Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Société

Affaire des mercenaires: 2 diplomates congolais visés par une enquête de l’ANR

2016-06-05
05.06.2016
2016-06-05
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/mai/katumbi_justice_16_002_1.jpg -

Moise Katumbi à la sortie de son audition au parquet Général de Lubumbashi après y être entendu sur « l'Affaire des mercenaires »

Pourquoi Darryl L. Lewis, 48 ans, ex-caporal des marines américain reconverti dans le business de la sécurité (il a notamment été employé par la célèbre société Blackwater) puis dans la protection privée de l'opposant et candidat Moïse Katumbi, est-il entré sur le territoire congolais, ainsi que six autres anciens militaires américains et un Sud-Africain apparemment chargés de la même mission, sans que les autorités de Kinshasa en soient averties ?

Arrêté le 24 avril à Lubumbashi en marge d’une manifestation pro-Katumbi et transféré à Kinshasa, Lewis a fourni des précisions sur ce point lors d’auditions tenues en présence de représentants de l’ambassade américaine, puis de ses avocats, dont Jeune Afrique a consulté les procès-verbaux. Il en ressort que tous étaient munis de visas en bonne et due forme délivrés, début février, par les ambassades de RD Congo aux États-Unis et en Afrique du Sud, sans que leurs dossiers aient été transmis à Kinshasa pour autorisation préalable. Et sans que l’objet réel de leur mission soit mentionné.

L'arrestation de Darryl L. Lewis lors de la manifestation du 24 avril (© JONES GROUP INTERNATIONAL)

Les lettres d’invitation accompagnant les demandes de visa émanaient entre autres de Pomba One Security, une société de gardiennage dont le siège est à Lubumbashi. Elles concernaient des citoyens africains-américains employés (pour trois d’entre eux, dont Lewis) de Jones Group International, société dirigée par James Logan Jones, un général à la retraite et ex-conseiller à la sécurité de Barack Obama – ce qui aurait dû attirer l’attention.

Deux diplomates congolais visés par une enquête de l’ANR

L’Agence nationale de renseignements (ANR) a donc ouvert une enquête visant deux diplomates congolais – l’un premier conseiller à Washington, l’autre premier secrétaire à Pretoria – présumés impliqués dans la délivrance de ces visas, ainsi que sur les circonstances dans lesquelles ces visas auraient été prorogés de trois mois par la direction générale de migration (DGM) du Haut-Katanga, via une filière incluant des pasteurs évangéliques.

Daté du 4 mai, le rapport d’enquête préliminaire de l’ANR (dont J.A. s’est procuré copie) qualifie les ex-militaires américains, dont il détaille les mouvements, les coordonnées et les états de service, de « mercenaires » – ce que démentent le département d’État et l’entourage de Katumbi, pour qui il s’agit de simples consultants en matière de sécurité privée -, tout en reconnaissant que, « au stade actuel des investigations, aucune arme de guerre n’a été saisie ».

Quant au chiffre de « 600 mercenaires » hâtivement avancé par des sources gouvernementales à Kinshasa, il correspond en fait au nombre de ressortissants américains entrés dans l’ex-province du Katanga via l’aéroport de la Luano (Lubumbashi) entre octobre 2015 et avril 2016. Soit 404 hommes et 254 femmes.


Jeune Afrique / MCN, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 10 commentaires
8590 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anselme @IOS8CVI   Message  - Publié le 06.06.2016 à 22:48
C'est seulement la honte! Ou sont les 600 mercenaires! On devient suspect que quand on cesse de soutenir le pouvoir. Les chaines de télévisions fermée, les hôtels scellée et les procès montés de toutes pièces. Mais retenez que si les USA veulent faite tomber un pouvoir faible comme le notre ici, incapable même d'arrêter les coupeurs des routes à Rutshuru ou boucher humains à BENIE,ils n'aurons pas besoins des mercenaires et ne PRENDRONT même pas une semaine.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Minol @DPHGD21   Message  - Publié le 05.06.2016 à 23:49
Maintenant que ce gouvernement dysfonctionné remarque que ces gens sont entrés legalement, ils doivent liberés Lewis si non cela se retourner contre eux. Et l'on remarque que l'ANR ne vaut rien.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @XW3JKJE   Message  - Publié le 05.06.2016 à 19:15
Moïse doit se justifier s'il est innocent ou pas. Il a l'argent et il est connu ,alors pourquoi il tremble et crie au sorciers? Qu'il engage des avocats ,des citrons et des oranges pour les défendre.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kwekwetumas @EH5OAQ3   Message  - Publié le 05.06.2016 à 17:28
N'importe quoi. Les USA peuvent ils se camoufler s'ils veulent détrôner ceux qui veulent mourir au pouvoir à Kinshasa? Même un enfant peut faire cette analyse. Ils n'auraient même pas besoin d'un mercenaire. La circulation de sa monnaie en RDC plus que le franc congolais constitue déjà sa force dans un pays où les services de sécurité ne courent que devant l'argent.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @YTMTYIO   Message  - Publié le 05.06.2016 à 16:06
Ou sont les autres américain anciens militaires, pourquoi ont il fuit, si tout est claire, pourquoi moise ne n'accepte les reconnait t il pas mal grès que Daril Lewis en parle clairement, et des photo a l'appui, irresponsabilité, ou l'achète

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @YTMTYIO   Message  - Publié le 05.06.2016 à 16:01
Vous avez qu'elle capacité intellectuelle, quotient intellectuel: en dessous de la moyennant, il est interdit de faire des enquette, de poser de question à tout citoyen sur une question floue? Les terroriste qui entre partout Mme aux USA, ce la ne vous dit rien, quand il est question des américains vous tremblez, je regrette d'être votre compatriote! Moise doit justifier sans créer des polémiques, si il a raison, il aura raison. Pourquoi faire intervenir des évangélistes, pomba Security et taire son nom lui qui avait besoin d'eux et les a embauché, il voulait cacher quoi? Et chez vous c'est normal, n'importe quoi.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @DQV2TE4   Message  - Publié le 05.06.2016 à 15:55
bu zoba na bu zoba

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Je suis RDC @4EJDR32   Message  - Publié le 05.06.2016 à 15:40
Vraiment avec toute cette transparence, il fallait faire bcp de bruits comme des enfants. Le gouvernement doit aujourd’hui avoir honte de ne pas prouver aux congolais ou sont les 600 mercenaires américains, ou bien chaque américain au Congo est donc un mercenaire? Amateurisme et compaisance dans la gestion du pays.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
ASSUMANI MUTEBA Jull @NUUN43A   Message  - Publié le 05.06.2016 à 15:15
Écoutez: il ya un adage qui dit:" celui qui veux noyer son ; l'accuse de rage" ; JKK et ses poulains joue toujours a la politique de l'Autriche , hier KATUMBI CHAPWE était couronné un bon dirigeant de la bonne gouvernance, et il était je dis hier un exemple pour tout RDC en matière de la bonne gouvernance et chaque province envier avoir un tel dirigeant mais effet de dire non à la 3ème penalty il devient une bête noire pour les KABILIES ???. Toutes accusations en sa charge de 600 mercenaires Américains et sud Africains est sans fondement disons sans objet mais que le Gouvernement passant par S E NTAMBWE MWAMBA prouve son inculpation? mawa trop ...

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Beni: le Front citoyen 2016 plaide pour que la CPI se saisisse des massacres
left
Article précédent Kikwit : le TENAFEP s’est déroulé sans incident

Les plus commentés

Afrique "Nous avons demandé : le M23, les membres de ce groupe sont-ils des Rwandais ou des Congolais ? Et la RDC nous a dit : ce sont des Congolais. Fin du débat" (William Ruto)

22.05.2024, 23 commentaires

Politique Augustin Matata Ponyo: « Un coup d’Etat ne vise pas un ancien ministre de l’Economie mais un Président en fonction »

24.05.2024, 12 commentaires

Politique Assemblée nationale : 2 candidats de l'opposition retenus pour l'élection du bureau définitif

22.05.2024, 10 commentaires

Société Christian Malanga n'a aucun lien avec l'Église catholique (CENCO)

22.05.2024, 9 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance