mediacongo.net - Actualités - Kim Dotcom annonce qu'il va relancer Megaupload



Retour Sur le net

Kim Dotcom annonce qu'il va relancer Megaupload

Kim Dotcom annonce qu'il va relancer Megaupload 2016-07-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/juil/du_04_au_10/dotcom-kim-megaupload.jpg -

Kim Schmitz, alias Kim Dotcom, créateur du site de téléchargement Megaupload

La nouvelle version serait disponible le 20 janvier prochain et s’appuierait sur le bitcoin. Chaque ancien abonné doté d’emblée d'un compte Premium.

Attention, Megaupload, le fameux service de stockage et de partage de fichiers fermé par le FBI le 19 janvier 2012, sera bientôt de nouveau accessible. C'est en tous cas ce que promet Kim Dotcom, son créateur. Et ce n'est pas tout. L'informaticien promet à tous les anciens abonnés un compte Premium en guise de bienvenue. Ce qui supposerait donc que l'homme a réussi à préserver les bases utilisateurs de l'époque. Au total, cela ferait donc d’emblée 100 millions de comptes accessibles dès 20 janvier 2017, date de lancement prévu pour ce nouveau service. « Vous recevrez un email », prévient Kim Dotcom.

Megaupload 2.0 proposera 100 Go de stockage gratuit et la synchronisation sur de multiples terminaux, et tout cela sans limite de transfert de données. Par ailleurs, toutes les données seront « chiffrées à la volée ». « Evidemment, Megaupload 2.0 n’hébergera pas de serveurs aux Etats-Unis et n’utilisera pas de domaine sous contrôle U.S. », ajoute Kim Dotcom dans un autre tweet. Mais le plus intrigant est que Kim Dotcom parle d’un mariage entre Megaupload et Bitcoin.

A ce stade, il est difficile à savoir de quoi il s’agit. Par le passé, l’informaticien avait déjà expliqué travailler sur la technologie de la blockchain pour créer MegaNet, un réseau chiffré décentralisé pour lutter contre la surveillance de masse. Mais il y a bien longtemps qu'il n'avais pas donné de nouvelles de ce curieux projet. « Megaupload 2.0 sera la plateforme de lancement pour MegaNet », ajoute-t-il.

Enfin, Kim Dotcom invite tous les anciens développeurs de Megaupload à le rejoindre, ainsi que ceux qui travaillent actuellement pour Mega.nz, un service lancé le 19 janvier 2013, mais dont il s’est distancé depuis. En avril 2016, il avait d’ailleurs présagé la fin prochaine de Mega.nz. Vivement le mois de janvier prochain pour en savoir plus. 

Qu'est-ce que Megaupload ?

 

Lancé en 2005, son principe est de permettre à n’importe quel internaute de stocker en ligne (stockage illimité en mode “premium” ou alors limité à 200Go) n’importe quel fichier (sans limite pour les abonnés payants et de 1Go en mode gratuit) puis de le partager avec les autres via un lien dédié. Au plus fort de son succès, Megaupload était le 13e site le plus visité de l'internet, affichait 50 millions d'utilisateurs quotidiens et disait représenter 4% du trafic. Ses serveurs stockaient jusqu’à 25 Po de données (soit 25 millions de Go). Il se place surtout en alternative au peer-to-peer pour l’échange de fichiers illégaux (chansons, vidéos, jeux, livres, etc.), ce qui provoque l’ire des ayants droit puis la fermeture de la plate-forme, ses serveurs étant hébergés aux Etats-Unis.

L'empire de cet Allemand dont le vrai nom est Kim Schmitz s'est effondré en janvier 2012 quand la police a débarqué dans sa luxueuse propriété d'Auckland à la demande des autorités américaines. Le FBI fermait sa plateforme. Fin 2015, la justice néo-zélandaise a estimé qu'il pouvait être extradé aux Etats-Unis, ainsi que trois autres fondateurs de Megaupload, et Kim Dotcom a fait appel de cette décision.

Megaupload est accusé d'avoir réalisé 175 millions de dollars de profits illégaux et causé plus de 500 millions de dollars de pertes aux ayants-droit des œuvres musicales, films et autres produits piratés.

L'intéressé, qui dément toute activité illégale, a déclaré sur Twitter qu'il ne permettrait pas que la procédure judiciaire en cours entrave ses projets de relance de Megaupload et l'empêche de refaire fortune.

En cas d'extradition et de procès aux Etats-Unis, Kim Dotcom encourt 20 ans de prison.

Gilbert Kalleborn
01net.com / MCN, via mediacongo.net
1731 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Yahoo! réduit la voilure
left
ARTICLE Précédent : USA: Au zoo du Bronx, elle entre dans l'enclos des lions pour leur dire "Je t'aime"
AUTOUR DU SUJET

Megaupload : la justice néozélandaise confirme l’autorisation d’extrader Kim Dotcom aux...

Sur le net .., Wellington, Nouvelle Zélande