mediacongo.net - Actualités - Syrie: Poutine critique l'ingérence étrangère en recevant Assad



Retour Monde

Syrie: Poutine critique l'ingérence étrangère en recevant Assad

Syrie: Poutine critique l'ingérence étrangère en recevant Assad 2021-09-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/09-septembre/13-19/bachar_al_assad_et_vladimir_poutine_21_0.jpg -

(g à d) Bachar al-Assad et Vladimir Poutine, respectivement syrien et russe

Le président russe Vladimir Poutine a critiqué la présence de forces étrangères en Syrie et salué les «dommages considérables» portés aux rebelles et djihadistes, en recevant son allié Bachar al-Assad en Russie, a annoncé le Kremlin mardi 14 septembre 2021.

Lors de cette rare rencontre en tête-à-tête entre les deux hommes, qui a eu lieu lundi, M. Poutine a estimé que les «terroristes ont subi des dommages considérables» en Syrie, où les forces gouvernementales contrôlent selon lui «90 % du territoire».

M. Poutine a toutefois estimé, selon un communiqué du Kremlin publié mardi, que le «principale problème» de la Syrie est l'ingérence étrangère sur son sol.

« Les forces armées étrangères, sans décision de l'ONU, sans votre accord, sont présentes sur certains territoires du pays, ce qui est manifestement contraire au droit international et ne permet pas de faire le maximum d'efforts pour consolider le pays et progresser sur la voie de sa reconstruction », a estimé M. Poutine.

Le président russe a également assuré que Bachar al-Assad faisait «beaucoup» pour «établir un dialogue avec vos adversaires politiques».

Bachar al-Assad a lui salué les «résultats significatifs obtenus par la Russie et la Syrie dans la libération des territoires occupés par les combattants et dans la destruction du terrorisme», selon la retranscription en russe de ses propos par le Kremlin.

Il a toutefois reconnu que les «processus politiques» engagés pour mettre un terme à la guerre en Syrie «se sont arrêtés». Il a imputé cet arrêt notamment à «l'influence destructrice» de «certains États».

«Certains États ont imposé des sanctions au peuple syrien, qui peuvent être qualifiées d'antihumaines, antiétatiques et illégitimes», a-t-il ajouté.

La Russie est intervenue militairement en Syrie en 2015, permettant aux forces de Bachar al-Assad de regagner de la majeure partie des territoires perdus face aux rebelles et djihadistes. Moscou dispose de bases militaires sur place.

Plusieurs cycles de pourparlers parrainés par l'ONU n'ont pas réussi à endiguer les violences en Syrie, qui ont fait environ 500 000 morts et déplacé des millions de personnes depuis le déclenchement du conflit en 2011.


AFP / JDM / MCP, via mediacongo.net
414 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde
AUTOUR DU SUJET

Comment la Russie et la Turquie détiennent l’avenir de la Syrie

Monde ..,

Offensive turque en Syrie : La Russie et l’Iran se disent prêts à contribuer au dialogue...

Monde ..,

Syrie : Russie, Iran et Turquie vont maintenir l'ordre autour d'Idleb

Monde ..,

Sergueï Lavrov : "Les bombardements continueront à Alep tant qu'il restera des bandits"

Monde .., Moscou, Russie