Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Monde

Afghanistan : les talibans interdisent cette fois aux femmes de travailler pour les ONG

2022-12-24
24.12.2022
Femme
2022-12-24
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/12-decembre/19-25/afghanistan_femmes_22.jpg -

Les talibans au pouvoir en Afghanistan ont ordonné ce samedi 24 décembre aux ONG de ne plus travailler avec des femmes. Ils estiment qu'elles ne respectent pas un code vestimentaire approprié.

"Il y a eu des plaintes sérieuses concernant le non-respect du hijab islamique et d'autres règles et règlements relatifs au travail des femmes dans les organisations nationales et internationales", a affirmé le ministère chargé d'approuver les licences des ONG opérant en Afghanistan, dans une lettre obtenue par l'AFP.

"En cas de négligence de la directive (...), la licence de l'organisation qui a été délivrée par ce ministère sera annulée", précise le courrier qui s'adresse aux ONG nationales et internationales.

Une ONG suspend son action humanitaire

Deux ONG internationales auxquelles l'AFP a parlé ont confirmé avoir reçu le communiqué du ministère. "Nous suspendons toutes nos activités à partir de dimanche", a déclaré à l'AFP, sous couvert d'anonymat, un haut responsable d'une organisation internationale impliquée dans l'action humanitaire dans plusieurs régions reculées du pays.

Deuxième décision de la semaine

Cette annonce intervient quatre jours seulement après la décision du gouvernement taliban d'interdire aux femmes afghanes de suivre des cours dans les universités publiques et privées du pays pour une durée indéterminée.

Le ministre de l'Enseignement supérieur, Neda Mohammad Nadeem, a expliqué deux jours après cette annonce avoir pris cette décision car les "étudiantes qui se rendaient à l'université (...) ne respectaient pas les instructions sur le hijab".

Loin des promesses faites en 2021

Cette nouvelle atteinte aux droits des femmes a été un choc pour de nombreuses jeunes Afghanes déjà exclues des écoles secondaires et suscité des condamnations internationales. En dépit de leurs promesses de se montrer plus souples, les talibans sont revenus à l'interprétation ultra-rigoriste de l'islam qui avait marqué leur premier passage au pouvoir (1996-2001).

Depuis 16 mois, les mesures liberticides se sont multipliées en particulier à l'encontre des femmes qui ont été progressivement écartées de la vie publique et exclues des collèges et lycées.

Dans une volte-face inattendue, le 23 mars, les talibans avaient refermé les écoles secondaires quelques heures à peine après leur réouverture annoncée de longue date.

"Une guerre menée contre les femmes"

"Il y a une guerre contre les femmes qui est menée, il y a un durcissement", confirme le journaliste et écrivain Jean-Pierre Perrin dans l'émission Forum de la RTS. "Mais je crois qu'on a mal interprété là ou les pensée(s) des talibans", précise-t-il. "Les talibans qui ont négocié à Doha avec l'armée américaine pour négocier son retrait ne sont pas ceux qui ont actuellement le pouvoir".

Il y a une grosse différence entre certaines tendances, ajoute ce spécialiste. Et pour le moment, c'est la tendance la plus idéologique qui a le pouvoir et qui entend mener à bien tout ce qu'elle peut faire pour punir les femmes".

Bannies aussi des emplois publics
En plus d'être privées d'étudier, les femmes sont également bannies de la plupart des emplois publics ou payées une misère pour rester à la maison. Elles n'ont pas le droit non plus de voyager sans être accompagnées d'un parent masculin et doivent se couvrir d'une burqa ou d'un hijab lorsqu'elles sortent de chez elles.

En novembre, les talibans leur ont également interdit d'entrer dans les parcs, jardins, salles de sport et bains publics.


AFP / RTS / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaire
497 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Zelensky : Nous quittons Washington avec de bons résultats
left
Article précédent Tempête aux États-Unis: plus de 20 morts et des milliers d'Américains toujours sans courant

Les plus commentés

Politique Joseph Kabila “n’a jamais touché son salaire de 680.000 USD”, Olive Kabila

25.01.2023, 26 commentaires

Politique Attaque du Rwanda contre un avion de chasse congolais : Kinshasa parle d’un « acte de guerre » et menace Kigali

25.01.2023, 22 commentaires

Politique Les 4 ans du pouvoir de Félix Tshisekedi : que de promesses non tenues !

26.01.2023, 19 commentaires

Politique Evarist Boshab quitte Joseph Kabila pour Félix Tshisekedi

27.01.2023, 19 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance