mediacongo.net - Actualités - Covid-19 : pic d'infections chez les enfants en Afrique du Sud



Retour Afrique

Covid-19 : pic d'infections chez les enfants en Afrique du Sud

Covid-19 : pic d'infections chez les enfants en Afrique du Sud 2021-12-04
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/12-decembre/1-5/enfants_covid_afrique_du_sud_21.jpg -

Des enfants avec des masques de protection à Johannesburg (Afrique du Sud), le 23 mai 2020. (MARCO LONGARI / AFP)

"Des données préliminaires suggèrent qu'Omicron est plus contagieux", selon une responsable de l'Institut national sud-africain pour les maladies contagieuses. Un tiers de la population sud-africaine a moins de 18 ans.

"L'incidence chez les moins de 5 ans est maintenant la deuxième plus élevée, juste derrière les plus de 60 ans", Wassila Jassat, spécialiste en santé publique Conférence de presse.

Le nombre de cas positifs augmente aussi parmi les 10-14 ans dans ce pays à la démographie particulièrement jeune, comme en Afrique en général. Un tiers de la population sud-africaine a moins de 18 ans. Les scientifiques avancent plusieurs raisons possibles. Les moins de 12 ans ne sont pas éligibles au vaccin en Afrique du Sud et il est possible que si les enfants ne sont pas vaccinés et les parents non plus, toute la famille soit contaminée, selon Wassila Jassat.

Variant Omicron

Dans la province du Gauteng, poumon économique de l'Afrique du Sud avec la métropole Johannesburg et la capitale administrative Pretoria, le virus se propage plus vite qu'à n'importe quel autre moment de la pandémie, selon la cheffe de la santé publique du NICD, Michelle Groome. "Des données préliminaires suggèrent qu'Omicron est plus contagieux", a-t-elle dit. La veille, des scientifiques sud-africains ont rappporté que la possibilité d'attraper le Covid-19, en dépit d'anticorps issus d'une première infection, était trois fois supérieure avec Omicron, comparé au variant Delta ou Beta. Bien que les patients présentent généralement des symptômes plus légers, Michelle Groome estime que les cas les plus sévères ne sont attendus que dans les quinze prochains jours.

L'Afrique du Sud a enregistré, le 2 décembre, 11 535 nouveaux cas, principalement dans le Gauteng. Soit cinq fois plus que la semaine précédente, quand les scientifiques sud-africains ont alerté le reste du monde sur l'existence d'un nouveau variant, baptisé depuis Omicron.


AFP / France TV Info / MCP, via mediacongo.net
1117 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Ajim Capital lance un fonds de 10 millions $ ciblant jusqu’à 80 start-up en Afrique subsaharienne
AUTOUR DU SUJET

Pourquoi certains échappent au coronavirus alors qu’ils vivent avec une personne contaminée ?

Santé ..,

Le Covid a appauvri 99% de la population mondiale… et enrichi outrageusement les 10 plus...

Economie ..,

Coronavirus: la 4e dose «moins» efficace contre omicron, selon un hôpital israélien

Santé ..,

Un gène protégeant des formes graves de la Covid-19 identifié notamment sur des personnes...

Science & env. ..,