mediacongo.net - Actualités - Kasumbalesa : l’intolérance politique à la base des blessés



Retour Provinces

Kasumbalesa : l’intolérance politique à la base des blessés

Kasumbalesa : l’intolérance politique à la base des blessés 2022-05-14
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/05-mai/09-15/kasumbalesa_manifestation_22_0210.jpeg -

Moïse Katumbi, président du parti politique ”Ensemble pour la République”, dénonce les actes d’intolérance enregistrés dans la ville de Kasumbalesa ce vendredi. Des jeunes proches du parti Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) ont attaqué ses partisans en pleine campagne d’adhésion. Le bilan provisoire fait état d’une dizaine de blessés.

D’après Héritier Katebula, président fédéral du parti ”Ensemble pour la République” à Kasumbalesa, les membres étaient rassemblés non loin de la grande route. L’honorable Vano Kiboko, chargé de l’implantation de ce parti, battait campagne pour accueillir de nouveaux membres. La situation aurait dégénéré après que le président fédéral a lancé ‘’En 2023, Moïse Katumbi, candidat président de la République’’. Par la suite, la foule s’est retrouvée sous une pluie des pierres. Héritier Katebula parle de sept blessés parmi les partisans de Moïse Katumbi admis dans des centres hospitaliers. Parmi eux, deux sont en état critique dont une femme. Celle-ci a été agressée et tabassée. Le bilan fait également état de quelques actes de vandalisme. Pour lui, les agresseurs seraient des jeunes se réclamant de l’Udps.

Acte de provocation ?

Du côté de l’Udps à Kasumbalesa, un des responsables accuse les partisans de Moïse Katumbi de provocation. Tshimanga, coordonnateur de l’Association pour le suivi des actions de Félix Tshisekedi, ASOFATSHI déclare : ”les membres du parti Ensemble pour la République se sont attaqué au Chef de l’État et nous avons réagi”. En outre, il affirme qu’il y a eu un échange de jet des pierres. ”Nous avons enregistré des blessés, assure-t-il. Ils sont au nombre de 10. Ils ont reçu des soins et sont rentrés à la maison.

Retour au calme

Il faut dire que dans la soirée de ce vendredi, la situation est redevenue calme à Kasumbalesa. La police et même le maire de la ville sont arrivés sur le lieu des incidents pour rétablir l’ordre. Signalons que la ville frontalière de Kasumbalesa a déjà connu des tensions entre partisans des partis politiques. Il y a quelques mois, ces tensions opposaient les membres de l’Udps à ceux de l’Unafec.


Magazine La Guardia / MCP, via mediacongo.net
2628 suivent la conversation
10 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Fils | 8FWV95V - posté le 17.05.2022 à 09:23

@Grace de Dieu tres bien vraiment mais tu sais dans la vie il est tres difficile de changer un adulte qui as la haine et du trubalusme dans lui voulan tjrs diviser les gens. Je suis vraiment d'accord que parmis les problemes en RDC s'est la presence et l'engerence des etrangers dans tout notre systeme surtout les medias , ils veulent que nous diviser enfin de nous fragiliser, ilya eu un documentaire qui parle de ce pratique diabolique , cerraines firmes sont instaler en Israel et partout mais ce font passé pour congolais avec des comptes Facebook et...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | SS8IHQA - posté le 16.05.2022 à 16:08

L'UDPS et l'ensemble de ses combattants ont besoin des quelques séances d'éducation civiques. Ils ont besoin de séances de désintoxication. Il y a des générations qui ont été formé dans les injures et autres violence sur les autorités, sur les ainés... Tous ces temps que ces enfants passaient sous les arbres à LIMETE, c'était pour apprendre comment faire le mal à l'autre...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 16.05.2022 à 12:24

LES MILOUVORES.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Grace de Dieu | BAXR2BG - posté le 16.05.2022 à 07:57

Quand les étrangers prennent les nationaux pour des sous hommes il n’y a que le peuple qui les chasser. Est qu’un congolais a un parti politique en Israël? Il est temps de restaurer notre dignité en tant que Congolais patriote. Étrangers laissez les congolais dirigés leur pays.

Non 6
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VÉRITÉ en face | A345G1D - posté le 16.05.2022 à 07:56

Sooonyi.. Ils nous ont provoqués et nous avons réagit. Ils ont provoqué par un solga et vous réagissez par des jet des pierres... Udps est composé des gens immature

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Fils | 8FWV95V - posté le 16.05.2022 à 07:54

Il est congolais, et il vi en RDC c'est a dire il n est pas en Zambie ou Tanzani mais plutot dans son propre Pays voila pour ceux qui velent la division ou tribalisme a chaque fois qu'il ya un petit propble voila la reponse. UNITÉ NATIONALE

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JM Karavia | 6LYIFOO - posté le 15.05.2022 à 20:35

Voila des delinquents intolerents de la VOYOUCRATIE-UDPS dont se vantent les ventripedes de Limete et leur chef Roublard au sommet.

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
GERTRUDE TSHEZA | PCK5MGU - posté le 15.05.2022 à 16:46

Je demande aux Katangais d’expulser les Kasaiens du Katanga avant les élections. Il n’y a pas d’autres solutions et je pense que toutes les provinces devraient faire la même chose en chassant ces mal éduqués habitués à ne vivre que de la violence et des manifestations depuis toujours.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
RAISON | SHQT266 - posté le 15.05.2022 à 13:46

Ca annonce ce qui va se passer au Katanga vers la période électorale. J'ai l'impression que les gens deviennent plus divisé que les périodes précédentes.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
GERTRUDE TSHEZA | PCK5MGU - posté le 15.05.2022 à 11:21

Qu’est-ce qu’un « Tshimanga » est allé faire là-bas? C’est au Katanga, qu’il aille au Kasai. C’est aussi simple que ça. Ah! C’est à cela qu’il faut s’attendre à la suite de l’exode des Kasaiens vers le Katanga. Pauvres Katangais, on vient vous envahir par des gens sans éducation qui abandonnent leur terre pour vous consommer le peu que Dieu vous a donné! C’est méchant et immoral. Dites-leurs de rentrer cultiver la terre de leurs ancêtres et de bannir la haine et la sorcellerie qui les poussent à fuir leur milieu d’origine pour vous apporter des pratiques des gens paresseux.

Non 5
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Conflits RDC-Rwanda : « Ces problèmes ne peuvent être résolus par les armes, ils nécessitent des solutions pacifiques » (Paul Kagame)
AUTOUR DU SUJET

Kasumbalesa : SOS de la société civile pour les Congolais arrêtés en Zambie

Provinces ..,

Soupçon de vol des recettes à la DGDA Kasumbalesa

Provinces ..,

Haut-Katanga : les responsables de l’UDPS et UNAFEC appelés à mettre fin au désordre à...

Provinces ..,

Embouteillages Kasumbalesa-Kolwezi : une arme de rançonnement

Provinces ..,