mediacongo.net - Petites annonces - PROCEDURE DE DIVORCE FCC-CACH

PROCEDURE DE DIVORCE FCC-CACH

Dans tout problème dit-on chez les chinois, il y a une solution. Nous avons tous compris que le mariage FCC-CACH est un mariage maléfique pour le peuple RD Congolais. Que faire pour mettre fin à cela ?
La réponse est simple malgré que d'aucun croit que c'est impossible. Il suffit de savoir où appuyer. La nature nous a toujours enseigné, mais nous sommes distraits à cause de l'évolution de la civilisation humaine.
Lorsque vous observez une pieuvre, c'est cela l'image du FCC. En plus, l'homme, n'écoute que son propre langage. Ceux du FCC, leur langage c'est marcher contre la constitution. Pourquoi ne pas adopter leur approche, mettre fin à leur aventure et revenir dans un Etat de droit ? Ce serait la meilleure façon de les faire comprendre qu'ils agissent très mal contre la population. Les actions que les combattants ont amorcées, ne doivent plus s'arrêter. Il n'est pas dit lorsqu'on est au pouvoir, on doit accepter n'importe quoi. L'excès dit-on est toujours blâmable.
Pour maîtriser les tentacules d'une pieuvre, que faire ? maîtriser sa tête. l'envoyer au CPI et toutes les tentacules arrêteront de fonctionner. Les tentacules, ne sont que le corps. Or dans le cours de commandement à l'armée, le corps ne suit que ce que la tête dicte.
CACH et LAMUKA doivent s'unir s'ils aiment ce pays, bouter dehors le principal infiltré et le pays sera en paix. Agir autrement, c'est lui donner l'avantage, c'est faire sa politique sans le savoir. Dans l'entre temps, la pieuvre se frotte les mains attendant que vous soyez fatigués pour qu'elle frappe.
Ne nous trompons pas de combat. Mettons fin à ce mariage de malheur même s'il faut faire fi de la constitution. Parce que, dans la politique, tous les moyens sont bons pour écarter l'adversaire. C'est ce que le FCC est entrain de faire et CACH et LAMUKA restent léthargiques.
Occupons-nous d'abord de l'ennemi et nos linges salles seront par la suite, lavés en famille.
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

PROCEDURE DE DIVORCE FCC-CACH

Postée le: 12.06.2019 | Modifiée le 14.06.2019
Ville : KINSHASA
Description

Dans tout problème dit-on chez les chinois, il y a une solution. Nous avons tous compris que le mariage FCC-CACH est un mariage maléfique pour le peuple RD Congolais. Que faire pour mettre fin à cela ?
La réponse est simple malgré que d'aucun croit que c'est impossible. Il suffit de savoir où appuyer. La nature nous a toujours enseigné, mais nous sommes distraits à cause de l'évolution de la civilisation humaine.
Lorsque vous observez une pieuvre, c'est cela l'image du FCC. En plus, l'homme, n'écoute que son propre langage. Ceux du FCC, leur langage c'est marcher contre la constitution. Pourquoi ne pas adopter leur approche, mettre fin à leur aventure et revenir dans un Etat de droit ? Ce serait la meilleure façon de les faire comprendre qu'ils agissent très mal contre la population. Les actions que les combattants ont amorcées, ne doivent plus s'arrêter. Il n'est pas dit lorsqu'on est au pouvoir, on doit accepter n'importe quoi. L'excès dit-on est toujours blâmable.
Pour maîtriser les tentacules d'une pieuvre, que faire ? maîtriser sa tête. l'envoyer au CPI et toutes les tentacules arrêteront de fonctionner. Les tentacules, ne sont que le corps. Or dans le cours de commandement à l'armée, le corps ne suit que ce que la tête dicte.
CACH et LAMUKA doivent s'unir s'ils aiment ce pays, bouter dehors le principal infiltré et le pays sera en paix. Agir autrement, c'est lui donner l'avantage, c'est faire sa politique sans le savoir. Dans l'entre temps, la pieuvre se frotte les mains attendant que vous soyez fatigués pour qu'elle frappe.
Ne nous trompons pas de combat. Mettons fin à ce mariage de malheur même s'il faut faire fi de la constitution. Parce que, dans la politique, tous les moyens sont bons pour écarter l'adversaire. C'est ce que le FCC est entrain de faire et CACH et LAMUKA restent léthargiques.
Occupons-nous d'abord de l'ennemi et nos linges salles seront par la suite, lavés en famille.
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Détresse intérieure (1)
left
Annonce Précédente : Des stratégies pour un renforcement du système de formation en matière de passation des marchés publics -Cas de l’ARMP/RDC