mediacongo.net - Actualités - Covid-19 : comment convaincre les Congolais de se faire vacciner ?



Retour Société

Covid-19 : comment convaincre les Congolais de se faire vacciner ?

Covid-19 : comment convaincre les Congolais de se faire vacciner ? 2021-07-02
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/07-juillet/01-04/vaccin_kinshasa_campagne_covid.jpg -

En République démocratique du Congo, le système de santé est en proie à de multiples défis pendant que le pays tente de faire face à une troisième vague de Covid-19.

Dans cette lutte contre la progression de la pandémie, le combat contre la désinformation est urgent et il passe par la sensibilisation des congolais aux bienfaits du vaccin.

Comme de nombreux d’autres pays africains, la République démocratique du Congo a enregistré un faible taux de vaccination.

"Au début de la campagne de vaccination, les gens ne comprenaient pas. Les Congolais restaient encore à la maison, disant que les vaccins avaient beaucoup de problèmes. Mais depuis que la troisième vague est arrivée, même eux ont commencé, les Congolais commencent à comprendre. Et il y en a aussi, il y a des gens qui demandent à leurs chauffeurs, à leurs employés de maison, à leurs jardiniers de venir se faire vacciner, de comprendre les avantages de la campagne de vaccination", a déclaré Mimi Henriette Mishika, responsable de l'unité de vaccination à la clinique de Ngaliema.

En République démocratique du Congo, les préjugés sur la Covid-19 et sur les vaccins alimentent la méfiance des Congolais. Seuls les étrangers vivant dans le pays viennent se faire vacciner.

Le pays a reçu 1,7 million de doses de vaccins AstraZeneca. Les autorités espèrent également recevoir des vaccins Pfizer-BioNTech, russe Spoutnik V et chinois Sinopharm.

Gode Kanku, 61 ans, habitant de Kinshasa : "Si du temps de nos mères, du temps où nous étions des petits enfants, si ces "médecins WhatsApp" avaient existé (des personnes qui publient des informations médicales non fiables sur les médias sociaux), je pense que nous serions tous morts, parce que nos mères qui ne sont pas allées à l'école ont accepté de nous vacciner contre la variole, la rougeole, la polio, toutes les autres maladies sans débat. Aujourd'hui, nous sommes plus éduqués, mais curieusement, nous refusons la vaccination. C'est un danger certain pour notre société", a révélé Gode Kanku, un habitant de Kinshasa.

Le gouvernement congolais a maintenu le couvre-feu de 22h à 5 heures du matin, avec la présence de patrouilles militaires, les discothèques sont également fermées et les veillées funéraires interdites jusqu’à nouvel ordre.


Africanews / MCP, via mediacongo.net
1055 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

zemira | M3T2BRA - posté le 03.07.2021 à 11:49

Comment peut-on convaincre les sceptiques quant un pseudo-président comme Félix Tshisekedi doute et critique l'efficacité du vaccin AstraZeneca reçu gracieusement ? C'est une irresponsabilité notoire de sa part alors que Paul Kagame, Macky Sall, Joe Biden et moi, l'avons fait. Félix est tellement bourrique qu'il affirme qu'il va donner l'exemple de se faire vacciner, après plus de 50 mille Congolais.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Bruxelles : sortie le 26 octobre prochain de « l’Empire du Silence », un film de Thierry Michel sur l’impunité des crimes commis en RDC
AUTOUR DU SUJET

Points forts et limites des vaccins à ARN

Santé ..,

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Santé ..,

Inde : l'OMS craint l'apparition du virus mortel Nipah

Santé ..,

Coronavirus au Royaume-Uni : Pourquoi le gouvernement britannique a-t-il renoncé au pass...

Santé ..,