mediacongo.net - Actualités - Assemblée nationale : le référendum inscrit au calendrier de la session de septembre



Retour Politique

Assemblée nationale : le référendum inscrit au calendrier de la session de septembre

Assemblée nationale : le référendum inscrit au calendrier de la session de septembre 2021-09-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/09-septembre/20-26/deputes_bureau_definitif_21_088.jpg -

La proposition de loi portant organisation du référendum en République démocratique du Congo est inscrite dans le calendrier de la session ordinaire de septembre à l'Assemblée nationale.

Logée au point 14 sur la liste de prévision des matières retenues pour un débat avant adoption, cette proposition de loi est une initiative du député national Lucain Kasongo Mwadianvita.

Pour le camp de l'Opposition, il s'agit d'une manœuvre tendant à repousser l'organisation des élections hors de la date fixée par la Constitution. Car, le recensement devra couvrir plusieurs mois pour avoir les données de toute la République démocratique du Congo. Fayulu et Muzito qui ont déjà activé le décompte pour la prochaine présidentielle en République démocratique du Congo, ont annoncé, lors d'un point de presse tenu à Kinshasa, la date du 23 octobre 2023 pour le rendez-vous des urnes.

"Personne, en dehors de la Ceni, ne peut fixer la date des élections", avait rétorqué Peter Kazadi, député provincial élu de l'Udps, parti présidentiel.

Plusieurs experts rassurent toutefois que l'organisation des élections n'est pas liée au référendum, et ne dépend pas de ce dernier.

Néanmoins, le chef de l'État a plus d'une fois soutenu qu' "il y aura les élections dans le délai fixé par la Constitution". Il l'a dit lorsqu'il s'était installé pendant un mois dans l'Est de la République, et l'a répété mardi 21 septembre du haut de la tribune des Nations Unies à la 76ème Assemblée générale.

Si retard il y a, cela pourra être plutôt dû aux tergiversations des composantes à mettre en place la nouvelle Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Cas des confessions religieuses qui, depuis le mois de juillet dernier, sont incapables de présenter le nom du futur président de la Commission électorale nationale indépendante, faute de consensus.

 

LM
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
5509 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Krokodile | SPRCNFK - posté le 25.09.2021 à 07:44

Wait and see. L'UDPS n'avait pas accepté la présente Constitution. Une occasion pour elle de se tailler une Consommation liée à ses aspirations. À quand le fédéralisme tant prôné par L'UDPS ? Repentez vous. Cessez de faire le mal. Jésus-Christ revient bientôt. Attachez vous à la vérité et la justice

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ronely | 6TT5VWX - posté le 24.09.2021 à 15:22

Vive le référendum !!!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB | 26JI5QT - posté le 24.09.2021 à 13:48

Référendum,il y a forcément recensement au préalable.Il veut faire d'une pierre deux ou voire même 3 ou 4 coups.La loi Tsiani devrait être incluse dans les questions à poser dans ce référendum et que sais-je encore.Pourquoi s'en priverait-t-il avec un parlement acquis à sa cause? Au final glissement,nous y sommes déjà prêts.Si il est soutenu par les Occidentaux,le Peuple seul pourrait peut être le gêner quelque peu.

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Habib Soloh | 33WTX4I - posté le 24.09.2021 à 13:08

Il faut un referendum de Gisele MPELA dans les urgences !

Non 5
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 24.09.2021 à 12:49

LM, un journaliste de la honte. Il confond referendum et recensement, le dénombrement d'une population. Il va jusqu'à publier pareil chiffon.

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : L’hôtel de ville de Kinshasa favorable à la marche de Lamuka
AUTOUR DU SUJET

CENI : le chef de l’État ne peut pas signer deux ordonnances d’investiture (Juriste)

Politique ..,

L'Assemblée nationale entérine Denis Kadima comme président de la CENI

Politique ..,

Ass. Nat. : La plénière sur l’Audition du rapport de la commission paritaire sur la CENI...

Politique ..,

Quelques jeunes gens appréhendés par les forces de l'ordre : ’’Nous avons été recrutés...

Société ..,