Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Monde

Europe : les Britanniques quittent l'Union européenne !

2016-06-24
24.06.2016 , Angleterre
2016-06-24
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/juin/du_20_au_24/uk_brexit_britannique_ont_vote_leave.jpg Angleterre -

Photo: Stefan Rousseau/PA

La victoire des partisans du Brexit constitue un tournant majeur dans l'histoire de l'Union européenne, qui pourrait avoir du mal à s'en remettre.

Le camp du Brexit tient son "Independence Day". Les résultats du référendum organisé jeudi 23 juin au Royaume-Uni vont donner la victoire aux partisans de la sortie de l'Union européenne, selon les résultats partiels publiés vendredi. Un tremblement de terre pour toute l'UE, qu'aucun Etat membre n'avait jamais quittée.

Des supporteurs du "Leave" célébrant leur victoire (© Toby Melville/Reuters)

Un royaume divisé

En début de matinée, 52% des électeurs avaient voté pour quitter l'UE, et le nombre de bulletins dépouillés était suffisant pour que le résultat soit irréversible. La présidente de la commission électorale, Jenny Watson avait annoncé que : "plus de 33 millions de votes exprimés. Plus de 16,1 millions pour le 'Remain', plus de 17,4 millions pour le 'Leave'. Le 'Leave' gagne avec 1.269.501 voix d'avance".

 

Toutefois, à l'issue du référendum, le Royaume-Uni apparaît coupé en deux, entre le Nord et le Sud, comme le montre la carte détaillée des résultats. En effet, l'Irlande du Nord a voté pour rester à 55,8%, tout comme l'Ecosse qui s'est prononcée pour le maintien à 62%. De son côté, l'Angleterre opte pour la sortie de l'Union européenne à 53,4%.  

 

Les bourses s'effondrent

Conséquence directe de ce résultat : les Bourses asiatiques ont plongé, au petit matin, laissant augurer une journée très difficile pour les places financières européennes. L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a plongé de 7,92% vendredi à la clôture, les investisseurs cédant à la panique après la décision des Britanniques de quitter l'Union européenne, un choc comparable à la faillite de la banque Lehman Brothers en 2008. L'indice des 225 valeurs vedettes a lâché 1.286,33 points à 14.952,02 points et le Topix de tous les titres du premier tableau a dévissé de 7,26% (-94,23 points) à 1.204,48 points.

 

Réaction à chaud

Le ministre britannique des Affaires étrangères Philip Hammond estime que "le peuple a parlé, notre rôle est maintenant de mettre en place cette décision et de protéger l'économie britannique". Ce partisan du maintien dans l'Europe considère qu'il faut "rassembler le pays et gérer la situation".

Mais dans toute l'Europe, les eurosceptiques exhultent. "Le vote britannique montre que Bruxelles doit écouter la voix du peuple et donner des réponses appropriées à de telles questions centrales comme la migration, a déclaré le premier ministre hongrois Viktor Orban. Pourquoi la Hongrie est dans l'Union européenne ? Parce que nous croyons en une Europe forte. Mais l'Europe est forte seulement si elle peut donner des réponses aux problèmes majeurs".

Aux anges, Nigel Farage, le leader du parti europhobe Ukip, s'est pris "à rêver d'un Royaume-Uni indépendant", célébrant "la victoire des vrais gens, des gens ordinaires". En France, Marine Le Pen, la présidente du Front national en France, s'est elle aussi réjouie du résultat et demande, à son tour, "le même référendum en France et dans les pays de l'Union européenne".

Cette volonté est partagée par tous les eurosceptiques en Europe. Le député d'extrême droite néerlandais Geert Wilders a lui aussi réclamé un référendum sur une éventuelle sortie des Pays-Bas, après le vote des Britanniques favorable au Brexit. "Les Néerlandais ont le droit à un référendum aussi. Le Parti pour la liberté demande ainsi un référendum sur un Nexit, une sortie néerlandaise de l'UE", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Mais le Brexit ébranle aussi de nombreux décideurs euro convaincus. Il s'agit d'un "choc historique", il faut "écrire une nouvelle page de l'Europe", réagit le candidat à la primaire français de la droite Alain Juppé.

"C'est un mauvais jour pour le rêve européen", a déclaré sur RTL Pascal Lamy, ancien directeur de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Ce qui va arriver maintenant, c'est un approfondissement de l'union économique et monétaire. C'est la direction que nous devons prendre en 2018, 2019".

Les députés européens socialistes français estiment que la victoire annoncée du Brexit est "l'échec d'une Europe exclusivement dédiée au marché intérieur"

 

Quel avenir pour l'UE ?

Alors que les Britanniques ont fait le choix du Brexit, le président du Parlement européen Martin Schulz va parler avec Merkel pour éviter une "réaction en chaîne". Le président du Parlement européen a expliqué s'attendre à ce que les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne débutent rapidement après le vote des Britanniques en faveur du Brexit.

"Le Royaume-Uni a décidé de tracer sa route de son côté. Je pense que les indicateurs économiques indiquent ce matin que cela va être une route difficile", a-t-il déclaré à la chaîne allemande ZDF.

"Je m'attends à ce que les négociations débutent rapidement", a ajouté le président du Parlement européen, précisant vouloir éviter que l'euro subisse la même chute que celle qu'enregistrait vendredi matin la livre Sterling sur les marchés financiers. 


Francetv info / Le Figaro / MCN, Via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 4 commentaires
8507 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anonyme @JPU2XHS   Message  - Publié le 24.06.2016 à 12:30
la bête de l'apocalypse 13 vient d'être blessée: ... Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes 13 3Et je vis l'une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l'admiration derrière la bête.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Evangéliste Robert @7KOUIUM   Message  - Publié le 24.06.2016 à 10:52
Les Britanniques on un pays divisé en deux entre le Nord et le Sud, comme le montre la carte détaillée des résultats. C'est un risque qui peut faire que le Royaume bascule un jour à une république ou à deux Etats indépendants un de l'autre.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @RS5DMLU   Message  - Publié le 24.06.2016 à 10:40
Le Peuple Britaniques peuple qui prend en main son avenir!! Félicitations pour cette décision responsable!!! Labas on ne se bat pas rien et on fait tous les calculs pour l'intérêt de la population.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @HGR7U1Z   Message  - Publié le 24.06.2016 à 09:58
Brova les Britanniques un peuple mure et indépendant je vous félicite pour votre choix combien héroïque bravo une fois de plus, vous avez choisi d’être libre sans la pression et l’influence de l’Union Européenne faites de même avec les Etats-Unis qui tient votre pays sous son influence et oblige vos dirigeants à faire sa politique et chaque ils s’engagent sans réfléchir le cas d’Irak

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Bahreïn: la déchéance de nationalité d’un chef religieux chiite provoque la fureur de Téhéran
left
Article précédent Etats-Unis : sit-in d’élus démocrates pour demander un vote sur les armes à feu

Les plus commentés

Politique Constant Mutamba recommande des poursuites judiciaires contre les Congolais qui prennent des armes pour accéder au pouvoir

03.03.2024, 18 commentaires

Société Assainissement public de Kinshasa : à Antalya, Félix Tshisekedi séduit par les assurances d'un Groupe d'experts turcs en construction

03.03.2024, 14 commentaires

Politique Agression rwandaise : Lamuka réitère ses vœux de dialoguer avec Félix Tshisekedi sans "compromission"

02.03.2024, 12 commentaires

Politique L’ECC recommande au Président Tshisekedi d’organiser un dialogue en vue de résoudre les questions de paix, de sécurité et de la gouvernance

03.03.2024, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance