mediacongo.net - Actualités - Couvre-feu sanitaire à Kinshasa : 160 jours déjà, des Kinois sollicitent sa levée



Retour Société

Couvre-feu sanitaire à Kinshasa : 160 jours déjà, des Kinois sollicitent sa levée

Couvre-feu sanitaire à Kinshasa : 160 jours déjà, des Kinois sollicitent sa levée 2021-05-31
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/31/couvre_feu_kin_21_214512_jpg_640_350_1.jpeg -

18 décembre 2020 - 31 mai 2021, 160 jours déjà depuis l'instauration du couvre-feu dans plusieurs provinces de la République démocratique du Congo par le président Félix Tshisekedi, pour des raisons sanitaires liées à la Covid-19.

Selon cette mesure, chacun devait se retrouver chez soi dès 20h00', des barrières policières érigées dans des artères principales de certaines villes pour faire appliquer cette disposition.

Quelques mois après, l'heure a été repoussée à 22h00', après avoir constaté la chute de la courbe des cas positifs ainsi que le nombre sans cesse croissant des malades guéris.

"Nous voulons la levée de cette mesure"

Plusieurs Kinois interrogés ce lundi 31 mai 2021 par MCP demandent au président Félix Tshisekedi de lever cette mesure, 160 jours après son instauration.

"Ce couvre-feu ne sert à rien. Nous les motards, nous transportons des passagers jusqu'au-delà d'une heure du matin", révèle un conducteur de taxi-moto sur la place Victoire, commune de Kalamu.

"Peut-être que les autorités ont oublié... "

Tenancier d'une cabine téléphonique dans la commune de Bandal, Usher pense que "les autorités ont sans doute oublié que nous sommes sous couvre-feu. Il faut le leur rappeler", a-t-il déclaré, d'un ton ironique.

"Ça ne sert à rien... des policiers en profitent pour faire des affaires"

Agent à la Rawbank, Julien clôture toujours sa journée entre 21h30 et 22h00. Plusieurs fois arrêté par des policiers devant des barrières, "je débourse 1 000 FC pour passer, et je ne suis pas le seul", souligne-t-il, avant de constater que des policiers font de bonnes affaires à travers ce couvre-feu.

Beaucoup d'autres personnes interrogées ont abondé dans le même ordre, estimant que la seule raison sanitaire du virus du Corona ne tient pas debout. Ils souhaitent sa levée pour permettre aux Congolais de vivre sans contrainte leur quotidien déjà compliqué.

LM
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
1365 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Sud kivu : Des femmes brulées vives par une justice populaire pour sorcellerie
AUTOUR DU SUJET

L'OMS veut renvoyer une délégation d'experts en Chine pour retracer l'origine du Covid-19

Santé ..,

Pfizer démarre un essai clinique pour un usage préventif de sa pilule anti-Covid

Santé ..,

Coronavirus : Après 561 jours de restrictions, la Norvège va revenir à la normale samedi

Monde ..,

OMS : baisse du nombre de cas de Covid-19 en Afrique

Afrique ..,