mediacongo.net - Actualités - Un musée miniature permanent bientôt installé sur la Lune



Retour Culture

Un musée miniature permanent bientôt installé sur la Lune

Un musée miniature permanent bientôt installé sur la Lune 2022-01-26
Insolite
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/24-30/Lune-musee-miniature.png -

Une nano-galerie présentant plus de 64 œuvres, de moins d'un centimètre chacune, va voyager en février à bord de la Station spatiale internationale, avant son ancrage permanent sur l'astre.

Un projet lunaire ! La fondation Moon Gallery veut créer le premier musée sur la Lune. L'université de Leiden aux Pays-Bas et l'Agence spatiale européenne (ESA) ont créé cette fondation dans ce but. Le musée, construit sous la forme d'un plateau carré de 8 centimètres de côté, accueillera 64 œuvres miniatures d'artistes internationaux dans des cases d'un centimètre. Le musée doit s'envoler en février 2022 vers la Station spatiale internationale à bord du Cygnus NG-17, un test pour son ancrage définitif sur l'astre lunaire avec un agrandissement de son cube à 10 centimètres pour y exposer 100 œuvres en 2025.

Chaque objet miniature a été scrupuleusement pensé par les maîtres d’œuvre du projet. «La question du poids comme de la masse, de l'encombrement, est cruciale. Plus l'objet est lourd ou encombrant, plus il est complexe à transporter dans l'espace – et coûteux. C'est la raison pour laquelle nous avons imposé cette contrainte : chaque artefact doit pouvoir tenir dans un centimètre cube», détaille un porte-parole de la plateforme, qui contiendra des œuvres hétérogènes, aussi bien artistiques que scientifiques pour «amener le meilleur de l'humanité sur la Lune».

Hommages historiques, commentaires sociétaux, œuvres engagées et approches scientifiques, le musée miniature accueillera le travail d'artistes du monde entier, allant de l'Italie au Vietnam, en passant par la France, le Japon, l'Autriche et les États-Unis. Par exemple, dans l'une des cases de la taille d'un timbre, il sera possible d'observer l'hommage fait au physicien et astronome Galilée par l'artiste italien Renzo Pasquale. Son œuvre, intitulée Gold Cube, célèbre l'université italienne de Padoue où l'artiste a étudié, au même titre que Galilée de 1592 à 1610.

L'œuvre Gold Cube de l'artiste italien Renzo Pasquale rend hommage à Galilée. Moon Gallery Foundation

La France s'illustre, elle, avec la présence de l'explorateur, chercheur et artiste Benjamin Pothier, qui rend hommage à l'artiste français Yves Klein, connu pour son tableau IKB3 Monochrome bleu. Son œuvre, sobrement appelée ISS Blue Marble «consiste en une sculpture représentant une goutte d'Yves Klein IKB, une peinture bleue créée par Yves Klein, suspendue en apesanteur», explique la fondation, précisant que les échantillons de la couleur IKB sont fournis grâce à un partenariat unique avec les archives de l'artiste, aujourd'hui détenues par sa veuve, Rotraut Klein Moquay.

D'autres artistes ont fait le choix d'adopter une approche scientifique, à l'instar du chercheur et artiste allemand Daniel Michalik, surnommé le «skyentist», qui a développé son œuvre nommée Soumission . Détenu dans un flacon en verre, l'artiste propose «l'air le plus pur sur terre», récolté au pôle Sud en Antarctique. «Un échantillon d'air qui a parcouru des milliers de kilomètres sur un terrain vierge non pollué», précise la fondation.

L'œuvre Soumission de l'allemand Daniel Michalik contenant «l'air le plus pur du monde» Moon Gallery Foundation

Mais pour ces artistes, l'exposition a un certain prix. Ils devront chacun débourser en moyenne entre 500 et 3000 euros afin d'espérer exposer dans l'espace.

Techniquement, le musée de la Moon Gallery Foundation n'est pas le premier projet culturel «lunaire». En effet, il faut remonter au 21 juillet 1969 avec la réalisation de la mission Apollo 11, où l'homme a, pour la première fois de son histoire, mis un pas sur la lune. Seulement quatre mois plus tard, lors de la mission Apollo 12, une offre culturelle, temporaire et frauduleuse, a été propulsée dans l'espace sans l'aval de la Nasa. Celle-ci se matérialise par un minuscule carreau de céramique, de la taille d'un timbre, comportant les dessins de 6 artistes de renom : Andy Warhol, Robert Rauschenberg, John Chamberlain, David Novros, Claes Oldenburg et Forrest Myers, l'initiateur du projet. Il est possible de voir les initiales d'Andy Warhol dans le coin supérieur gauche de la plaque, souvent interprétées comme une fusée ou un pénis rapporte le MoMA, musée dans lequel une reproduction de cette galerie galactique est exposée.

The Moon Museum, 1969 MoMA, Museum of Modern Art de New York

Le projet de la Moon Gallery Foundation est novateur puisqu'il vise à être permanent et placé sur la Lune. Une avancée dont se félicite l'équipe de la fondation, qui y voit la «dernière frontière de l'habitat humain, qui nous permettra de propager nos valeurs dans l'univers. Car, même si la Lune est destinée à être la destination finale de la galerie, l'idée ne s'arrête pas là : notre travail est basé sur l'établissement du dialogue culturel de l'humanité au-delà de notre planète d'origine». Lunaire, vous avez dit lunaire...

 

Par Alexandre Plumet
Le Figaro / MCP, via mediacongo.net
8489 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Première, le groupe MPR en concert le 08 juillet à Paris