Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Ass.Nat/Élection du bureau : Plus de 200 députés rejettent le ticket de l’Union sacrée pour notamment népotisme

2024-05-12
12.05.2024
2024-05-12
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/05-mai/06-12/bloc_des_deux_cents_deputes_nationaux.jpg -

Des réactions sont enregistrées en République Démocratique du Congo (RDC) après la publication du ticket de l’Union sacrée, la coalition au pouvoir, pour l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale. Plus de deux cents (200) députés, membres de différents partis et regroupements politiques siégeant dans cette chambre basse du Parlement congolais rejettent ce ticket pour notamment népotisme.

Dans une déclaration ce samedi 11 mai, ces élus nationaux qui se disent attachés au caractère uni et indivisible de la RDC et soucieux du respect de la Constitution et du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, dénoncent le tribalisme, le népotisme et le favoritisme qui, selon eux, ont caractérisé le choix des candidats alignés par les membres du présidium de l’Union Sacrée alors que le pays fait face à l’agression rwandaise, qui nécessite un front commun de la Nation entière, toutes provinces confondues.

« La composition du Bureau Définitif de l’Assemblée National doit respecter les prescrits de la Constitution et du Règlement Intérieur de l’Assemblée Nationale sur le principe de la représentation équitable des Provinces de notre Pays. Il est donc inacceptable qu’une Province, une tribu ou un espace provincial occupe deux postes du Bureau, alors que d’autres sont absents. Conformément aux engagements du Président de la République Son Excellence Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, ce mandat sera consacré à la lutte contre les antivaleurs. Les Députés Nationaux Républicains ne peuvent accepter des candidatures teintées de népotisme. Tout en reconnaissant le principe de solidarité dans l’attribution des responsabilités, ceci demeure une exception car la règle et le poids politique, résultat du vote populaire, critère Démocratique par Excellence (…) », lit-on dans cette déclaration, dont copie est parvenue à ACTU7.CD.

En conséquence, ces députés nationaux se réclamant républicains, demandent à l’autorité de référence de l’Union Sacrée, le Président Félix Tshisekedi de rejeter la proposition faite par le présidium et d’exiger une représentation équitable des provinces, le respect du poids politique et de refuser tout népotisme, car ils soulignent, les députés nationaux républicains qu’ils sont ne voteront jamais pour « des candidats qui ne tiendront pas compte de ces principes républicains ».

Ce ticket jugé problématique se présente comme suit : Vital Kamerhe président (vainqueur des primaires de l’Union Sacrée), Jean-Claude Tshilumbayi 1ᵉʳ vice-président, Christophe Mboso 2ème vice-président, Jacques Ndjoli rapporteur, Serge Bahati questeur et Madame Bemba questeure adjointe.

Pour rappel, l’élection et l’installation des membres du bureau définitif de l’Assemblée nationale auront lieu samedi 18 mai courant.

 

Cink Inkonge
Actu 7 / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 10 commentaires
4807 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Nkulu Banza @BEQ3AU7   Message  - Publié le 13.05.2024 à 13:19
Leurs ancêtres ont régné sur les nôtres, leurs papas sur les nôtres, eux aujourd'hui sur nous. Voilà tout faire pour mêmes leurs enfants, n'ont pas dominés sur les nôtres demain mais sur nous mêmes aujourd'hui. Et les restes de députés optaperer cela juste par crainte de FATCHI comme si bayaki kotika bango, essentiel nazua mua ndambu n'a nga. Sanctionnez-les le 18/05

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
Makunyi @D3OCQY2   Message  - Publié le 13.05.2024 à 08:39
LA MÉDIOCRITÉ FAIT SON CHEMIN EN RDC. JUSQU’À CE QUE LES INDIENS, PAKISTANAIS, CHINOIS, NIGÉRIANS, ....QUI ACHETENT DES TERRAINS ET MAISONS VONT NOUS CONFISQUE LE PAYS COMME LES ANGLAIS L'ONT FAIT AUX INDIENS AUX USA CONGOLAIS RÊVEURS !!!!

Réagir

3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @IPRHNVP   Message  - Publié le 13.05.2024 à 04:58
IL faut tout faire pour obtenir le départ de: Mboso; Serge Bahati et Caroline Bemba! Sinon je crains pour l'avenir de la RDC avec cette OLIGARCHIE et NÉPOTISME ouvert depuis 1960! Ne donnons pas une petite brèche au TROISIÈME LARRON sinon il va s'engouffrer dedans immédiatement! Comme cette ong le demande au Président Tshisekedi: IL AU DÉCIDER, même si cela fera mal à quelques uns mr. le président Fatshi!

Réagir

70
33
1
Répondre
@
Insérez un émoji
SHAKA @2ZKD172   Message  - Publié le 13.05.2024 à 00:29
de toute façon il n'y a jamais eus élections avec tshilombo ,c'est une escroquerie ,ils ses sont partagés les postes des députés, sénateurs, et gouverneurs entre amis et la tribu du pouvoir ,les mêmes noms des escrocs ,mafieux qui ont tout échoués en RDC on les retrouvent partout aux responsabilité ,Mbosso encore vice président au lieu d'être a la retraite a 80 ans

Réagir

44
Répondre
@
Insérez un émoji
TJB @26JI5QT   Message  - Publié le 12.05.2024 à 20:27
Débrouillez vous.

Réagir

19
8
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @IPRHNVP   Message  - Publié le 12.05.2024 à 20:17
Bahati aussi veut se retrouver partout: Lui à l'Assemblée Nationale; Son fils à la questure de L'A N; sa femme au gouvernement; sa fille au Sénat Donc c'est lui Bahati qui a montré le mauvais exemple à Pius Mwabilu et Kabulo wa Kabulo!

Réagir

58
2
Répondre
@
Insérez un émoji
Congo Nouveau @RPTX2JX   Message  - Publié le 12.05.2024 à 19:59
Alors que le pays a des sérieux problèmes à tous les niveaux, ces gens continuent à s'entre-déchirer sur le partage du gâteau de la république. Vraiment, c'est compliqué. Congolais, qui t'avais ensorcelé ?

Réagir

38
2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Dede @7XTGPLP   Message  - Publié le 12.05.2024 à 19:52
Bahati aussi, il veut placer toute sa famille vraiment : son fils à l'assemblée nationale, sa fille au sénat, sa femme sera au gouvernement ??? Le pays n'apportiez pas à vous seuls quand même

Réagir

44
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Kembakoko @S5U9GGM   Message  - Publié le 12.05.2024 à 19:36
Dans tout ça, le souverain primaire ne se retrouve pas.

Réagir

27
12
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @IPRHNVP   Message  - Publié le 12.05.2024 à 17:34
Vital Kamerhe et Serge Bahati sont de la même province(Le Sud-Kivu) et Jacques Njoli et madame Bemba aussi sont du même coins(je pense de Nord ou Sud Ubangi). IL faut donc éviter cela. D'ailleurs, pour question d'âge il fallait aussi écarter le Koko Mboso!

Réagir

21
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant « On doit réviser la constitution de 2006, car elle a été parrainée par Paul Kagame » ( Auguy Mamoni)
left
Article précédent Entre attentes et réalités politiques : l’énigme de l’Union Sacrée pour la Nation

Les plus commentés

Société Gims : "J'ai refusé l'offre de Bill Gates de m'utiliser pour vacciner toute la RDC"

17.07.2024, 10 commentaires

Science & env. Insalubrité à Kinshasa : une amende de 50 millions de FC à toute personne qui va jeter des immondices sur la voie publique

18.07.2024, 10 commentaires

Economie Commerce extérieur : des véhicules transportant du poisson à destination de la RDC bloqués en Ouganda

17.07.2024, 9 commentaires

Politique Est de la RDC : l’UE préconise un « cessez-le-feu permanent »

18.07.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance