mediacongo.net - Actualités - Détournement des fonds publics : le parquet général a ouvert des enquêtes



Retour Société

Détournement des fonds publics : le parquet général a ouvert des enquêtes

Détournement des fonds publics : le parquet général a ouvert des enquêtes 2016-02-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016/bambi_luzolo_16_001.jpg Kinshasa-

Luzolo Bambi

Près de 15 milliards de dollars dus au trésor public sont détournés chaque année en RDC, selon le cabinet du Conseiller spécial du président Kabila chargé de la lutte contre la corruption, le terrorisme et le blanchiment des capitaux. En réponse à la première dénonciation de détournement de fonds publics envoyée au parquet, l’avocat général de la Republique Xavier Bilolo a déclaré mercredi que la justice a ouvert des enquêtes et l’instruction reste secrète.

«La justice n’est pas à confondre avec le droit public qui est politique. Elle a des procédures et techniques qu’elle respecte. La justice n’est pas une salle de théâtre», a déclaré l’avocat général.

Réagissant mardi au rapport de l’ONG Transparency International qui classe la RDC au 147e rang sur 168 pays, selon l’indice de corruption, le conseiller principal de Luzolo Bambi, conseiller spécial du chef de l’Etat chargé de la lutte contre la corruption, a déclaré que son cabinet ne dispose pas de moyens pour faire face efficacement contre la corruption. Il a par ailleurs confirmé le chiffre de 15 milliards de dollars qui seraient détournés chaque année dans le pays.

«Il est plus facile pour un homme politique de faire des déclarations. Mais la mise en œuvre d’une telle déclaration lorsqu’elle confiée aux techniciens demande une procédure et cette procédure que l’auteur de cette déclaration connait très bien puisque c’est un technicien aussi, est secrète», explique l’avocat général Xavier Bilolo.

Il invite Luzolo Bambi à faciliter les enquêtes de la justice en étayant son rapport des éléments constitutifs de preuves. «Puisqu’on parle des chiffres en termes des milliards, ils sont sûrement logés quelque part. Et c’est lui qui est informé de ces détournements en sait plus que ce qu’il a déclaré. Mais pourquoi il garde certaines informations ?», s’interroge Xavier Bilolo.

 


RO
1889 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

A | 49NAX98 - posté le 04.02.2016 à 16:36

En République Démocratique du Congo la logique "Qui doit arrêter qui?" est une vérifiable,étant donné que 99% d'acteurs politiques ont tous des mains noirs et cela de la tête au pied.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Evangéliste Robert KIKIDI | 7KOUIUM - posté le 04.02.2016 à 13:40

Toutefois, la difficulté qui existe au pays, réside dans le fait que les autorités chargées de faire respecter la loi, y compris en matière de lutte contre la corruption, sont elles-mêmes les foyers les plus atteints par cette même corruption: les forces de l'ordre et la justice. L'idée serait donc de confier la lutte anti-corruption à une structure indépendante comme la présidence de la République à travers son Conseiller Spécial en cette matière. C'est vraisemblablement l'option adoptée par le Président de la République qui a annoncé la création d'une telle instance. Mais, son efficacité pourra être limitée si, non seulement elle ne disposerait sans doute pas des...

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Evangéliste Robert KIKIDI | 7KOUIUM - posté le 04.02.2016 à 13:25

Comment lutter efficacement contre la corruption? Par Pr Robert KIKIDI MBOSO KAMA Directeur de la Formation à l’Autorité de Régulation des Marchés Publics et Expert senior International en leadership de bonne gouvernance et lutte contre la corruption. Un dispositif efficace de lutte contre la corruption doit s'attaquer à trois problèmes: la répression de la corruption des agents publics, la capacité du public à dévoiler les faits de corruption, et enfin les sources de corruption. Le Président de la République lors de son adresse aux Concertateurs Nationaux a annoncé la mise en place d'une nouvelle stratégie de lutte contre la corruption notamment la nomination de...

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Modeste Mutinga préconise la création d’un «Parquet national financier»

Economie ..,

Mbandaka: réconciliation entre l’assemblée provinciale et le parquet général

Provinces ..,

22 militants prodémocratie transférés au parquet

Provinces ..,

Entraves à la campagne de Fayulu: Une plainte de Lamuka au Parquet Général près la Cour de...

Société ..,