mediacongo.net - Actualités - Le pass sanitaire européen menacé d’éclatement



Retour Santé

Le pass sanitaire européen menacé d’éclatement

Le pass sanitaire européen menacé d’éclatement 2021-12-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/12-decembre/13-19/pass_sanitaire_21_02145.jpg -

Face au variant Omicron, l’Italie, le Portugal, la Grèce et l’Irlande ont pris des mesures unilatérales pour faire barrage au Covid à leurs frontières.

L’émergence rapide du variant Omicron a occupé une longue partie des débats du Conseil européen qui s’est ouvert jeudi. La transmission importante de ce variant affole quelques capitales, qui ont décidé, unilatéralement, de prendre des mesures supplémentaires s’agissant des voyages. L’Italie de Mario Draghi a ébranlé l’unité européenne en décidant, dès jeudi, que tous les voyageurs en provenance de l’Union européenne devraient présenter un test PCR négatif, qu’ils soient vaccinés ou non.

Une attitude dénoncée par certains États membres, qui rappellent que les règles de libre circulation et le pass sanitaire ont été élaborés ensemble et méritent, à tout le moins, une information préalable de la Commission et des voisins dans les délais convenus. Ça n’a pas été le cas. Trois autres pays ont déjà pris des décisions unilatérales avec l’obligation de présenter un test PCR négatif : le Portugal, la Grèce et l’Irlande. Autant de brèches dans l’utilité du pass sanitaire européen, qui était censé être le sésame unifié des voyages au sein de l’UE. Or les tests PCR exigés par les quatre États susmentionnés ne présentent aucune réelle garantie de non-contamination. Les voyageurs ont mille fois l’occasion de contracter la maladie entre leur test et leur entrée au Portugal, en Italie, en Grèce ou en Irlande. Comme si la panique Omicron poussait les chancelleries à se rassurer à peu de frais…

Troisième dose, la règle « 6 + 3 » dans les tuyaux

Lors des débats au Conseil européen, il a été décidé que les mesures additionnelles décrétées par les uns et les autres devaient au moins respecter les délais d’information prévus par la réglementation en vigueur. En principe, elles doivent être annoncées à la Commission et aux autres États membres 48 heures avant leur entrée en vigueur.

Les chefs d’État et de gouvernement ont discuté de l’élaboration d’un cadre européen pour la troisième dose. La Commission prendra un acte délégué dans les jours qui viennent après consultation des experts. Les résidents européens sont invités à une dose de rappel dans un délai maximum de six mois, à compter duquel ils auraient trois mois maximum pour procéder à l’injection. La règle 6 + 3 doit être entendue comme un maximum. La France, qui a adopté la règle du 5 + 2, entre donc dans les limites envisagées.

Les dons de doses freinés par les capacités de stockage

La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, a présenté les données de l’ECDC sur la pandémie, qui, sur l’ensemble de l’Union européenne, montre un taux d’incidence de 797 pour 100 000 habitants, mais un taux de mortalité plus faible, d’environ 56 pour 100 000.

Par ailleurs, les États membres ont fait le point sur les dons de vaccins. L’UE s’est engagée à partager 350 millions de doses. À ce jour, seulement 110 millions de doses ont été effectivement partagées. L’acheminement vers l’Afrique est compliqué du fait des difficultés de stockage à basse température. Les capacités de stockage des pays destinataires sont saturées.


Le Point / MCP, via mediacongo.net
8354 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : L’infirmier et l’infirmière, figures incontournables de la santé
AUTOUR DU SUJET

Covid-19 : le pass sanitaire implanté sous la peau grâce à une micro-puce expérimenté en Suède

MC Geek ! ..,

Kenya : pass sanitaire obligatoire pour accéder aux lieux publics

Afrique ..,

Covid-19 : l'Ukraine et la Bulgarie face à la dégradation inquiétante de la situation sanitaire

Monde ..,

Coronavirus au Royaume-Uni : Pourquoi le gouvernement britannique a-t-il renoncé au pass...

Santé ..,