mediacongo.net - Actualités - Brent Renaud, deuxième journaliste tué depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie



Retour Monde

Brent Renaud, deuxième journaliste tué depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie

Brent Renaud, deuxième journaliste tué depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie 2022-03-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/03-mars/7-13/brent_22_02145.jpg -

Le photographe et réalisateur indépendant américain de 50 ans est le premier journaliste étranger à être tué depuis le début de l'invasion russe de l'Ukraine le 24 février.

Le journaliste américain Brent Renaud a été tué et son confrère Juan Arredondo blessé par balles ce dimanche 13 mars à Irpin, banlieue du nord-ouest de Kiev où se déroulent de violents affrontements, ont indiqué des sources concordantes. 

Il s'agit du deuxième journaliste à mourir depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie lancée le 24 février. Le 1er mars, Ievgueni Sakun, caméraman de la chaîne de télévision Kiev Live TVetcorrespondant de l'agence de presse espagnole EFE, était tué dans le bombardement russe de la tour de télévision de Kiev qui a fait cinq morts et cinq blessés.

Brent Renaud, 50 ans, journaliste reporter d’images reconnu de la profession, portait sur lui une ancienne carte de presse du New York Times, mais le quotidien américain a confirmé sur Twitter qu’il n’était pas en mission pour eux.

« Ils ont continué à tirer »

Allongé sur un lit dans un hôpital près d’Irpin, Juan Arredondo, qui travaillait avec Brent Renaud, raconte dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux la scène de violence dont il a été témoin, pendant que des médecins s’affairent sur ses blessures.

Le photographe américain d’origine colombienne et Brent Renaud filmaient la fuite des civils ukrainiens au passage d’Irpin, lorsqu’un Ukrainien propose de les emmener en voiture à un deuxième pont, plus loin. À l’approche d’un point de contrôle du front temporaire russe, leur voiture est soudainement visée par des tirs.

« Le conducteur a fait demi-tour et ils ont continué à tirer », ajoute-t-il, sans préciser de quel camp pouvaient venir les tirs. Les autorités ukrainiennes ont rapidement accusé leurs ennemis russes d'avoir tiré sur les journalistes américains, mais l'origine des tirs restait difficile à établir dans l'immédiat.

Juan Arredondo affirme que Brent Renaud a reçu une balle dans le cou et a été laissé sur place, pendant qu'une ambulance l'a extrait de la zone des combats.

« Nous consultons les Ukrainiens pour déterminer comment cela est arrivé », a déclaré sur la chaîne américaine CBSJake Sullivan, conseiller national à la sécurité du président américain Joe Biden, en dénonçant un meurtre « choquant et horrifiant ».

« Les forces russes en Ukraine doivent cesser immédiatement toutes les violences contre les journalistes et les civils, et celui qui a tué Renaud, quel qu'il soit, devra rendre des comptes », a réagi dans un tweet le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), basé à New York.

Un reporter expérimenté

Brent Renaud, également écrivain, était originaire de Little Rock, dans l'État de l'Arkansas, selon le site internet de la Fondation Nieman pour le journalisme, liée à l'université de Harvard, qui lui avait accordé une bourse en 2019.

Il avait travaillé sur de nombreux projets de films documentaires avec son frère Craig, et couvert des sujets aussi divers que la crise des réfugiés en Amérique centrale, les soubresauts politiques en Égypte et la lutte contre l'extrémisme en Afrique et au Moyen-Orient.

Ensemble, ils avaient notamment remporté en 2015 le prix Peabody pour une série documentaire sur une école pour enfants en difficulté à Chicago. Plus récemment, Brent Renaud avait travaillé sur une manifestation du mouvement Black Lives Matter à Harrison, dans l'Arkansas, connue comme un sanctuaire pour suprémacistes blancs.


RFI / MCP, via mediacongo.net
8573 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : 5 stratégies pour gagner de l’argent au casino en ligne