Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Société

La colère de Monsengwo : « l’église catholique est visée, de manière intentionnelle »

2017-02-20
20.02.2017 , Kinshasa
Politique
2017-02-20
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/02-fevrier/20-26/monsengwo_pasinya_17_0001.jpg Kinshasa-

Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya

Cardinal métropolitain, Laurent Monsengwo Pasinya ne pouvait rester aphone face à la fripouillerie qui cible depuis quelques jours et ce, de manière apparemment délibérée, les installations de l’ église catholique Romaine. Laurent Monsengwo évoque un regain de peur doublé d’incertitude et de colère.

« Nous avons appris avec indignation, le samedi 18 février 2017 l’incendie d’une partie du Grand Séminaire de Malole par des inciviques, qui ont semé la terreur chez les sœurs carmélites voisines dudit séminaire à Kananga, dans la province de Kasaï Central », s’indigne l’archevêque de Kinshasa qui dénonce aussi les menaces proférées par des inconnus contre les autorités de l’ église catholique.

Revenant sur la visite punitive des inciviques à la paroisse Saint Dominique de Limeté, le cardinal Monsegwo regrette la profanation de ce lieu de culte. « Ils ont renversé le tabernacle, l’autel a été sérieusement saccagé, des bancs ont été cassés, jusqu’à vouloir incendier l’église ». Des actes qui frisent la barbarie, énergiquement condamnés par Laurent Monsengwo qui croit que l’ église catholique est visée, de manière intentionnelle, pour torpiller sa mission de paix et de réconciliation. Il faut dire que ces incidents malheureux se produisent au moment ou l’épiscopat congolais offre ses bons offices dans les discussions en cours entre signataires et non signataires de l’accord de la cité de l’OUA.

Tout en encourageant la démarche de la Cenco, Laurent Monsengwo invite avec insistance les acteurs politiques à faire preuve de sagesse, de retenue, d’esprit démocratique pour résoudre la question relative à la désignation du Premier ministre et aux autres questions connexes, en vue de débloquer la situation. Ce serait aussi estime l’ archevêque de Kinshsasa, une façon de ne pas souiller la mémoire d’ Etienne Tshisekedi qui s’ est battu, insiste-t-il pour la paix durable dans la justice, la vérité et l’amour du peuple

Voici l'intégralité de ce message.

Messsage de S.E. Laurent Cardinal Monsengwo Pasinya, Archevêque de Kinshasa
Kinshasa, le dimanche 19.02.2017

Chers Frères et sœurs,

1. Avec toute la nation et l’ensemble de notre peuple, nous nous inclinons devant la mémoire du Président Etienne Tshisekedi, l’icône de la démocratie.

2. Cependant, ces derniers temps, la situation sécuritaire reste préoccupante en RD Congo en général, et à Kinshasa en particulier. Il y a un regain de peur, de colère, voire d’incertitude. Nous avons appris avec indignation, le samedi 18 février 2017 l’incendie d’une partie du Grand Séminaire de Malole par des inciviques, qui ont semé la terreur chez les sœurs carmélites voisines dudit séminaire à Kananga, dans la province de Kasaï Central. On note aussi des propos discourtois à l’endroit des autorités de l’Eglise catholique (cfr le passage de jeunes gens le mardi 7, le vendredi 10 et le samedi 11 février 2017 à l’Archevêché de Kinshasa, créant ainsi une atmosphère de panique). De plus, le dimanche 19 février 2017, la paroisse saint Dominique de Limete a été visitée par une vingtaine de jeunes gens mal intentionnés. Ils ont profané l’église : ils ont renversé le tabernacle, l’autel a été sérieusement saccagé, des bancs ont été cassés, jusqu’à vouloir incendier l’église. Le dégât matériel est important. La communauté des Pères Oblats à la 10ème rue résidentielle n’a pas été épargnée. Nous stigmatisons et condamnons avec force ces actes qui frisent la barbarie.

3. Ces événements laissent croire que l’Eglise catholique est visée, de manière intentionnelle, pour torpiller sa mission de paix et de réconciliation, au moment où la Cenco poursuit sa mission de bons offices au centre interdiocésain. En communion avec la Cenco, nous soutenons sa démarche et tous ses efforts pour l’avènement d’un Etat de droit afin que les institutions destinées à gérer le pays soient mises en place, pour améliorer les conditions de vie du peuple congolais, dont la misère ne fait que s’accentuer, et garantir les libertés fondamentales et la dignité humaine.

4. Pour rappel, la Cenco ne joue qu'un rôle de médiateur. Il appartient aux hommes politiques de reconnaître avec humilité, devant la nation et la communauté internationale, leur velléité politique et la turpitude de leurs choix nombrilistes qui conduisent à l'impasse ou au blocage des institutions. Ils en assumeront la responsabilité devant l'histoire.

5. Nous invitons instamment les uns et les autres à faire preuve de sagesse, de retenue, d’esprit démocratique pour résoudre la question relative à la désignation du Premier ministre et aux autres questions connexes, en vue de décanter la crise qui ne fait que durer et risque de mettre en péril la tenue des élections prévues à la fin de cette année selon les accords de la Saint Sylvestre dont le peuple congolais attend urgemment l’application.

6. Avec tous les évêques, nous dénonçons ces actes de violence susceptibles de replonger notre pays dans un chaos indescriptible. Nous invitons les autorités de notre pays à arrêter cette tension et à assurer la protection des biens et des personnes, surtout le patrimoine de l’Eglise catholique qui est fortement visé.

7. Puisse le Seigneur accorder à notre pays une paix durable dans la justice, la vérité et l’amour du peuple, pour lequel le Président Etienne Tshisekedi a combattu sans relâche. Ne souillons pas sa mémoire. Aussi lui rendons-nous un hommage mérité, tout en priant pour son salut éternel. Que la Vierge Marie, Mère du Rédempteur, Notre Dame du Congo et Reine de la Paix, nous obtienne de son Fils, la Paix en abondance.

Card. Laurent Monsengwo Pasinya
Archevêque de Kinshasa


L'Avenir
C’est vous qui le dites : 26 commentaires
8737 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Mampuya @GFNVXBG   Message  - Publié le 21.02.2017 à 12:05
Il est écri dans la bible de donner a Dieu ce qui est de Dieu, à Cesare ce qui est de Cesare. La cenco devait rester en dehors des choses terestre, ou bien rester et obbliger tous à la reunion de l'oua. Mais elle avait préferé quitté la rèunion de l'union Africaine pour satisfaire Thsisekedi et son frére Mgr Mulumba Tout un processus bloqué, tout un pays bloqué pour les ambitions d'une famille. La vérité est si simple. Maintenant les tontons macoutes de l'udps, ou soit disants combattans demandent des comptes.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Makila ya peuple @FBXY8SO   Message  - Publié le 20.02.2017 à 18:02
Le peuple demande aux évêques de faire une déclaration claire sur les désordres et dénoncent réellement qui est à la base du tiraillement!!! si réellement vous n'avez pas de parti pris et sachez que le peuple souffre et ventre en famin n'a point d'oreilles. Bakobomela bino ba eglises na bino

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
A bon entendeur @74PQ24O   Message  - Publié le 20.02.2017 à 17:23
Je dis une chose: "Menacer les prêtres, c'est confondre la cible "

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Diakanda @VPVMCDX   Message  - Publié le 20.02.2017 à 16:30
Le problème dans le pays c'est le pouvoir de kin et non l'église catholique alors ne soyons bête à continuer demobiliser les esprits avec votre icône qui mort de vieillesse et il a échoué à prendre le pouvoir 60 ans ce n'est pas à 84 ans voyons.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
jal @BG3B9XM   Message  - Publié le 20.02.2017 à 16:16
Wi je viens de te lire, désolé ke comme vs la cenco vs avez réussi votre plan B de soustraire ya TSHITSHI pour vos intérêts personnel mais sache-le bien ke cet argent ke vs étiez parti déposer en suisse soi-disant vous étiez parti pour raisons de Dieu On vas vs saccager tous y compris vos sœurs. Complicité avec Kabila

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
berger @QJDSCKB   Message  - Publié le 20.02.2017 à 15:54
La MP se moque des eveque et de peuple congolais. Apres la mort de Tshisekedi elle crois que tout est fini les eveques sont pour rien c'est Kabila qui fait tout pour qu'il reste au pouvoir

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Jamel @UPHR8QX   Message  - Publié le 20.02.2017 à 15:03
Voilà là où le plan B de la CENCO nous amene. Pourquoi éliminer ya THSHITSHI.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zairois @Y5GIOO8   Message  - Publié le 20.02.2017 à 14:57
Vous les êveques, les larmes aux yeux. Ce n'est que le début! Traînez tjrs l'application de l'accord vous serez surpris par la colère de la population! Comme vous voulez avantager Kabila par son dialogue en traînant les choses. Ne regrettez pas les destructions que vous subissez. Nini esilaka te? Boko silis'ango!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
BOTOTOKO @WRKZJN8   Message  - Publié le 20.02.2017 à 14:54
Soyons sérieux Monsieur. Les tracs jeté à Kinshasa, nous savons d'où ça vient et qui le font. Ils croient par ces actes de vandalismes ils vont forcer la main des Evêques pour faire leur volonté celle de arracher la nomination de Felix à la Primature par ces actes de vandalismes bien connus du rassemblement. Si on doit doit aller toucher même les objets sacrés? L'UDPS est maudis.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zairois @Y5GIOO8   Message  - Publié le 20.02.2017 à 14:46
Je l'avais bien signalé avant que les êveques doivent faire attention avec ce dialogue car c'est la MP qui a initié ça et pour l'intérêt de leur autorité morale qui est Kabila. Ils (les êveques) vont subir la conséquence de l'échec du dit dialogue. Voilà le temps que cela prend maintenant et la solution toujours en vain. Kabila règne!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kitsasangombi @7I642Y4   Message  - Publié le 20.02.2017 à 14:29
Un petit montage de Kabila contre l'eglise croyant qu'il peut intimider les eveques, ELOKO TE. Ta fin est proche

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Infirmier @IMMQU8M   Message  - Publié le 20.02.2017 à 14:18
Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère; car il est écrit: A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur(Romains 12:19)

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
CONGOLAIS @YTII2BF   Message  - Publié le 20.02.2017 à 14:07
modit soit l'homme qui commence a sabotter les objets sacret de l'eglise. n'est ce pas que kabila est le seul etranger dans ces hommes qui l'entour, comment un seul homme peut dribler ces soit disant congolais. donc le soit disant congolais ce eux qui nous tue et qui ne veulent pas que cet homme laisse le pouvoir.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
ITUMAGUESTE @83TU7Y9   Message  - Publié le 20.02.2017 à 13:58
l'Avenir du Congo, c'est le respect des lois par tous!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Angolanho @VFSV79C   Message  - Publié le 20.02.2017 à 13:55
Cher Compatriote notre problème c'est KABILA, l’épidémie à éradiquer c'est son régime. Unissons-nous tous et soutenons l'Eglise catholique pour la fin de son règne et la bande de KABILIE comme: L. MENDE, TAMBWE MWAMBA, KANYAMA, RUBERWA et d'autres Rwando-tanzanien

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
ITUMAGUESTE @83TU7Y9   Message  - Publié le 20.02.2017 à 13:55
Il est très regrettable de constater ses genres actes de barbaries et sabotages des lieux hautement Saints dans notre pays;je condamne fermement leurs présumés auteurs et sollicitent l'implications de la justice pour le mettre hors d'état de nuire.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kanambe_loup @U7QP936   Message  - Publié le 20.02.2017 à 13:52
C'est le pouvoir d'Hyppolite KANAMBE KAZEMBERE, fils d'Adrien Christopher KANAMBE MTWALE et de Marcelline MUKAMBUKUJE qui a commandité cette expédition punitive. Les dernières prises de position de sa "jeunesse" partisane contre l'église catholique laissaient entrevoir ce genre de comportements.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
entre nous @QW8VTDB   Message  - Publié le 20.02.2017 à 13:50
nanu bonyatami té , bozela ,ce grace a vous Eglise catholique que la souffrance de congolais continue , boyebela ?????

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Evangéliste Robert @7KOUIUM   Message  - Publié le 20.02.2017 à 13:48
ONG Internationale AFRIQUE-SANTE,asbl et Union des Intellectuels Lumumbistes par le biais de leur Président l'Evangéliste Prof Dr Robert KIKIDI MBOSO KAMA, dénonce avec dernière énergie, la profanation, l'attaqué et le sabotage de l'église de la Paroisse Catholique Saint Dominique de Limete par les hommes sans foi,ni Dieu et au service des politiciens acquis à la violence Que cet acte de sacrilège ne reste impunis.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Infirmier @IMMQU8M   Message  - Publié le 20.02.2017 à 13:33
OHH Je regrette que la police a une grande base près de la commune est tout cela s'est passé à leur vu sans réagir Il y a une semaine que ces mêmes inciviques ont pillé une cabine a 12eme rue résidentielle et "coupé-coupé" un papa tjrs déjà a la 12eme rue résidentielle. Que fait la police?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @QVKUISJ   Message  - Publié le 20.02.2017 à 13:25
L'egise doit arreter ces negociations et demander à la population de s'occuper de kabila,cet illetré pense avoir roulé tout le monde pour s'eterniser au pouvoir,on n'attend plus qu'un mot d'ordre clair! c'est lui qui est derriere ces kulunas comme il l'a fait avec les sieges des partis de l'opposition.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
TOUT FINIRA UN JOUR @IIPLVT6   Message  - Publié le 20.02.2017 à 13:14
CHER FRERES AFRICAIINS, JE NE SUIS PAS CATHOLIQUE, NI CONGOLAIS; ECOUTEZ MOI SVP : "LE PROBLEME N'EST PAS LA CENCO MAIS KABILA" CE DERNIER PEUT DEBLOQUER LA SITUATION EN UN JOUR MAIS IL A LA MAUVAISE VOLONTE.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @SLH6WEE   Message  - Publié le 20.02.2017 à 12:55
laisser la cenco tranquille c n'est plus kabila qui est responsable de bcp dans ce pays c'est maintenant la cenco? l'adversaire du peuple congolais c n pas la cenco c'set le pouvoir en place, ne changeons pas de cible la cenco n'y est pour rien

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Jamel @UPHR8QX   Message  - Publié le 20.02.2017 à 12:51
Monseigneur en colère et il a raison. Ca enerve

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Rév. Emmanuel @CMYEBNR   Message  - Publié le 20.02.2017 à 12:42
La Cenco est responsable de bcp dans ce pays, aujourd'hui leur secret est enfin connu: Le Plan B de la Cenco c'est l'Elimination physique du Grand Baobab congolais en complicité avec le pouvoir en place, l'icone de la Democration : Etienne Tshisekedi

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Affaire des vrai-faux billets: les séries "R" pour 5.000FC, "S" pour 10.000FC et "T" pour 20.000FC sont des vrais ! (BCC)
left
Article précédent Devant le siège de l’Assemblée provinciale de Kinshasa : immondices, pollution et fuite d’eau…

Les plus commentés

Société Justice : Constant Mutamba annonce l'ouverture, ce mercredi, d'un procès public contre Corneille Nangaa et ses complices

23.07.2024, 13 commentaires

Société Constant Mutamba : "Tout celui qui va détourner un seul dollar des Congolais aura sa place à la prison de Makala"

24.07.2024, 11 commentaires

Société Judith Suminwa aux membres du gouvernement : « Nous devons bannir l’exposition d’une vie ostentatoire, d’un luxe isolent »

22.07.2024, 10 commentaires

Société Procès Nangaa : des cadres du M23, du PPRD et autres également sur le banc des accusés

24.07.2024, 8 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance