mediacongo.net - Actualités - Vaccins : l'injection d'une troisième dose testée au Royaume-Uni



Retour Santé

Vaccins : l'injection d'une troisième dose testée au Royaume-Uni

Vaccins : l'injection d'une troisième dose testée au Royaume-Uni 2021-05-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/17-23/vaccin_janssen_covid_19.jpg -

Une première mondiale, vante le gouvernement britannique. Mercredi, des essais cliniques ont été lancés pour analyser la réponse immunitaire suscitée par une troisième dose de vaccin contre le SARS-CoV-2, en vue d'une campagne de rappels au Royaume-Uni. Avec presque 128.000 morts, la Grande-Bretagne a vu sa situation sanitaire nettement s'améliorer après un long et strict confinement hivernal et une importante campagne de vaccination.

Pour préserver ces acquis, les autorités prévoient de lancer une campagne de rappels à l'automne une fois les résultats connus de cette étude menée par le service public de santé britannique (NHS) qui doit voir participer 2886 volontaires totalement vaccinés avec l'examen des effets de sept vaccins différents en troisième dose : AstraZeneca, Pfizer/BioNTech, Moderna, Novavax, Valneva, Janssen et Curevac.

Inquiétudes autour de la progression du variant indien

Le gouvernement espère maintenir, grâce à la vaccination, une longueur d'avance sur la pandémie. La progression rapide, de 30%, du variant indien inquiète. Selon le ministre de la Santé Matt Hancock, 2967 cas liés au variant B1.617.2, plus contagieux, ont à ce jour été identifiés au Royaume-Uni, notamment dans le nord-ouest de l'Angleterre et à Londres.

Pour enrayer cette propagation, l'exécutif britannique table sur le dépistage de masse et l'accélération du programme de vaccination. 70% des adultes britanniques ont eu une première dose, 40% d'entre eux en ont eu deux, soit près de 21 millions de personnes. "Nous sommes convaincus que les vaccins sont efficaces contre" le variant indien, a assuré Matt Hancock lors d'une conférence de presse. "Cela signifie que notre stratégie est la bonne : remplacer prudemment les restrictions envers nos libertés par la protection offerte par les vaccins".

L'étude comparative d'une troisième dose de vaccin devrait débuter en juin, ses premiers résultats sont attendus en septembre.

Vincent Kranen
AFP / LCI / MCP, via mediacongo.net
788 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : USA: le vaccin anti-Covid va devenir obligatoire pour tous les élèves en Californie
AUTOUR DU SUJET

Tunisie : la campagne d'immunisation anti-Covid démarre à Tunis

Afrique ..,

Coronavirus : combien de temps reste-t-il sur des surfaces contaminées et comment s'en...

Santé ..,