MALAISE A L'EPST AVEC LE MINISTRE

Le ministre Tony MWABA doit savoir en tant que juriste, le droit à la réclamation est reconnu par le code du travail.
Il ne sert à rien de chercher à intimider les agents et Directeurs Chefs de service qui réclament leur dû détourné depuis 2012.
Le ministre est-il en paix lorsqu'il sait que certains agents ne touchent que 50000FC ou 70000FC l'argent que lui brûle en quelque minute pour acheter son carburant.
Le chef de l'Etat a dit : "le peuple d'abord" et non les ministres et les directeurs d'abord.
Les agents attendent la date du 15 Août 2022. Essayez de continuer à menacer avec vos combattants et vous comprendrez que le peuple gagne toujours.
Libérez les quatre agents que vous avez fait arrêter. Une fois de plus : "rien ne sert d'intimider les agents".
A suivre ...
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png
Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
RETOUR À LA LISTE

Petites annonces : Evénements, Formations, Conférences & Eglises  

Avis aux utilisateurs
Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
Publiée le 09.08.2022 KINSHASA 698 vues

MALAISE A L'EPST AVEC LE MINISTRE

Description
Le ministre Tony MWABA doit savoir en tant que juriste, le droit à la réclamation est reconnu par le code du travail.
Il ne sert à rien de chercher à intimider les agents et Directeurs Chefs de service qui réclament leur dû détourné depuis 2012.
Le ministre est-il en paix lorsqu'il sait que certains agents ne touchent que 50000FC ou 70000FC l'argent que lui brûle en quelque minute pour acheter son carburant.
Le chef de l'Etat a dit : "le peuple d'abord" et non les ministres et les directeurs d'abord.
Les agents attendent la date du 15 Août 2022. Essayez de continuer à menacer avec vos combattants et vous comprendrez que le peuple gagne toujours.
Libérez les quatre agents que vous avez fait arrêter. Une fois de plus : "rien ne sert d'intimider les agents".
A suivre ...


CONTACTER L'ANNONCEUR
Avis aux utilisateurs
Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.

Signaler un abus
right
Annonce suivante Simon, j’ai quelque chose à te dire !
left
Annonce précédente L’aide extérieure

Détails sur l'annonceur

Le livre ouvert@U7NPB7H
Auteur : Le livre ouvert
Code MediaCongo : U7NPB7H
Envoyer un message

Dernières annonces vues

Best of

Ces annonces peuvent vous intéresser

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance