mediacongo.net - Actualités - RDC: controverse sur la journée du 16 février



Retour Politique

RDC: controverse sur la journée du 16 février

RDC: controverse sur la journée du 16 février 2016-02-15
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016/kanyama_celestin_16_001.JPG Kinshasa-

Le Commissaire provincial de la Police nationale congolaise, ville de Kinshasa, le général Célestin Kanyama, lors d’une parade

La Dynamique de l’opposition, le G7 et le Front anti-dialogue maintiennent leur appel à une journée «ville-morte» le 16 février en RDC. L’objectif est de dire non à la révision de la constitution et oui à l’alternance au pouvoir le 20 décembre 2016, a précisé Vital Kamerhe, président de l’Union pour la nation congolaise (UNC). Mais le Gouvernement insiste sur le caractère ouvrable de cette journée, menaçant de sanctionner tout fonctionnaire qui s’absenterait de son lieu de travail. Il est aussi prévu un déploiement policier à travers Kinshasa pour interpeller ceux qui tenteraient d'empêcher les autres à aller travailler.

“Nous en appelons à une ville-morte et nous interpellons ici la conscience et la responsabilité collective de tout un chacun de manifester en silence en restant à la maison, pour défendre la démocratie”, a déclaré le président de l’Union pour la nation congolaise, parti membre de la plateforme Dynamique de l’opposition.

Comme autrefois le 16 février 1992, a estimé Vital Kamerhe, “aujourd’hui, la démocratie est à nouveau menacée” en RDC. Selon lui, la ville-morte vise à “dire non à la dérive dictatoriale, oui aux élections dans les délais constitutionnels. Tout cela dans le respect des lois de la République, de l’ordre public et des biens publics”.

Cependant, une certaine opinion accuse les initiateurs de cette opération d’être “ennemi de la population congolaise”, dont la majorité vit au jour le jour.

“Cette population vit au taux du jour. Mais avec quel argent? Elle est tout simplement meurtrie. Elle doit donc se battre pour que l’espoir puisse pointer à l’horizon”, a réagi le leader de l’UNC.

Pas férié

Pour sa part, le Gouvernement de la République rappelle que la journée de ce mardi est ouvrable. Dans un communiqué officiel, le vice-premier ministre et ministre du Travail souligne que la date du 16 février n’est pas reprise sur la liste des journées fériées en RDC. Par conséquent, tous les agents et fonctionnaires de l’Etat sont tenus de se rendre à leurs lieux de service, sous peine d’être sanctionnés conformément aux textes qui les régissent.

A ce sujet, le ministre de la Fonction publique, Pascal Isumbisho, a déclaré:

“Il n’est pas question de journée ville-morte. Il faut venir au travail comme les autres jours [ouvrables]. Je voudrais en appeler à tous les agents et fonctionnaires de l’Etat […] Tous les secrétaires généraux, les directeurs et tous les chefs de service doivent veiller à ce que le travail se fasse comme d’habitude.”

Déploiement policier

Dans la même lancée, le commissaire de la police ville de Kinshasa, le général Célestin Kanyama, a insisté sur l’apolitisme de la police au cours de la parade du lundi:

“Ce mardi est un jour comme tous les autres. Et les gens doivent travailler […] Malgré que nous [policiers] travaillons 24 heures sur 24, mais je sais que nous n’avons pas reçu une instruction particulière pour dire que demain, on ne va pas travailler. Demain, on doit travailler. Tout le monde doit aller au travail puisque la journée n’est pas décrétée fériée.”
Par conséquent, a-t-il prévenu, la police va être déployée à travers la ville pour interpeller toute personne qui tenterait d’étouffer la liberté de mouvement des autres en cette journée de mardi 16 février.


RO
8667 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Annonime | MAP63PO - posté le 19.02.2016 à 09:50

Sans pour autant remettre en cause votre qualification d’Evangéliste, je dirais tout simplement que suis désolé de votre réaction. Oui l’opposition ne devait pas s’approprier l’initiative de l’église catholique il pouvait plus tôt choisir un autre jour pour prouver au pouvoir qu’elle est capable de s’imposer et la population la soutiendra car tout congolais qui a l’amour de son pays, présentement, est pour l’organisation des élections dans le délai constitutionnel, l’alternance au pouvoir, non au glissement et non à un troisième mandat. Car le pouvoir peut dire ceci ou cela mais la basse classe est témoin car les activités n’était pas à la normale en...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Evangéliste Robert KIKIDI | 7KOUIUM - posté le 16.02.2016 à 15:12

Le G7 , le Front anti-dialogue ET Vital Kamerhe, président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) n'ont aucune leçon à donner au peuple congolais. Si les gens sont restés à la maison,c'est en signe des martyrs chrétiens et non pas par leur récupération politicienne. Mais nous autres nous étions parti travailler et ce soir on ira prier pour voir comment TOUS ces traitres de la RDC SE JOUENT DE NOUS ET COMMENT UN JOUR CELA DOIT PRENDRE FIN LOGIQUE

Non 22
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Evangéliste Robert KIKIDI | 7KOUIUM - posté le 16.02.2016 à 15:09

Le G7 , le Front anti-dialogue ET Vital Kamerhe, président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) n'ont aucun leçon à donner au peuple congolais si les gens sont rester à la maison,c'est en signe des martyrs chrétiens et non pas par leur récupération politicienne. Mais nous autres nous étions parti travailler et ce soir on ira prier pour voir comment TOUS ces traitres de la RDC SE JOUENT DE NOUS ET COMMENT UN JOUR CELA DOIT PRENDRE FIN LOGIQUE.

Non 22
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa : deux mois déjà que certains quartiers de Mont Ngafula ne sont pas desservis en eau...

Société ..,

Inondations à Kinshasa : le phénomène de morcellement mis en cause

Provinces ..,

Sérieuses difficultés de transport ce mercredi à Kinshasa

Provinces ..,

Lancement de l’opération « Kinshasa Bopeto » par le Chef de l’Etat : le CLC prié de...

Société ..,