Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Provinces

Haut Lomami : les Maï-Maï imposent la loi à Malemba-Nkulu

2024-05-20
20.05.2024
Société
2024-05-20
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/05-mai/13-19/haut_lomami_les_mai_mai_imposent_la_loi_a_malemba_nkulu.jpg -

Bientôt deux mois, les miliciens Maï-Maï guidés par le fils de feu seigneur de guerre Makabe font la loi à Malemba-Nkulu. C’est Joël Kayembe, administrateur du territoire de Malemba Nkulu, en province du Hau- Lomami, qui lance l’alerte.

En effet, l’autorité territoriale se dit inquiète de cette situation qui déstabilise le bon fonctionnement des institutions établies, s’indigne-t-il. « Mon territoire n’est pas en sécurité. Les ennemis du Congo ne veulent pas nous laisser tranquilles », a-t-il expliqué.

Ce dernier suspecte également une instrumentalisation. « Le fils du feu seigneur de guerre Makabe serait soutenu par certains politiciens véreux ». Ainsi, il a repris le mouvement de rébellion contre les paisibles populations. Ce mouvement, renchérit-il encore, opère dans le secteur Badia, l’ancien triangle de la mort ».

Les services de sécurité s’activent

Néanmoins, l’autorité a mis en place des moyens pour contrer ce mouvement. « Nous sommes là pour empêcher l’évolution de cette rébellion. Elle risque d’endeuiller encore nos populations ».

L’administrateur du territoire indique également que ces miliciens ont érigé des barrières dans le secteur Badia, précisément à Musao et barricadé la route qui mène vers Kabongo. Ce mouvement avance jusque dans le secteur Bunda, au village Lukangapeti.

L’administrateur du territoire de Malemba Nkulu regrette de voir les Maï-Maï enrôler plusieurs jeunes.

« Nous sommes en train de les traquer sérieusement, nous avons déjà mis la main sur trois Mai-Mai. Je les ai envoyés à Kamina devant les juridictions compétentes pour qu’ils répondent de leurs actes ».

Quid de leurs revendications ?

L’AT Kayembe note que les revendications de ces Maï-maï ne sont pas connues. « Ils cherchent seulement à troubler la bonne marche des institutions établies ».

Elle déplore aussi leurs pratiques qui tentent de déshumaniser l’homme. « Au-delà des tortures qu’ils infligent aux paisibles citoyens, ces miliciens Maï-Maï tuent et enterrent les citoyens. Un corps d’une femme sans vie a été récemment retrouvé dans mon territoire sans parties intimes ».
Pour ramener définitivement la paix dans cette partie du pays, Joël Kayembe lance un appel au gouvernement national et provincial pour prendre des mesures importantes.


Magazine la Guardia / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites :
1183 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Kinshasa: la reprise du trafic sur avenue Nguma prévue pour ce lundi
left
Article précédent Avenue Libération à Bandalungwa : détérioration avancée de la chaussée, sans aucune intervention de l' autorité compétente ( cris d' alarme)

Les plus commentés

Politique Le M23 en RDC : le Japon préoccupé par « les grandes quantités d’artillerie sophistiquée »

14.07.2024, 16 commentaires

Société " L'invitation de Koffi Olomide au parquet général près la Cour de cassation est une insulte de trop pour notre peuple" (Fayulu)

15.07.2024, 10 commentaires

Politique UDPS : l’éclatement, une question d’heures

15.07.2024, 8 commentaires

Afrique Les RDF et UPDF renforcent davantage leur soutien au M23 (Gouvernement de Kinshasa)

13.07.2024, 7 commentaires


Ils nous font confiance