mediacongo.net - Actualités - Baisse de la protection des vaccins anti-Covid au bout de six mois



Retour Santé

Baisse de la protection des vaccins anti-Covid au bout de six mois

Baisse de la protection des vaccins anti-Covid au bout de six mois 2021-08-31
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-aout/30-31/vaccination_covid_19_21_02145.jpg -

La protection contre le coronavirus conférée par les vaccins de Pfizer/BioNtech et d'Oxford/AstraZeneca diminue notablement au bout de six mois, indique mercredi une étude britannique. Ses auteurs plaident en faveur de campagnes de rappels.

Un mois après avoir reçu la deuxième dose, le vaccin Pfizer permet d'éviter à 88% d'être contaminé par le Covid-19, mais cette protection tombe à 74% après cinq à six mois, selon la dernière analyse de l'étude Zoe Covid.

Pour le vaccin d'AstraZeneca, l'efficacité passe de 77% un mois après l'administration de la deuxième dose à 67% après quatre à cinq mois, affirme l'étude, réalisée à partir de données collectées auprès d'environ un million d'utilisateurs de l'application Zoe, mise en place par un groupe privé du même nom, et analysées par les chercheurs du King's College de Londres et de l'équipe de Zoe.

Ces derniers ont analysés les contaminations survenues entre le 26 mai et le 31 juillet 2021 chez des personnes ayant chargé l'application entre le 8 décembre 2020 et le 3 juillet 2021 après avoir été vaccinées.

La campagne de vaccination britannique, qui a actuellement administré une deuxième dose à 77% des plus de 16 ans, a visé en priorité les personnes âgées et celles considérées comme fragiles ainsi que les travailleurs de la santé. Ces groupes sont donc, selon les chercheurs du King's College, ceux chez qui la protection a le plus diminué.

"Dans un scénario catastrophe raisonnable, on pourrait voir une protection inférieure à 50% pour les personnes âgées et le personnel de santé d'ici l'hiver", a estimé le professeur Tim Spector, scientifique à la tête du projet.

Si ce chiffre concerne les contaminations et non les formes graves, cela pourrait se traduire par "une augmentation des hospitalisations et décès" si le pays est soumis à des niveaux de contamination élevés et un variant hautement transmissible.

C'est pourquoi le chercheur estime "urgent de prévoir des rappels de vaccin", ce qui impliquerait aussi de réfléchir à la pertinence de la vaccination des mineurs, "en fonction des ressources en vaccins".

Cette question du rappel est désormais envisagée par plusieurs pays, dont le Royaume-Uni qui compte proposer une nouvelle dose aux plus vulnérables à partir de septembre malgré les réticences de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui voudrait privilégier la vaccination des pays pauvres.


VOA / MCP, via mediacongo.net
2238 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

bob | 65TAKTN - posté le 01.09.2021 à 10:12

Les bandits en blouse blanche

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mbok'Elengi 10e rue | TSWZGT3 - posté le 01.09.2021 à 09:42

Etali bino moko...Ngai vaccin teeeee.....satan loin de moi avec des tupides vaccins

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : USA: le vaccin anti-Covid va devenir obligatoire pour tous les élèves en Californie
AUTOUR DU SUJET

USA: le vaccin anti-Covid va devenir obligatoire pour tous les élèves en Californie

Monde ..,

Le vaccin ne garantit pas l’absence de contaminations mais réduit les risques de cas graves...

Santé ..,

Afrique du Sud: livraison des premiers vaccins anti-covid "made in South Africa"

Afrique ..,

Vaccin anti-Covid : C. Mutamba appelle à la suspension de la campagne de vaccination

Société ..,