mediacongo.net - Actualités - Le RDC commence par surprendre le Maroc (1-0)



Retour Sport

Le RDC commence par surprendre le Maroc (1-0)

Le RDC commence par surprendre le Maroc (1-0) 2017-01-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/01-janvier/9-15/kabananga-junior-buteur-can2017.jpg -

L'attaquant de la RDC Junior Kabananga a inscrit le but de la victoire des Léopards face au Maroc (1-0) lors du premier match de sa sélection dans la CAN 2017 au Gabon.

Le RD Congo a débuté la compétition par une victoire (1-0) contre le Maroc, lundi à Oyem. C'est Junior Kabananga (55e) qui a marqué contre l'équipe du sélectionneur français Hervé Renard, vainqueur de la CAN 2015 avec la Côte d'Ivoire.

Emmenée par son ambitieux sélectionneur Florent Ibenge, la République démocratique du Congo a connu un premier match difficile dans cette CAN 2017 au Gabon. Le Maroc a malmené la sélection congolaise. Mais le vieil adage « dominer n’est pas gagner » s’est vérifié sur la pelouse peu reluisante du stade d’Oyem : c’est bien la RDC qui l’a emporté sur le plus petit des scores (1-0).

Le match commence sans minute d'observation du côté de l'équipe marocaine. Le système de jeu mis en place par Florent Ibenge a longtemps subi avant de refaire surface. Des déchets techniques ont caractérisé la première mi-temps du côté congolaise à par une rare action menée par Junior Kabananga qui ratera sa dernière passe.

La barre sauve la RDC d’entrée

Les Marocains ne parviennent à cadrer leurs tentatives mais ils s’installent dans le camp des Léopards (photo:CAF)

Outsider dans cette rencontre, les Léopards se défendaient avec leurs armes. Bien en place, ils subissaient le jeu mais étaient rarement déséquilibrés par leurs adversaires. Ils se contentaient de se dégager sans vouloir construire le jeu. Malgré les bons déboulés de Mendyl (22e, 31e, 39e), les Marocains peinaient à s’approcher de la surface et ils devaient se contenter de ce résultat nul à la pause. Il leur manquait une étincelle dans les derniers mètres.

Les Marocains ne parviennent donc pas à cadrer leurs tentatives mais ils s’installent dans le camp des Léopards et maintiennent la pression. Mehdi Carcela et Nabil Dirar multiplient les montées dans le couloir droit. La RDC ne répond que par deux tentatives sans grand danger de l’attaquant Cédric Bakambu et du défenseur Chancel Mbemba. Quand la fin du premier acte est sifflée, le score est nul et vierge, mais le Maroc a pris l’ascendant.

A l’issue des 45 premières minutes, la tendance est pourtant clairement en faveur des coéquipiers de Mehdi Benatia, capitaine des Lions de l'Atlas. On joue depuis seulement deux minutes quand le sort contrarie Mbark Boussoufa. A l’entrée de la surface, le milieu offensif reprend une passe de son coéquipier Aziz Bouhaddouz. Mais son tir vient s’écraser sur la barre transversale de Ley Matampi, le portier congolais, impuissant mais chanceux sur cette première salve marocaine.

Kabananga donne une leçon de réalisme

Le début de la seconde période ne change pas la physionomie de la rencontre. Florent Ibenge, qui a laissé Youssouf Mulumbu et Dieumerci Mbokani sur le banc des remplaçants, voit ses joueurs laisser aux Marocains la possession de balle. Mais si leurs adversaires ont manqué de réalisme, les Léopards se montrent plus adroits. Firmin Mubele envoie un centre-tir mal apprécié par Munir Mohamedi, le gardien marocain. Le poteau repousse le cuir plein axe et Junior Kabananga pousse le ballon au fond des filets d’une frappe pied gauche (55e). Après avoir fait le dos rond, la RDC prend la tête.

Frustrés par ce scénario, les joueurs d’Hervé Renard maintiennent leur main mise sur le jeu et tentent d’accélérer. Les coups de pied arrêtés se succèdent, mais aucun tireur ne parvient à régler la mire. Les reprises de la tête fuient aussi le cadre. Le match s’emballe et les remplacements opérés donnent encore plus de rythme à une fin de rencontre tendue.

Le mur congolais

 

Les occasions pour les Marocains vont se succéder mais aucun tireur ne parvient à tromper le gardien Ley Matampi (Photo: CAF)

Les Lions de l’Atlas tentent dès lors d’imprimer un rythme encore plus élevé donnant tout pour égaliser mais ils se faisaient surprendre par des Congolais très physiques qui se défendaient avec leurs armes.

Le sélectionneur du Maroc lancera alors Youssef En-Nesyri en remplaçement de Omar El Kaddouri (60e). Un coaching presque payant puisque l’attaquant de Malaga (Espagne) passe tout près de l’égalisation sur deux frappes coup sur coup. Son premier tir est détourné de façon peu académique par Ley Matampi et sa seconde tentative plus tard s’envole (70e). Côté congolais, Joyce Lomalisa Mutambala, entré à la place de Fabrice N’Sakala (65e), ne reste sur le terrain que 16 minutes : après un premier carton jaune pour gain de temps (74e), il est expulsé après un tacle très dangereux sur Faycal Fajr (81e). Et, pour ne rien arranger, les Léopards défendront héroïquement à 9 pendant 16 minutes (avec les arrêts de jeu), suite à un claquage du capitaine, Gabriel Zakuani, bien après que les 3 changements soient effectués.  

La balle de match est pour Youssef El-Arabi, qui a remplacé Mehdi Carcela. Sur un long centre, le buteur passé par le Stade Malherbe de Caen surgit et place une tête à bout portant au second poteau. Mais il trouve sur sa route la main ferme de Ley Matampi (88e). Une sublime parade de la part du gardien qui permet aux Léopards de préserver leur avantage.

Les réactions d'après match

Hervé Renard (sélectionneur du Maroc): "Je pense qu'on est bien entré dans ce match, avec une première mi-temps aboutie. On a posé beaucoup de problèmes à la RDC, une équipe très difficile à manoeuvrer. On a eu des opportunités dans le match, mais on n'a pas été efficace dans la zone de vérité. On concède un but sur l'une des seules occasions de la RDC. C'est le football, il faut être efficace. Dans une compétition comme la CAN, il ne faut surtout pas de se décourager, il y aura beaucoup de rebondissements, c'est à nous de nous mettre dans de bonnes conditions face à la Côte d'Ivoire pour le troisième match".

Florent Ibenge (sélectionneur de la RD Congo): "L'adversaire était positionné avec un surnombre au milieu de terrain. On a décider de jouer avec des joueurs un peu plus haut. Ce qu'il fallait faire, c'était d'être patient. On savait qu'en sortant ça pouvait payer si on restait très costaud derrière. (Contre la Côte d'Ivoire) Tous les matches sont compliqués. Il ne faut pas vous fier au nul (0-0) de la Côte d'Ivoire, cela reste l'équipe capable de faire nul contre la France. Tout sera difficile."

Les Léopards d’Ibenge n’ont pas été flamboyants, mais en alliant solidité et efficacité, ils s’offrent une entame idéale dans cette CAN. Les voilà en tête du groupe C avant leur rendez-vous contre la Côte d’Ivoire (le 20 janvier à 17 heures). 

Parions qu'avec ce résultat, les joueurs congolais se sont s'en doute fait pardonner leur scénario de prime.


RFI / Eurosport / Adiac-Congo / MCN TEAM
6161 suivent la conversation
14 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Victor bass | BGNEYIZ - posté le 19.01.2017 à 09:26

D'abord nous disons gloire et louange à notre Dieu Tout Puissant qui a bien voulu accorder cette victoire aux vaillants léopards et au peuple congolais devant les adversaires complexés par leur technique de jeu et leur tactique. Mais le Dieu de David devant Goliath habite la tente de la RDC. Vive les léopards pour ce courage héroïque. Avec la Côte d'ivoire, une victoire est certaine car avec Dieu, nous vaincrons.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
UNKANI | 46ZYMGJ - posté le 18.01.2017 à 11:16

Oui je suis fier d'être né dans ce beau pays qu'est la RD Congo. Voilà pour quoi nous devons batter tous les autres adversaires dans notre groupe: 1. Le Maroc a payé le fait d'avoir gardé le corps du maréchal et de n'être pas aller nombreux aux obseques de ce grand dirigeant africain 2. La Cote d'Ivoire va payer le fait que l'un des plus grands musiciens africain et surtout congolais soit décédé dans son pays. Malgré qu'ils aient organize les fu,érailles honorable, ils vont payer. 3. Surtout le Togo. Pays d'Eden KODJO. L'homme qui a voulu mettre notre pays à sang et à feu en voulant tripatouiller sur la constitution, son pays payera. Nous vous battrons comme des petits...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Asinge | ZBZ8KFW - posté le 18.01.2017 à 09:26

Vraiment,moi je vous pardonne! Mais aussi Mubele félicitations pour ton endurance et tes individualités. Bravo aux léopards, et avec cette victoire, les prochains adversaires ont la matière! Que vive la RDC, pays d'espoir et d'avenir. Nous sommes fiers d'être Congolais.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaclet lubanda | W5CHYFK - posté le 17.01.2017 à 17:10

Bravo à nos Léopards .Mais une note noire: Lomalisa. Sur le 1er carton il se croyait en linafoot devant un arbitre rd congolais; 2eme carton du au manque de competition. En ne l'alignant plus dans son clu , Ibenge lui a fait perdre les bons reflexes que nous lui connaissons.

Non 5
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PL.STATES | OZXMVJP - posté le 17.01.2017 à 14:51

Bravo léopards, félicitations les gars tout le peuple congolais est fier de vous!Bon départ.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 17.01.2017 à 14:23

Cet article me donne envie de vomir. Ce journaliste doit retourner à l’école pour apprendre l’orthographe et la grammaire françaises. Et l’on se demande pertinemment comment avait-il été engagé. La maîtrise de la langue est une compétence essentielle du journalisme. Comment un journaliste peut-il se permettre des erreurs aussi grossières comme et je cite: « du côté marocaine », « du côté congolaise », « à par » au lieu de à part, « s’en doute » au lieu de sans doute et cela de manière constante du début à la fin de l’article. Seigneur! C’est honteux pour mediacongo et la presse congolaise.

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KabilaDegage | D3LF5PY - posté le 17.01.2017 à 14:01

Patriotisme kaka na football! Quand c'est pour autre chose ba Francais ya milayi ebimi! Que sert - il d'avoir la CHAN avec Joseph Kabila coe President avec un 3e Mandat? Que cela va t il representer pour les tueries, les arrestations, la corruption? On tue tes soeurs et frere le matin, et le soir tu te dis fier de ton pays a cause du Football? Vous allez m'insulter, mais cette question sera posee par la generation future si jamais nous ne nous reveillons pas. Il y a plus important que le sport et l'amusement en RDC actuellement et Ces politiciens endorment la population avec des actions moins importantes.

Non 5
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mikakuwa | CSS94D7 - posté le 17.01.2017 à 13:06

felicitations aux leopards,car ils n'ont pas regarde l'albitrage ni l'agressivite des adversaires,mais tout droit a l'objectif"marquer un but"

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nicmido | PCQ7DJH - posté le 17.01.2017 à 12:14

Mr jacques au coin va au coin de la CENI, la CENI a besoin de ressource, de crédit remboursable a plus de 50%, 60%, 80% pour les élections futures. Après nous allons témoigner que c grâce au Jacques au coin que les élections ont tenu mais nous les particuliers nous ne viendront pas parce que Jacques au coin est déjà identifié, déjà connu. Bon pour l'instant nous parlons de la CAN 2017, les léopards se sont réconciliés avec le public grâce sa petite victoire dans la douleur... Mais aussi au décideur de se comporter en responsable parce qu'en mouillant les maillots c au nom du patriotisme et d'éviter que l'image de notre nation soit terni. félicitation aux joueurs de...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Nicmido | PCQ7DJH - posté le 17.01.2017 à 11:57

Mr jacques au coin va au coin de la CENI, elle a besoin de ressource, de l'aide ou de crédit remboursable même a plus de 50%, 60%, 80% pour les élections. Après nous allons faire de témoignage c grâce au Jacques au coin que les élections ont tenu avec son financement mais les particuliers ne viendront pas parce que Jacques au coin est déjà identifié, qui est il, déjà connu. Bon pour l'instant nous parlons de la CAN, les indisciplinés se sont réconciliés avec le public dans son ensemble grâce sa petite victoire dans la douleur...

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANGOUROU | M4LSGHH - posté le 17.01.2017 à 09:44

C'EST VRAI QUE L'EPISODE DE LA VIDEO SUR LES PRIMES A TERNI L'IMAGE DU PAYS,MAIS C'EST GOUVERNEMENT D'EVITER CE GENRE DE SITUATION EN FAISANT CONNAITRE À TEMPS AUX JOUEURS LES MONTANTS DE LEURS PRIMES,MAIS AUSSI DE LEUR REMETTRE SI PAS LA TOTALITÉ,UN ACOMPTE SUBSTANTIEL DE LEURS DÛS.EVIDEMMENT LE MINISTRE CRÉE TJRS UN FLOU POUR POUVOIR DETOURNER UNE PARTIE DE CES PRIMES À SON PROFIT ET CELUI DU STAFF DE LA FECOFA.FELICITATIONS LEOPARDS!

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bondekwe | 7Q9HYP3 - posté le 17.01.2017 à 09:03

C’est vrai que la façon de le faire n’a pas vraiment plu, mais nos gouvernants doivent aussi arranger les choses de manière à ne pas obliger les joueurs de TOUJOURS réclamer cette fameuse prime. C'est à toutes les compétitions qu'on entend la même doléance. Pas bon du tout. En attendant, BRAVO les gars, nous vivons l'ère de IBENGE, allez de l'avant Léopards.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis. | 8LGQRJ1 - posté le 17.01.2017 à 07:25

Vive les léopards de la Rdc!!!! Nous vous soutenons à 1000000000%!!!! À nous le trophée qui sera un symbole de la paix et de la réconciliation nationale.Que le Bon Dieu bénisse et protège le Congo.

Non 0
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Josue Nyalulera | DD7OOCQ - posté le 17.01.2017 à 07:21

Sauf en defense où l'equipe a eté exceptionnelle, dans l'ensemble, on a tres mal joué. Le coach Ibenge doit refaire son classement au milieu de terrain et en attaque. Il a fait des tres mauvais choix sur ces deux perimetres de jeux.

Non 2
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Foot-transfert : Bruno Bla et Gladys Bokese s’engagent avec Shark XI FC
left
ARTICLE Précédent : Linafoot : Dcmp se débarrasse difficilement du SC Rojolu
AUTOUR DU SUJET

Florent Ibenge envisage d'arrêter avec les Léopards et V.Club

Sport ..,

Classement Fifa : Egypte et Cameroun propulsés par la CAN 2017 et belle percée de la RDC

Sport ..,

CAN 2017: le Cameroun sacré une 5e fois en battant l’Egypte

Sport ..,

CAN 2017: le Cameroun déjoue les pronostics et inflige 2-0 au Ghana en demi-finale

Sport .., Franceville, Gabon