Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Connexion
Retour

Monde

Face aux manifestations, l’Iran bloque massivement messageries et réseaux sociaux

2022-09-22
22.09.2022
2022-09-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/09-septembre/19-25/iran_bloque_reseaux_sociaux.jpg -

WhatsApp et surtout Instagram, très utilisé dans le pays, ont rejoint la liste des services bloqués par les fournisseurs d’accès.

Une semaine après la mort de Mahsa Amini, une jeune iranienne arrêtée pour un voile jugé mal ajusté par la police religieuse et morte durant sa garde à vue, l’Iran connaît une vague de manifestations d’ampleur, qui ont fait six morts.

Face à la contestation, Téhéran a durci davantage sa censure d’Internet, en bloquant plusieurs des rares services occidentaux encore accessibles dans le pays.

L’entreprise Netblock, spécialisée dans la surveillance des blocages, a constaté la mise en place de nouveaux blocages, visant notamment Instagram et WhatsApp, dont l’accès est désormais très fortement perturbé dans le pays.

Des blocages importants ont également touché les réseaux des principaux opérateurs de téléphonie mobile, et des coupures localisées de l’accès à Internet ont été observées, notamment à Sanandaj, la capitale de la province iranienne du Kurdistan, et à Téhéran durant les manifestations.

Instagram, réseau important en Iran

Avant le début des manifestations, l’Iran était déjà l’un des pays restreignant le plus l’accès à Internet. Facebook, Twitter, ou YouTube y sont inaccessibles depuis plusieurs années – même si certains cadres du régime, dont l’ayatollah Khamenei, disposent de comptes sur Twitter.

 

La messagerie Telegram y est également bloquée. Le principal réseau social utilisé dans le pays était, jusqu’à cette semaine, Instagram, toléré par l’État.

Après plusieurs années de blocage, les Iraniens ont pris l’habitude de recourir à des outils de contournement de la censure, comme les réseaux privés virtuels, qui leur permettent d’accéder à des applications et à des sites bloqués par les fournisseurs d’accès à Internet. Plusieurs comptes Instagram ont diffusé ces derniers jours des images de manifestations et de violences policières filmées par des témoins.

Depuis bientôt dix ans, Téhéran travaille à un projet « d’Internet national », visant à mettre en place un réseau à l’échelle du pays en partie coupé de l’Internet. Ce projet ambitieux faciliterait grandement la censure en limitant les possibilités de contournement, et permettrait aussi aux autorités d’accéder très facilement à l’ensemble des données des internautes en Iran.


Le Monde / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
150 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
Article précédent Entre 2013 et 2021, la Chine a contribué à plus de 30% à la croissance économique mondiale

Les plus commentés

Politique Félix Tshisekedi déclare que le Général Philémon Yav a été accusé de vouloir « permettre au M23 de prendre la ville de Goma »

24.09.2022, 22 commentaires

Politique Élections 2023: l'optimisme de Tshisekedi ne convainc pas la classe politique

26.09.2022, 8 commentaires

Politique Présidentielle 2023: Denis Mukwege, l’équation inattendue !

26.09.2022, 7 commentaires

Politique Félix Tshisekedi : « Les élections présidentielles auront bien lieu en 2023 »

24.09.2022, 7 commentaires

Ont réagi à cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance