Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Afrique

Afrique du Sud: l'ex-président Jacob Zuma sera finalement candidat aux élections

2024-04-09
09.04.2024
2024-04-09
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/04-avril/08-14/zuma_24_765.jpg -

L'ex-président Jacob Zuma sera finalement candidat aux législatives prévues le 29 mai. Il avait été écarté par la Commission indépendante électorale en raison d'une condamnation, mais ce mardi, la justice, qui avait été saisie en appel, l'a finalement autorisé à se présenter.

C’est une affaire à rebondissement en Afrique du Sud. Jacob Zuma, candidat sur la liste d'un petit parti radical, va pouvoir figurer sur les bulletins de vote pour les prochaines législatives prévues le 29 mai. Les Sud-Africains voteront pour renouveler leur Parlement qui désignera ensuite le prochain président.

Il avait été jugé inéligible par la commission électorale le mois dernier. Celle-ci avait rappelé qu'une personne condamnée à une peine de prison supérieure à 12 mois ne peut se présenter. Or, l'ancien président, qui est encore poursuivi pour corruption, a été condamné à 15 mois de prison en 2021 pour outrage à la justice. Il avait refusé de comparaître devant une commission anticorruption. Finalement, il n'avait effectué que deux mois de prison avant d'être libéré pour raison médicale et avait ensuite bénéficié d'une remise de peine.

Son petit parti radical, Umkhonto we Sizwe, a donc fait appel et a obtenu gain de cause ce mardi. C'est un véritable camouflet pour le parti au pouvoir, l'ANC, dont Jacob Zuma est toujours membre.

En décembre dernier, l’ancien président avait créé la surprise en annonçant qu'il soutenait ce petit parti radical, puis qu'il en serait un des candidats. Pour Jacob Zuma, il s'agit de se venger de l'ANC et surtout de l'actuel président Cyril Ramaphosa pour l'avoir forcé à démissionner alors qu'il était empêtré dans des affaires de corruption.


RFI / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites :
754 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Londres appelle Kinshasa et Kigali au dialogue
left
Article précédent Face au génocide rwandais, Fayulu rappelle l’holocauste congolais

Les plus commentés

Politique Coup d’État raté à Kinshasa : « Ces agents étrangers sont liés au Rwanda et ses alliés » , (L’opposant français Jean-Luc Mélenchon)

20.05.2024, 15 commentaires

Politique Attaque armée ce matin autour de la résidence de Vital Kamerhe,

19.05.2024, 14 commentaires

Politique Tentative de coup d'État à Kinshasa : le chef des assaillants abattu

19.05.2024, 14 commentaires

Politique La France, un allié indéfectible du Rwanda : Les dessous d’une alliance stratégique

19.05.2024, 13 commentaires


Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance