Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Incident politique au Parlement : quand l’ordre protocolaire dérange les perceptions

2024-06-13
13.06.2024
2024-06-13
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/06-juin/10-16/vital_kamerhe_president_assemblee_nationale_244.png -

Alors que le président du bureau définitif Vital Kamerhe et les autres membres avaient déjà pris place, le deuxième vice-président du bureau et ancien président de la Chambre basse, Christophe Mboso Nkodia Mpwanga, est entré en retard sous les chants de ses partisans installés au balcon, perturbant clairement la séance.

Lors de l’investiture du gouvernement Judith Suminwa Tuluka en séance publique à l’Assemblée Nationale, cet incident est venu troubler l’installation du bureau de la plénière. La réaction acerbe de l’homme du procès de 100 jours ne s’est pas fait attendre, bien qu’il n’ait pas protesté contre l’installation de ce dernier à son bureau, suscitant une réaction inattendue de la part des militants de son parti.

Des partisans du deuxième vice-président Christophe Mboso Nkodia Mpwanga ont manifesté bruyamment leur soutien, allant jusqu’à remettre en question l’ordre protocolaire établi. Cette confusion a rapidement pris une tournure médiatique lorsque la chaîne nationale diffusant la séance en direct a capté les remontrances de l’honorable Président Kamerhe, très remonté.

Cette situation soulève des questions sur les dynamiques politiques au sein de l’Assemblée nationale. Comment interpréter le geste des militants et sa signification politique ? Est-il le reflet d’une rivalité interne au bureau définitif de la chambre basse du Parlement congolais ou d’un désir de remettre en cause l’autorité établie ?

Il est essentiel de rappeler l’importance du respect des institutions démocratiques et des règles établies. Tout en reconnaissant le droit à la contestation, il est primordial de privilégier le dialogue et le respect des procédures afin de préserver l’intégrité des débats parlementaires. La menace de destitution par la plénière de l’honorable député qui serait derrière ce genre de pratique n’augure rien de bon.

Cet incident souligne également l’importance de la communication et de la transparence dans le fonctionnement des institutions politiques. Il met en lumière la nécessité d’une compréhension claire des rôles et responsabilités de chacun pour éviter toute confusion ou malentendu. Le mécontentement de certains membres du présidium de l’Union Sacrée pour la Nation sur la répartition des responsabilités en serait la cause.

Cet incident rappelle l’importance du respect des règles établies et de la cohésion au sein des institutions politiques. Il invite à la réflexion sur les enjeux de leadership et de représentation au sein de l’Assemblée nationale, mais aussi dans d’autres institutions de la République, dans un contexte où les perceptions peuvent parfois être aussi importantes que les faits eux-mêmes.

 

Teddy Mfitu
Mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 6 commentaires
3836 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Passion du Congo @MP3MKSB   Message  - Publié le 13.06.2024 à 16:22
Tshilombo est le probleme pour ce pays. Il faut le chasser vite sinon, vous allez regrette bientot. Incroyable avec des gens qui ne voient que leurs ventres et non le peuple. Les belges avaient totalement raison de ne jamais placer un Luba president le pays est en mode disparition

Réagir

62
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Kobbe @TYTZ4D8   Message  - Publié le 13.06.2024 à 15:35
UNE ASSEMBLÉE IMMATURE À FUSILLER ... De mon bas âge je juges de primaire et immature l’attitude des sénateurs Congolais. Voir des vieilles personnes dites mûres agir par les bruit, tapages est l’image le plus ridicule que soit. Rien à attendre des sénateurs Congolais. C’est qui se fait à l’ Assemblée Nationale n’est rien que du pire folklore. Dans un pays comme la Chine dans lequel la discipline prime sur le libertinage, cette Assemblée allait déjà passer au peloton des morts. Au Congo-Zaire il y a une assemblée des sénateurs primaires/immatures à condamner à la peine capitale.

Réagir

25
Répondre
@
Insérez un émoji
KALUMBA @TR57OBY   Message  - Publié le 13.06.2024 à 14:56
@ Meso Mbuaki, Les Congolais n'ont pas les nerfs de la honte. Commencons par "Retrocommission, 100 jours, Ram, 145 territoires, lampadaires, forages, Francophonie, pains de maniocs, poulets Beton etc " tous ces gens escrocs occupent des grand posts dans le gouvernement. MAWA!.

Réagir

36
8
Répondre
@
Insérez un émoji
Meso Mbuaki @9KYSFK8   Message  - Publié le 13.06.2024 à 14:40
Il y’a trop de monde dans les allées de cette assemblée lors des sessions radio télévisées. Il faut aussi interdire les chants à l’intérieur de l’hémicycle. Mboso doit arrêter ce cinéma de mauvais goût, s’il avait un peut de dignité il n’allait pas accepter de rétrograder du poste de président à celui de 2ieme vice président. Il nous fait honte .

Réagir

28
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @IPRHNVP   Message  - Publié le 13.06.2024 à 13:46
On vous avez bien dit que ce Mboso deviendrait un "trouble fête", vous n'avez pas compris! Le Koko est déjà très fatigué! Donnez-lui la possibilité d'aller bien se reposer!

Réagir

22
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Disjonté @5QIJG6P   Message  - Publié le 13.06.2024 à 13:45
On les emmerde tous!!! Intégrité zéro, du président au partisans. Y compris les dé-pitié et les cena-terre à terre

Réagir

6
2
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Sénat : soutien du bureau à la commission chargée de l’élaboration du règlement intérieur
left
Article précédent Élection du bureau définitif au sénat : Augustin Kabuya très inquiet des agendas cachés au sein de l'Union sacrée

Les plus commentés

Religion « Désormais aucune association confessionnelle ne peut s’installer dans un rayon de 500 mètres par rapport à une autre », ( Constant Mutamba)

21.07.2024, 7 commentaires

Politique Le Président Félix Tshisekedi aux membres du gouvernement : "Chacun sera jugé sur la base des résultats obtenus"

22.07.2024, 6 commentaires

Politique Prorogation de la trêve humanitaire entre FARDC et M23 : « Les USA jouent le jeu de l'ennemi » (CVAR)

19.07.2024, 5 commentaires

Politique Agression rwandaise : Vital Kamerhe obtient les assurances de l'Union européenne pour le retour de la paix dans l'Est de la RDC

20.07.2024, 5 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance