Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Politique

Elections 2023 : Martin Fayulu reviendra-t-il sur sa décision ?

2023-06-25
25.06.2023
2023-06-25
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/06-juin/19-25/fayulu_conf_23_233.jpeg -

D’aucun n’ignore l’impact qu’a connu Martin Fayulu à la présidentielle de 2018, ayant terminé deuxième juste derrière le président sortant, Félix Tshisekedi Tshilombo. D’ailleurs, le Président du parti politique ECIDé s’est toujours réclamé “Président élu de la RDC”.

À 5 mois des élections de décembre prochain, comment a t-il osé se retirer du processus ? En tout cas, la raison reste un fichier électoral corrompu, susceptible de favoriser un nouveau hold-up électoral.

La décision est dure à accepter aussi bien pour son entourage que pour ses électeurs, déterminés de lui redonner l’ampleur de 2018. La déception est totale. L’un de ses députés n’a pas pu se retenir. Ados Ndombasi a récemment dans un communiqué appelé son leader à revoir sa décision afin de permettre au parti d’aller aux élections.

Certes, aucun nouveau communiqué n’a été fait du côté de Fayulu, mais tout laisse croire que Martin Fayulu est déjà sur le rail de revenir sur sa décision.

“Le Président élu insiste : « Nous ne boycottons pas les élections, mais exigeons un fichier électoral fiable avant de déposer nos candidatures », a déclaré Jean-Marc Kabunda, proche de Martin, dans une publication ce vendredi 23 juin sur Twitter.

Selon ce dernier, la lutte est bien sûr celle d’éviter la « fraude de 2018 qui a plongé aujourd’hui le pays dans le chaos », d’où il appelle la CENI à faire auditer le fichier électoral par un organisme extérieur.

« Si la CENI n’a rien à se reprocher, elle doit accepter de faire auditer le fichier électoral par un organisme extérieur.

Nous exigeons des élections crédibles, transparentes et impartiales. Les Congolais n’iront pas aux élections avec un fichier électoral corrompu pour accompagner la tricherie de Tshilombo. Évitons la fraude de 2018 qui a plongé aujourd’hui le pays dans le chaos », conclut-il.

Martin Fayulu a-t-il fait semblant ? Craint-il un deuxième échec après celui de 2018 ou va-t-il soutenir la candidature d’un du quatuor de l’opposition


netic-news / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 9 commentaires
2534 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anonyme! @ET86R2M   Message  - Publié le 25.06.2023 à 18:32
Président toujours "AIGLE" : IL VOIT TRÈS LOIN.

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 25.06.2023 à 17:14
(Suite) Conclusion : il y'a trop des bases fondamentales violées constamment, pour des intérêts égoïstes et non pour le bien du peuple. Si quelqu'un n'est pas baptisé, mais se communie chaque dimanche, il devient chrétien catholique ou protestante ? NON.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 25.06.2023 à 17:13
Les congolais pour la plupart manquent de vision ,parceque le pays manquent des visionnaires. On en compte très peu et souvent sont silencieux. Lorsque un processus est vicié dès le départ, ce processus ne peut que échouer et donner un mauvais résultat. Ainsi à notre avis, si la constitution et textes du pays sont violés il sert absolument à rien d'aller aux élections. C'est une façon d'éviter une jurisprudence fâcheuse pour le pays et sont futur. Si demain nous avons un autre Tshilombo, qui viole constitution et textes nous allons faire quoi ? Là où nous sommes ,c'est parceque les politiciens et l'intelligentsia ont violés constitution et textes. Nous sommes comme c'est serpent 0 qui veut mordre sa queue sans savoir pourquoi. Les racailles de Genève. Comme hommes et êtres humains, ils ne se connaissaient pas? ils ne fréquentaient au Congo et Europe, USA ? Pourquoi il a fallut Alain Doss pour les mettre ensemble. Après ce volte-face de Genève, c'était vraiment impossible de se retrouver de nouveau ? Pour l'intérêt du peuple, vraiment impossible ? Conclusion : il y'a trop des bases fondamentales violées constamment, pour des intérêts égoïstes et non...

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
LE CONGOMANI @HPHMW34   Message  - Publié le 25.06.2023 à 13:56
On connaît Fayulu. En 2018 il avait boycotté la machine à voter. Mais après, il a fait volte face. S'il changeait d'avis et décidait d'aller aux élections, cela ne m'étonnerait pas. C'est sa nature.

Réagir

7
6
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 25.06.2023 à 13:44
Les Ados Ndombasi dans l'ECIDé de Fayulu et Alliés qui s'alarment de la position de Fayulu donnent tous l'air de ces politicien/nes du ventre. Les salaires et émoluments qu'ils/elles n'auront plus en tant qu'élus dans leurs quartiers où l'udps aimeraient les avoir tout même pour voiler les yeux. Ainsi Fayulu est politicien de convictions, les Ados Ndombasi sont des simples scribes qui ne peuvent pas survivre au chômage et pour cela, veulent Fayulu là dans cette mascarade que lui clame que les élections seront avec ce fichier corrompu, pourvu qu'eux, les scribes, continuent d'avoir de quoi nourrir leurs embonpoints.

Réagir

5
3
Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 25.06.2023 à 13:39
Les Ados Ndombasi dans l'ECIDé de Fayulu et Alliés qui s'alarment de la position de Fayulu donnent tous l'air de ces politicien/nes du ventre. Les salaires et émoluments qu'ils/elles n'auront plus en tant qu'élus dans leurs quartiers où l'udps aimeraient les avoir tout même pour voiler les yeux. Ainsi Fayulu est politicien de convict

Réagir

5
4
Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 25.06.2023 à 10:39
Vos commentaires sont stupides. Vous passez tout votre temps à vilipender Fayulu. Il a dit qu'il n'alignera pas des candidats à des élections fantaisistes. N'est-ce pas que cela devait plutôt vous réjouir. Que non, vous paniquez de sa déclaration comme vous voulez qu'il participe à la mascarade et ainsi crédibiliser la victoire de votre pote. Simple.

Réagir

12
5
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Msc JKK @1VVRCUE   Message  - Publié le 25.06.2023 à 10:20
IL SE déjà tiré une balle Sur son pied, qu' IL utilise intelligement la cagnotte de katumbi ça peut aider ses petit fils

Réagir

13
4
4
3
Répondre
@
Insérez un émoji
Congo aux congolais @BJL1UJ5   Message  - Publié le 25.06.2023 à 10:10
Déjà ton instabilité prouve que tu as déjà perdu d'avance. D'où tu ferais aussi mieux de t'en preserver car tu ne gagneras pas de toute façon. En 2018 sous Kabila le fichier était aussi corrompu mais tu y es allé malgré tout! Et aujourd'hui c'est ça la raison que tu évoque? Donne la vraie raison au lieu de nous mentir avec des raisons insignifiantes Madidi

Réagir

26
12
2
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Processus électorales 2023 : pour les prochaines élections, la Cenco veut jouer un rôle d'observateur électoral
left
Article précédent Processus électoral : le président de la CENI a officiellement convoqué le corps électoral

Les plus commentés

Politique Félix Tshisekedi de retour après un voyage mystérieux !

15.04.2024, 26 commentaires

Politique L’opposant Fayulu apporte son soutien au cardinal Ambongo, « victime d’un traitement dégradant »

15.04.2024, 14 commentaires

Société Justice : l'ancien vice-ministre des Hydrocarbures condamné à 20 ans de prison

17.04.2024, 14 commentaires

Politique Formation du gouvernement : Kamerhe demande à Suminwa de privilégier le critère "compétence"

15.04.2024, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance