Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Provinces

Arriérés des émoluments : les députés provinciaux décident de ne plus organiser les plénières de la session de septembre

2023-10-04
04.10.2023
Politique
2023-10-04
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/10-octobre/02-08/arrieres_emoluments_deputes_provinciaux_decisions_elus.jpg -

Le collectif des députés provinciaux de la RDC a organisé, mardi à Kinshasa, une assemblée générale pour évaluer les actions menées ces derniers jours pour réclamer le paiement de mois d’arriérés des émoluments des élus provinciaux.

Au cours de cette assemblée générale, le collectif a notamment décidé de ne plus organiser les plénières comptant pour la session parlementaire de septembre, essentiellement budgétaire.

La levée de cette mesure, qui risque de priver les 26 provinces congolaises d’un édit des finances 2024, est conditionnée par l’apurement des arriérés d’émoluments.

Faute de quoi, les assemblées provinciales resteront fermées pour cette dernière session parlementaire de la législature 2018-2024, les prochaines élections étant prévues le 20 décembre prochain.

Alors que le mois de septembre a expiré, plusieurs assemblées provinciales n’ont pu lancer officiellement la session de septembre par solidarité à cette cause.

La semaine dernière, un important groupe de députés a passé nuit devant la primature pour exiger leur dû auprès du Premier ministre.

Ce dernier, selon ces élus provinciaux, leur a rassuré d’avoir déjà traité leur dossier qui se trouverait, à ce jour, sur la table du ministre des Finances, Nicolas Kazadi.

Ces élus accusent l’argenterie national de bloquer le processus d’épuration de leurs émoluments, au mépris des instructions du Premier ministre.

Ce collectif entrevoit par ailleurs un sit-in ce vendredi devant la cité de l’Union africaine pour tenter de d’être reçu par le chef de l’État. Il se dit déçu de la démarche à la primature et au ministère des Finances.

 

Dieumerci Diaka
infos.cd / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 3 commentaires
1791 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Mwana Congo @9EJ2677   Message  - Publié le 05.10.2023 à 10:17
Mbwa aswi mbwa, ya biso nini kuna ? C'est vous-mêmes qui soutenez le régime. Supportez donc.

Réagir

3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Un Congolais @KKJG74Z   Message  - Publié le 05.10.2023 à 07:47
Ça c'est Kinshasa pendant le premier mandat d'un chef coutumier, imaginez vous ce qui se passe en province. Un deuxième mandat serait catastrophique.

Réagir

2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Msc JKK @1VVRCUE   Message  - Publié le 05.10.2023 à 07:34
IL n'ya pas des problems, allez chercher du travail

Réagir

1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Congrès d’ « Envol » : Delly Sesanga investi candidat président de la République
left
Article précédent Fortes chaleurs à Kinshasa : les habitants appelés à s’hydrater régulièrement

Les plus commentés

Afrique Conflit rwando-congolais : l’UE insiste sur une « solution politique »

20.02.2024, 17 commentaires

Politique Conseil de sécurité : Willy Ngoma sanctionné

21.02.2024, 15 commentaires

Politique Agression rwandaise de la RDC : pourquoi Kinshasa n'use pas de son droit universel de légitime défense ?

20.02.2024, 15 commentaires

Politique Corneille Nangaa: « Le M23 est le fils aîné sur lequel s'appuie cette composante qu'est l’AFC ! »

20.02.2024, 14 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance