-16/kithima_nzuzi_21_012102_1.png -

Annie Kithima Nzuzi PCA de Sokimo SA

Grâce à un contrat mal ficelé en 2003, dans une période de post conflit, le partenaire de la Sokimo SA a accumulé plus de 6 milliards cinq cent millions de dollars américains d’exploitation des gisements d’or cédés par Sokimo, et sans payer des dividendes en 8 ans d’exploitation.

Sokimo, concessionnaire et propriétaire des gisements  d’or n’a donc  pas bénéficié  de ses royalties depuis l’entrée en production de Kibali GM, et traîne 94 mois d’arriérés de salaires du personnel qui s’évaluent  à USD 75.200.000( septante cinq millions deux cents milles).

Explications de Annie  Kithima Nzuzi PCA de Sokimo SA.

Tout commence en 2003, la Société Minière  de Kilo Moto, Sokimo SA en sigle, signe un contrat d’Amodiation avec les partenaires  Moto Gold et Orgaman pour le développement du Projet commun  Borgakim SPRL en sigle,  qui a successivement  évolué jusqu'au Contrat d’Association créant la société commune ou Joint-Venture(JV) Kibali GM.

Les apports de la Sokimo SA dans la Joint-Venture demeurent importants et substantiels avec une réserve de plus de 21.400.000(vingt et un millions quatre cent mille) onces d’or fi, soit 670 tonnes (BFS Cube Consulting) représentant plus de 36.000.000.000(trente six milliards de dollars américains) ; Moto Gold-Randgold-AngloGold Ashanti commencent des négociations secrètes dites "opération Randgold" portant sur sur l’un des plus grands gisements d’or non développé en Afrique apporté par la Sokimo qui couvre 1.836 km2 avec des ressources minérales et un potentiel de croissance spécifique. Toute la plus value de la transaction est finalement encaissée par Moto Gold  à l’extérieur du pays à l’insu de Sokimo.


Impuissance du Gouvernement Congolais

Entre 2007 et 2008, le gouvernement congolais constate une multiplicité des abus des partenaires de Sokimo; des amputations des  clauses favorables aux droits de Sokimo sans motivations valables. Il entame désespérément le processus de la re-visitation des contrats miniers. En 2009, par une correspondance, le Premier ministre notifie à  Sokimo et ses partenaires les conclusions de cette re-visitation qui requièrent notamment : les redevances minières à  payer dès la 1ère production commerciale ; l’application du droit congolais en cas de litige quelle que soit la juridiction saisie. Toutes les recommandations du  patron du Gouvernement, relayées  par les ministres des Mines et du Portefeuille ont été superbement ignorées par les partenaires de la Sokimo.


Prédation de Sokimo

Moto Gold prépare le terrain pour l’entrée en jeu des Randgold et AngloGold Ashanti dans l’ "opération Randgold" en la rendant séduisante au départ pour Sokimo pour finalement la dépouiller au gré des exigences des négociations secrètes. Bien entendu, Sokimo, apporteur des actifs miniers substantiels n’a pas été associée  à cette démarche, la valeur de ses gisements n’a pas non plus été prise en compte.

Signalons que Sokimo SA est initialement partenaire à 30% non dissolubles dans le projet Kibali Gold Mines, dont les modalités en 2003 sont finalement  équilibrées jusqu'à l’opération de consolidation  des périmètres des multiples contrats  d’amodiation qui initient le début  de la prédation du patrimoine minier de la Sokimo.

Pour  contourner le caractère non-diluable des 30% de Sokimo, en 2009, l’on a exigé la cession des 20% des actions, soit USD 113.600.000(cent treize millions et six cent mille), qui ne représentent qu’un mois de production d’or  de Kibali Gold Mines, comme une condition d’accès par Randgold Resources Group  et Anglo Gold Ashanti,  aux ministres des Mines Kabwelulu et du Portefeuille Mabunda.

Non-paiement des dividendes en 8 ans d’exploitation

Les revenus cumulés de l’exploitation s’élèvent à plus de six milliards cinq millions de dollars USD en 7ans d’exploitation des gisements cédés par Sokimo SA. Depuis 2014, Kibali Gold Mines a réalisé une production de plus de 143,871 T(cent quarante trois tonnes), cependant il refuse de payer les indemnités d’épuisement  des gisements (royalties). Ceci est une volonté manifeste de spolier la Sokimo SA.

Conséquence, la Sokimo qui n’a pu bénéficié de ses royalties depuis l’entrée en production de Kibali,  a accumulé 94 mois d’arriérés de salaire de son personnel, soit USD 75.200.000  à peine 58% du montant total des royalties de Kibali GM. De plus les retraités ne peuvent aller en retraite dignement.

Entre 2014 et 2021, la Sokimo n’a pas pas perçu de dividendes. Randgold et Anglo Gold n’ont effectué aucun paiement.

La renégociation de ce contrat d’association s’impose

La Sokimo estime qu'il faut corriger les aspects  de ce partenariat et optimiser pour tous la valeur  tirée du développement  des ressources.

" Il s’agit de mettre en place un nouveau contrat plus équitable, durable  et mutuellement avantageux. Le contrat en place mettant en place des périodes prolongées d’exploitation commerciales assorties de recettes nulles pour Sokimo est inacceptable".

 

Amira Malimi
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
2108 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme! | ET86R2M - posté le 16.05.2021 à 20:31

Voilà une volonté manifesté de faire du mal à la RDC par une SEULE FAMILLE BIOLOGIQUE qui autorisait les CHINOIS À DÉPLOYER SA MACHINERIE DANS TOUTES LES RIVIÈRES DU CARRÉ MINIER DE LA RDC afin de RÉCOLTER SYSTÉMATIQUEMENT L'OR ET LE DIAMENT QUI SE TROUVE DANS LES RIVIÈRES CONGOLAISES! Il faut maintenant DÉCOUVRIR CELUI QUI A SIGNÉ CE CONTRAT LÉONIN AU NOM DE LA RDC...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
sphilippe | BPDCGOI - posté le 16.05.2021 à 15:42

Quels sont les autorités congolaises qui ont participé à ces magouilles ? C'est trop facile de payer des dessous de tables en RDC - Les autorités sont complices. Il y a des biens mal acquis en Europe par des congolais avec l'argent détournés et la corruption mais il y a aussi des biens mal acquis au Congo Pauvre peuple congolais Quand ils dessendront dans la rue cela va faire mal.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 16.05.2021 à 15:10

Le contexte post-conflit ne peut pas à lui seul justifier tout ces contrats léonins, il y’avait aussi une volonté d’enrichissement de ceux qui ont signé au nom de l’état congolais.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo mon unique pays | 2RG113N - posté le 16.05.2021 à 14:20

Voilà un coulage à exploiter pour le financement de promesses non tenues jusque là. Je prie pour ces théories ne soient pas comme les 2 millions dont l'autre la avait crié sur les toits de la RDC. Vsv à vous le relais pour votre crédibilité

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Présumé détournement de 214 millions USD aux Mines : un sit-in organisé pour exiger le...

Société ..,

La Sokimo exige la révision de son contrat avec Kibali et lui réclame 1, 14 milliard $

Economie ..,

Kibali rejette la plainte de Sokimo et parle d'une tentative "d'extorsion"

Société ..,

Dossier Sokimo contre Kibali Gold Mine : la coalition « Tous pour le Congo » indexe le Tribunal...

Société ..,