mediacongo.net - Actualités - Le Rwanda va rouvrir sa frontière terrestre avec l'Ouganda



Retour Afrique

Le Rwanda va rouvrir sa frontière terrestre avec l'Ouganda

Le Rwanda va rouvrir sa frontière terrestre avec l'Ouganda 2022-01-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/24-30/paul_kagame_et_yoweri_museveni_22.jpg -

(g à d) Yoweri Museveni et Paul Kagame, respectivement présidents ougandais et rwandais

Le Rwanda a annoncé vendredi 28 Janvier 2022 la réouverture le 31 janvier du principal poste-frontière avec l'Ouganda, fermé depuis février 2019, officialisant un dégel des relations entre les deux voisins d'Afrique de l'Est.

Cette annonce intervient moins d'une semaine après la visite samedi dernier à Kigali du fils du président ougandais Yoweri Museveni, le général Muhoozi Kainerugaba, commandant de l'armée de terre ougandaise et considéré par beaucoup comme le probable successeur de son père.

"Le gouvernement du Rwanda a pris note qu'il existe un processus pour résoudre les problèmes soulevés par le Rwanda, ainsi que des engagements du gouvernement d'Ouganda à lever les obstacles restants", a souligné le ministère rwandais des Affaires étrangères dans un communiqué annonçant la réouverture lundi du poste-frontière de Gatuna (appelé Katuna en Ouganda).

"Le gouvernement du Rwanda reste attaché aux efforts en cours pour résoudre les problèmes en suspens entre le Rwanda et l'Ouganda et estime que l'annonce d'aujourd'hui contribuera positivement à la normalisation rapide des relations entre les deux pays", ajoute-t-il.

Route commerciale

Aucun commentaire officiel n'était disponible dans l'immédiat côté ougandais. Mais l'ambassadeur ougandais à l'ONU Adonia Ayebare, proche conseiller de Yoweri Museveni, a estimé sur Twitter que cette décision "signifie beaucoup pour les habitants" des deux pays. "Bravo pour cette étape importante dans le rétablissement de liens bilatéraux solides entre les deux pays", a-t-il ajouté.

L'Union africaine a également salué une "avancée positive" pour "normaliser" les relations entre les deux pays. Le Rwanda avait fermé le poste-frontière de Gatuna en février 2019, coupant une importante route commerciale, dans un contexte de tensions croissantes entre les deux pays.

Kigali accusait l'Ouganda d'enlever ses ressortissants et de soutenir des rebelles cherchant à renverser Paul Kagame. Kampala a accusé pour sa part le Rwanda d'espionnage et d'avoir tué deux hommes lors d'une incursion sur son territoire en mai 2019, ce que Kigali a contesté.

Sanctions américaines

Dans la foulée de la visite de son fils à Kigali, Yoweri Museveni a remplacé mardi le puissant chef du renseignement militaire Abel Kandiho, en poste depuis 2017, officiellement dans le cadre d'un "transfert de routine et réaffectation". Ces dernières années, des responsables rwandais l'avaient accusé de collaborer avec des dissidents pour enlever des citoyens rwandais en Ouganda.

Abel Kandiho faisait également l'objet de sanctions américaines en raison de son implication présumée et de celle de ses services dans de graves violations des droits de l'homme. "Pour une meilleure harmonie entre les deux pays, il était important que Kandiho soit déployé ailleurs", souligne Fred Egesa, expert ougandais spécialisé sur les questions de sécurité.

Paul Kagame et Yoweri Museveni ont été de proches alliés durant les années 1980-1990, dans la conquête du pouvoir dans leurs pays respectifs, avant de devenir de farouches rivaux. Après la fermeture du poste-frontière de Gatuna, des pourparlers entre les deux dirigeants avaient été organisés sous l'égide des présidents angolais Joao Lourenço et congolais Félix Tshisekedi.

Mais aucune rencontre ne s'est tenue depuis février 2020, notamment en raison de la pandémie de Covid-19.

Logiciel Pegasus

Les relations s'étaient également envenimées l'an dernier après la publication de l'enquête sur le logiciel espion Pegasus, qui affirmait que le Rwanda avait utilisé ce logiciel pour pirater notamment les téléphones du Premier ministre ougandais entre 2014 et 2021, Ruhakana Rugunda, et du ministre ougandais des Affaires étrangères en poste depuis 2015, Sam Kutesa. Le Rwanda avait dénoncé une "campagne de diffamation".

La réouverture du poste-frontière de Gatuna permet à nouveau l'accès des produits ougandais au marché rwandais. En 2018, les exportations ougandaises vers le Rwanda - notamment de ciment et denrées alimentaires - représentait plus de 211 millions de dollars (188 millions d'euros), selon la Banque mondiale.

Le Rwanda exportait, lui, pour 13 millions de dollars (11,5 millions d'euros) de marchandises vers l'Ouganda. Ces chiffres avaient chuté à partir de 2019, aggravés encore par la crise du Covid-19.


AFP / Africanews / MCP, via mediacongo.net
8376 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

avatar
Patriote | XQP1U1F - posté le 29.01.2022 à 14:01

Ils nous distrait, ces deux pionniers Rwando-ougandais ils se fabriquent des querelles pour engagé leurs intêrets en RDC.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makae | CQWHWYY - posté le 28.01.2022 à 18:30

Et les Talibans viennent nous dire ici que l'Ouganda avec leur Tshirombo vont attaquer le Rwanda alors Museveni et Kagame sont là pour leurs intérêts en Rdc.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Attaque du M23: Le Rwanda nie toute implication dans cette « affaire interne de la RDC », déclare la porte-parole du gouvernement rwandais
AUTOUR DU SUJET

Deux militaires rwandais capturés lors des combats FARDC-M23 : Kigali parle d’un...

Provinces ..,

« À quoi a servi l’adhésion de la RDC à l’EAC si le Rwanda continue à occuper le Nord...

Politique ..,

Kinshasa suspend les vols de Rwandair

Politique ..,

Activisme du M23 à Rutshuru : « Le Congo doit suspendre toutes les relations diplomatiques avec...

Politique ..,