mediacongo.net - Petites annonces - MARCHES PUBLICS LES SAINTS THOMAS A LA PORTE DU PRISON

MARCHES PUBLICS LES SAINTS THOMAS A LA PORTE DU PRISON

MARCHES PUBLICS LES SAINTS THOMAS A LA PORTE DU PRISON
Par le Prof.Dr Robert KIKIDI MBOSO KAMA , Directeur de la Formation et des Appuis Techniques à l’ARMP-PRIMATURE-RDC
Presque chaque jour, la presse défraie la chronique dans un concert de casseroles pour dénoncer des cas de délinquance financière et économique (corruption, trafic d’influence, conflits d’intérêts, concussion, détournement de biens publics, abus de pouvoir, obtention illégale d’intérêts, défit de favoritisme, falsification, abus de confiance et autres). Ces cas de délinquance qui frappent tous les pays et en particulier le nôtre à des degrés plus ou moins importants concernent tous les domaines de l’activité financière, allant du domaine de l’économie et des finances, au monde d’investissement, approvisionnement ou d’acquisition de biens et services, de minier, en passant par l’univers des travaux publics et le domaine de prestations intellectuelles ainsi que de délégation des services publics.
Par son ampleur, la lutte contre la corruption est devenue une affaire d’Etat, que Son Excellence Monsieur le Président de la République a rappelé dans plusieurs de ses discours.
Comme tous les jours ne se ressemblent pas, Son Excellence Monsieur le Premier Ministre Bruno TSHIBALA NZENZE a présidé personnellement l’ouverture et la clôture solennelle de l‘atelier de restitution d’audits annuels des marchés publics de la R. D. Congo, exercices budgétaires 2012 et 2013 que l’Autorité de Régulation des Marchés Publics(ARMP) a pu organisé avec l’appui financier de la Banque mondiale à travers le Profit-Congo et de la Banque Africaine du Développement(BAD) en collaboration du COREF , le 02 novembre 2017 au Grand Hôtel PULLMAN de Kinshasa.
Faisant preuve de sa haute détermination à lutter contre la corruption et impunité dans système des marchés publics de la RDC, Son Excellence Monsieur le Premier Ministre Bruno TSHIBALA NZENZE a donné un avertissement sévère à ceux qui continuent à violer la Loi No 108/010 DU 27 avril 2010 relative aux marchés publics en RDC et ses textes d’application, dont il qualifie les « Saints Thomas ».
En effet, il y a 7 ans et jour pour jour que Son Excellence Monsieur le Président de la République Joseph KABILA KABANGE a promulguée cette nouvelle loi relative aux marchés publics en RDC, laquelle loi est conforme aux standards internationaux et à sa vision chère de la Révolution de la Modernité.
Bien que 80% d’Autorités Contractantes adhèrent positivement par la création à leur sein des Cellules de Gestion des Marchés Publics(CGPMP), tans que les 20% autres résistent encore au changement et aux innovations apportées par cette nouvelle réglementation ; partant elle a remplacé l’Ordonnance-Loi 69-054 du5 décembre 1969 relatives aux marchés et ses mesures d’exécution, qui n’étaient plus adaptés aux exigences de transparence, de rationalité et d’efficacité qui caractérisent actuellement les système de marchés publics à travers le monde.


C’est ainsi que hier lors cet atelier, Son Excellence Monsieur le Premier Ministre Bruno TSHIBALA NZENZE n’est pas parti par quatre chemins pour avertir solennellement les « Saints Thomas » qui continuent à violer la loi, que les portes de prisons qu’il a inspecté dernièrement leur large ouvertes.
Nous avons tous été soulagés face à sa volonté politique, son engagement personnel et son auto-détermination d’accompagner l’ ARMP qui est l’Etablissement public sous sa tutelle en vue de mettre fin au calvaire qui sévit à cette l’Etablissement public par manque de mécanisme parraine de son fonctionnement notamment l’absence du décret portant la taxe parafiscal sur les marchés publics, non déploiement des Antennes ou mieux les Agences dans les 26 Provinces, la modicité du budget de fonctionnement surtout pour les renforcement des capacités au niveau central et les provinces, les arriérées des salaires du personnel et les émoluments des mandataire de 6 mois non payées , les Directeurs n’ont jamais eu des véhicules de service durant les 7 ans depuis leur recrutement sur concours ,il n’y a pas même un bus de transport du personnel ,ni le véhicule de liaison, pas de prise en charge de soins médicaux, ni les allocation familiales, etc.
Nous soutenons le Premier Ministre qui exerce actuellement sa tutelle sans obstruction à l’ARMP conformément aux articles 59 à 63 du Décret 10/21 du 02/06/2010 portant création, organisation et fonctionnement de l’ARMP.
Nous lui sommes très reconnaissants et qu’il reçoive les hommages les plus déférents.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Prof. Dr.Robert KIKIDI

Code MediaCongo : WE8J2GQ
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

MARCHES PUBLICS LES SAINTS THOMAS A LA PORTE DU PRISON

Postée le: 03.11.2017
Ville : KINSHASA
Description

MARCHES PUBLICS LES SAINTS THOMAS A LA PORTE DU PRISON
Par le Prof.Dr Robert KIKIDI MBOSO KAMA , Directeur de la Formation et des Appuis Techniques à l’ARMP-PRIMATURE-RDC
Presque chaque jour, la presse défraie la chronique dans un concert de casseroles pour dénoncer des cas de délinquance financière et économique (corruption, trafic d’influence, conflits d’intérêts, concussion, détournement de biens publics, abus de pouvoir, obtention illégale d’intérêts, défit de favoritisme, falsification, abus de confiance et autres). Ces cas de délinquance qui frappent tous les pays et en particulier le nôtre à des degrés plus ou moins importants concernent tous les domaines de l’activité financière, allant du domaine de l’économie et des finances, au monde d’investissement, approvisionnement ou d’acquisition de biens et services, de minier, en passant par l’univers des travaux publics et le domaine de prestations intellectuelles ainsi que de délégation des services publics.
Par son ampleur, la lutte contre la corruption est devenue une affaire d’Etat, que Son Excellence Monsieur le Président de la République a rappelé dans plusieurs de ses discours.
Comme tous les jours ne se ressemblent pas, Son Excellence Monsieur le Premier Ministre Bruno TSHIBALA NZENZE a présidé personnellement l’ouverture et la clôture solennelle de l‘atelier de restitution d’audits annuels des marchés publics de la R. D. Congo, exercices budgétaires 2012 et 2013 que l’Autorité de Régulation des Marchés Publics(ARMP) a pu organisé avec l’appui financier de la Banque mondiale à travers le Profit-Congo et de la Banque Africaine du Développement(BAD) en collaboration du COREF , le 02 novembre 2017 au Grand Hôtel PULLMAN de Kinshasa.
Faisant preuve de sa haute détermination à lutter contre la corruption et impunité dans système des marchés publics de la RDC, Son Excellence Monsieur le Premier Ministre Bruno TSHIBALA NZENZE a donné un avertissement sévère à ceux qui continuent à violer la Loi No 108/010 DU 27 avril 2010 relative aux marchés publics en RDC et ses textes d’application, dont il qualifie les « Saints Thomas ».
En effet, il y a 7 ans et jour pour jour que Son Excellence Monsieur le Président de la République Joseph KABILA KABANGE a promulguée cette nouvelle loi relative aux marchés publics en RDC, laquelle loi est conforme aux standards internationaux et à sa vision chère de la Révolution de la Modernité.
Bien que 80% d’Autorités Contractantes adhèrent positivement par la création à leur sein des Cellules de Gestion des Marchés Publics(CGPMP), tans que les 20% autres résistent encore au changement et aux innovations apportées par cette nouvelle réglementation ; partant elle a remplacé l’Ordonnance-Loi 69-054 du5 décembre 1969 relatives aux marchés et ses mesures d’exécution, qui n’étaient plus adaptés aux exigences de transparence, de rationalité et d’efficacité qui caractérisent actuellement les système de marchés publics à travers le monde.


C’est ainsi que hier lors cet atelier, Son Excellence Monsieur le Premier Ministre Bruno TSHIBALA NZENZE n’est pas parti par quatre chemins pour avertir solennellement les « Saints Thomas » qui continuent à violer la loi, que les portes de prisons qu’il a inspecté dernièrement leur large ouvertes.
Nous avons tous été soulagés face à sa volonté politique, son engagement personnel et son auto-détermination d’accompagner l’ ARMP qui est l’Etablissement public sous sa tutelle en vue de mettre fin au calvaire qui sévit à cette l’Etablissement public par manque de mécanisme parraine de son fonctionnement notamment l’absence du décret portant la taxe parafiscal sur les marchés publics, non déploiement des Antennes ou mieux les Agences dans les 26 Provinces, la modicité du budget de fonctionnement surtout pour les renforcement des capacités au niveau central et les provinces, les arriérées des salaires du personnel et les émoluments des mandataire de 6 mois non payées , les Directeurs n’ont jamais eu des véhicules de service durant les 7 ans depuis leur recrutement sur concours ,il n’y a pas même un bus de transport du personnel ,ni le véhicule de liaison, pas de prise en charge de soins médicaux, ni les allocation familiales, etc.
Nous soutenons le Premier Ministre qui exerce actuellement sa tutelle sans obstruction à l’ARMP conformément aux articles 59 à 63 du Décret 10/21 du 02/06/2010 portant création, organisation et fonctionnement de l’ARMP.
Nous lui sommes très reconnaissants et qu’il reçoive les hommages les plus déférents.
mediacongo
mediacongo
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : FORMATION PROGRSSIONNELLE EN ENTREPRENEURIAT DU 11 AU 12 NOVEMVRE 2017
left
Annonce Précédente : Le plus tôt sera le mieux