mediacongo.net - Actualités - Rutshuru: déplacement massif des habitants, après des affrontements sanglants entre FARDC et M23



Retour Provinces

Rutshuru: déplacement massif des habitants, après des affrontements sanglants entre FARDC et M23

Rutshuru: déplacement massif des habitants, après des affrontements sanglants entre FARDC et M23 2022-01-27
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/24-30/m23_combattants_22.jpg -

Un sentiment de peur a envahi les esprits des habitants du groupement de Rugari depuis le matin de ce mercredi 26 janvier 2022. Des militaires FARDC s’affrontent avec des inconnus armés assimilés aux combattants M23 dans les collines surplombant le chef-lieu de ce groupement en territoire de Rutshuru au Nord-Kivu. Du coup, des habitants vident des villages de Rugari et Kisigari.

Des sources en groupement Rugari renseignent que les militaires FARDC combattent depuis mardi ces hommes armés qui ont attaqué lundi vers 22 heures, une position des FARDC à Nyesisi, dans le groupement Kisigari.

Jusque ce mercredi matin, des détonations des armes lourdes et légères se font entendre à Rugari centre. Ceci témoigne de la violence des combats, estime un habitant.

D’ailleurs, selon le Baromètre sécuritaire du Kivu [un projet mené en coopération par le Groupe d’Etudes sur le Congo et Human Right Watch], plus de 20 militaires ont été tués dans ces affrontements.

«Les ex-M23 ont attaqué les FARDC à Nyesisi (territoire de Rutshuru, Nord-Kivu) dans la nuit de lundi à mardi, tuant au moins 26 soldats dont le colonel Ndume, selon plusieurs sources locales et membres des FARDC,» indique ce mercredi sur Twitter, le Baromètre sécuritaire du Kivu.

Le lieutenant-colonel Muhindo Lwanzo, directeur de cabinet de l’Administrateur de Rutshuru, a indiqué que des morts ont également été enregistrés dans le camp des rebelles, sans préciser le nombre.

Alors ces échanges violents des tirs poussent de nombreux ménages sur le chemin de l’exil. Ces habitants craignent de tomber dans les tirs croisés lors des affrontements entre les militaires FARDC et ces éléments assimilés aux combattants du M23.

Selon nos sources, nombreux ménages déplacés affluent à Rugari-centre depuis ce mercredi matin.

D’autres personnes aux âmes très sensibles se sont éloignés davantage de Rugari-centre. Elles sont allées jusqu’à Rumangabo, confie un habitant.

Ces ménages viennent des villages Ngugo, Ruhanga, Ndondi, Kigezi, Gikeri et bien d’autres en groupement Rugari et de Nyesisi en groupement Kisigari.

Certains habitants des villages Bisoko et Nyamagana se sont dirigés vers Kibumba, dans le territoire de Nyiragongo.

Le président de la Société Civile en groupement Rugari, Vincent Rwaramba, dit craindre pour la survie de ces ménages.

«Ils ont fui les mains vides,» indique-t-il, ajoutant que certains manquent de la nourriture.

Cette structure appelle les autorités militaires à tout mettre en œuvre pour repousser ces assaillants, afin de permettre à ces habitants de regagner leurs villages.

Faustin Tawite, depuis Rutshuru
congo-press.com (MCP) / Prunelle RDC
8413 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | P72O6VX - posté le 28.01.2022 à 11:55

Ah! Makambo oyo ya ba rebelles, vraiment mutu pasi!!!! Lorsque l'armée parle de plus ou moins 26 FADC et ne donne aucun chiffre du côté M23, c'est qu'il y a un vrai problème!!!!!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | P72O6VX - posté le 28.01.2022 à 11:51

Bazo beta ba FARDC na biso kuna moyen te. Kasi bango moko bazo lobela yango te........ Que ferons nous encore en lieu et place de l’État de siège?????

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 27.01.2022 à 19:30

Alors que le NORD-KIVU et l'ITURI sont sous l'ÉTAT DE SIÈGE EN PLUS DE "MUTUALISATION DES FORCES AVEC LES OUGANDAIS" POUR L'EFFICIENCE!!!! Pensons-y bien...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Enfin K-K, Kabila et Katumbi, la paix des braves
AUTOUR DU SUJET

Beni : les FARDC annoncent avoir neutralisé 7 assaillants ADF dans des affrontements à Ruwenzori

Provinces ..,

Nord-Kivu : les FARDC quittent leurs positions à Ikobo

Provinces ..,

Assemblée nationale : État de siège prolongé pour la 24e fois

Politique ..,

Nord-Kivu : « Il n'y a plus de guerre à Walikale », Colonel Séraphin Kelokelo, administrateur...

Provinces ..,