Acquitté

Lorsque vous étiez morts dans vos fautes… [Dieu] vous a vivifiés ensemble avec lui ; il nous a pardonné toutes nos fautes, il a effacé l’obligation écrite contre nous…, et il l’a ôtée en la clouant à la croix.

Colossiens 2. 13, 14

Acquitté

L’homme, doté d’une conscience, pressent fort bien qu’une mauvaise action peut lui attirer des ennuis, voire le conduire au tribunal. Il a donc tendance à préparer sa défense, ou se chercher des excuses… au cas où il lui faudrait rendre des comptes à Dieu ! Religion, morale, philosophie, psychanalyse prétendent disculper, ou amoindrir les fautes, même parfois les justifier. Et quand les fautes sont difficiles à contester, l’homme cherche à les compenser : jeûne, prières, retraites, actes de contrition, bonnes actions, engagement social ou humanitaire, sont autant de moyens dont on espère qu’ils pourront “équilibrer la balance” de nos erreurs, le jour où nous devrons rendre des comptes concernant notre vie. Mais Dieu ne voit pas les choses de cette manière. Une faute, quelle qu’elle soit, doit être jugée, condamnée et punie. La Bible dit : “Il n’y a pas de juste, non pas même un seul” (Romains 3. 10). L’homme est placé sous une condamnation incontournable, et ses efforts ne peuvent rien y changer.

Mais la Bible ne dit pas que cela… Elle nous révèle que Dieu aime ceux qu’il doit juger, qu’il les a aimés au point de tout prévoir pour les acquitter. À la croix, il a condamné Jésus à leur place, de sorte qu’ils sont maintenant libres de toute accusation s’ils mettent leur confiance dans celui qui a payé à leur place.

Si jusqu’à aujourd’hui vous pensiez avoir des arguments à présenter à Dieu pour votre défense au jour du jugement, abandonnez-les, et présentez-lui le seul qu’il accepte : “Je crois en Jésus, mort pour moi”.

(La Bonne semence)

douceurvitale@hotmail.com
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png
Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
RETOUR À LA LISTE

Petites annonces : Evénements, Formations, Conférences & Eglises  

Avis aux utilisateurs
Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
Référence : AN1 203 752 Publiée le 21.11.2023 LUBUMBASHI - Lubumbashi 372 vues

Acquitté

Ajouter aux favoris
Description
Lorsque vous étiez morts dans vos fautes… [Dieu] vous a vivifiés ensemble avec lui ; il nous a pardonné toutes nos fautes, il a effacé l’obligation écrite contre nous…, et il l’a ôtée en la clouant à la croix.

Colossiens 2. 13, 14

Acquitté

L’homme, doté d’une conscience, pressent fort bien qu’une mauvaise action peut lui attirer des ennuis, voire le conduire au tribunal. Il a donc tendance à préparer sa défense, ou se chercher des excuses… au cas où il lui faudrait rendre des comptes à Dieu ! Religion, morale, philosophie, psychanalyse prétendent disculper, ou amoindrir les fautes, même parfois les justifier. Et quand les fautes sont difficiles à contester, l’homme cherche à les compenser : jeûne, prières, retraites, actes de contrition, bonnes actions, engagement social ou humanitaire, sont autant de moyens dont on espère qu’ils pourront “équilibrer la balance” de nos erreurs, le jour où nous devrons rendre des comptes concernant notre vie. Mais Dieu ne voit pas les choses de cette manière. Une faute, quelle qu’elle soit, doit être jugée, condamnée et punie. La Bible dit : “Il n’y a pas de juste, non pas même un seul” (Romains 3. 10). L’homme est placé sous une condamnation incontournable, et ses efforts ne peuvent rien y changer.

Mais la Bible ne dit pas que cela… Elle nous révèle que Dieu aime ceux qu’il doit juger, qu’il les a aimés au point de tout prévoir pour les acquitter. À la croix, il a condamné Jésus à leur place, de sorte qu’ils sont maintenant libres de toute accusation s’ils mettent leur confiance dans celui qui a payé à leur place.

Si jusqu’à aujourd’hui vous pensiez avoir des arguments à présenter à Dieu pour votre défense au jour du jugement, abandonnez-les, et présentez-lui le seul qu’il accepte : “Je crois en Jésus, mort pour moi”.

(La Bonne semence)

douceurvitale@hotmail.com


Intéressé(e)?
Contactez l'annonceur !
Douceur@L3EVKWY
Auteur : Douceur
Code MediaCongo : L3EVKWY
Envoyer un message


Signaler un abus

Détails sur l'annonceur

Douceur@L3EVKWY
Auteur : Douceur
Code MediaCongo : L3EVKWY
Envoyer un message

Dernières annonces vues

Best of

Ces annonces peuvent vous intéresser

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance