Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Economie

Attractivité minière : la RDC classée 82ᵉ sur 83 pays dans le rapport de l’institut Fraser

2023-05-15
15.05.2023
2023-05-15
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/05-mai/15-21/attractivite_miniere_rdc.jpg -

Le dernier rapport annuel de Fraser Institute classe la RDC au bas du classement mondial des États les moins attractifs aux investissements dans le secteur minier. Sur un total de 83 pays étudiés, la RDC occupe la 82ᵉ place au niveau de l’indice des politiques minières. C’est le Venezuela qui clôture le classement mondial, étant ainsi le seul pays repris derrière la RDC. Sur la liste des nations africaines les plus mal classées, il y a principalement la Zambie, le Zimbabwe et la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Selon le Rapport 2022 de Fraser Institute, le climat des investissements dans le secteur des mines en RDC est tout simplement peu attractif. Avec plus de 20 compagnies minières produisant du cuivre, le principal minerai exporté par la RDC, on s’attendait à un meilleur score. En effet, le pays passe aujourd’hui pour l’un des acteurs essentiels à la transition énergétique mondiale, en raison de ses réserves impressionnantes de cobalt, cuivre, lithium et bauxite.

Se basant sur les deux principaux indicateurs du Rapport, à savoir l’indice d’attractivité des investissements et celui de perception des politiques publiques, toute la région de l’Afrique se trouve en position défavorable. En dépit des richesses naturelles potentielles avérées, plusieurs pays africains comme la Zambie, le Zimbabwe et la Papouasie-Nouvelle-Guinée se retrouvent à la traîne. Le déficit de compétitivité du continent africain pourrait avoir de graves répercussions sur les investissements étrangers lourds attendus. L’Occident serait alors contraint de revoir sa stratégie pour contrer la Chine omniprésente dans la région. Fraser Institute est un think tank canadien qui a gagné ses galons dans la production annuelle des études sur des thèmes de société. En outre, il est au service des décideurs. Chaque année, les experts de la structure publient un rapport sur l’attractivité des investissements miniers dans le monde.

Après cette publication très attendue, l’heure est désormais à un débat franc et sans tabou au niveau national. Une certaine opinion rappelle, par exemple, la place stratégique de la RDC dans la transition énergétique mondiale. Par ailleurs, les mines représentent le secteur porteur de croissance de l’économie congolaise. Cette dernière est tirée à plus de 30 % par l’activité minière. Le ministère des Mines indique une hausse continue des recettes minières depuis plus d’une décennie. En matière d’assainissement, le grand pas a été franchi avec la mise en œuvre du Code minier révisé en 2018, une législation, du reste, très controversée qui favorise le partenariat gagnant-gagnant. L’adhésion à plusieurs mécanismes internationaux de traçabilité et de certification aurait permis, selon le ministère des Mines, d’attaquer de front les problèmes de corruption, de fraude et d’exploitation illégale des ressources minières. À cela, il faut rajouter la création et le fonctionnement de la commission nationale de lutte contre la fraude minière.

Visiblement, ce nouvel écosystème, théoriquement plus compétitif, n’a pas permis d’améliorer l’indice de perception des politiques minières, selon Fraser Institute. A l’issue d’une descente sur le terrain entre le 23 août et le 30 décembre 2022, leurs experts ont interrogé 1 966 sociétés d’exploration, de développement et autres sociétés liées à l’exploitation minière. Ils ont abouti à cette note très négative en raison de plusieurs facteurs déstabilisants, dont principalement l’augmentation unilatérale du taux de redevance. L’autre facteur épinglé est le manque de clarté sur les limites des concessions minières d’exploration et les cas de corruption.
Pour autant, le rapport insiste sur un fait plutôt positif pour le pays, à savoir l’attractivité pour l’investissement dans l’exploration. Sur ce point, la RDC figure à la 24ème place. Il s’agit d’une maigre consolation.

 

Laurent Ifayemba
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 3 commentaires
3304 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Grace de Dieu @BAXR2BG   Message  - Publié le 16.05.2023 à 07:18
Voilà encore un rapport mensonger et manipulatif. Tout le monde sait que la guerre de l’’est à été volontairement créé pour enrichir les multinationales devenues extrêmement riche au détriment des pauvres population en RDC.

Réagir

7
4
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Anonyme @BUPQ5KO   Message  - Publié le 16.05.2023 à 02:01
MON CHER JOURNALISTE, AU MOINS SI JE ME TROMPE LA PAPOUASIE- NOUVELLE GUINÉE NE FAIT PAS PARTIE DU CONTINENT AFRICAIN. C,EST UN PAYS QUI SE RETROUVE EN OCÉANIE AVEC COMME CAPITALE MORESBY. MERCI

Réagir

6
1
1
1
Répondre
Machiavel @Z6CLS1T   Message  - Publié le 16.05.2023 à 09:44
fanatisme quand tu nous tiens!

Réagir

2
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Expert Tuambilangana : « Le diamant produit seulement au Kasaï est à mesure de développer la RDC »
left
Article précédent Jules Alingete : "La RDC a longtemps vécu dans un système où la corruption était considérée comme un fait normal !" (Interview)

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 18 commentaires

Politique Instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi : Augustin Kabuya déclare, « Ce que l’Assemblée Nationale fait, c’est prévu par la loi, nous n’avons pas formé un royaume pour sécuriser les malfaiteurs »

16.06.2024, 10 commentaires

Politique Gouvernement Suminwa : les ministres seront évalués tous les trois mois (Félix Tshisekedi)

15.06.2024, 9 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance