Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Société

Aubin Minaku : la situation économique du pays demeure préoccupante pour les ménages

2017-03-22
22.03.2017
Politique / Economie
2017-03-22
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/03-mars/20-26/kinshasa-marche-centrale.jpg -

Les ménagères de Kinshasa ne savent plus où donner de la tête à cause de la montée des prix sur les marchés suite à la dépréciation du Franc congolais face au dollar américain.

Une enquête-minute menée à travers quelques marchés de la capitale révèle la montée vertigineuse des prix notamment des biens de consommation courante. Cependant, selon une chambre froide contactée à ce sujet, la tendance à la baisse des prix est perceptible. Ce qui encourage les consommateurs qui demandent au gouvernement de poursuivre ses efforts afin de soulager la population.

D’après cette chambre froide, un carton de cuisses de poulet AR qui coûtait 22.500 FC il y a quelques jours, se vend aujourd’hui à 20.500 FC. Il en est de même d’un carton de cuisse AB qui coûtait tout récemment 25.500 FC et qui se vend actuellement à 23.500 FC.

La situation économique et financière de la RDC demeure préoccupante comme l’a souligné le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku Ndjalandjoko, à l’ouverture de la session de mars du Parlement consacré essentiellement au vote du budget.

Selon lui, le ralentissement de l’activité économique au cours de l’exercice 2016 explique le niveau du taux de croissance qui est passé successivement de 5,7% de prévision à 4,3% après le mois de juillet et de 2,4% au 31 décembre 2016.

Dans cette régression du niveau de croissance, les recettes publiques ont été réalisées à concurrence de 4.889,8 milliards de Fc soit un déficit de 308,9 milliards.

Pour le président de l’Assemblée nationale, les opérateurs économiques bien que de bonne foi, voient leurs capacités de production se réduire sans cesse avec un impact négatif sur le plan fiscal, de l’offre et de l’emploi.

Les différents projets socio-économiques réalisés par le gouvernement n’ont pu résister à cette crise.

Le gouvernement interpellé

Cette situation de basse conjoncture a réduit le pouvoir d’achat des consommateurs du fait de la croissance du taux d’inflation à 11,2% et de la dépréciation du franc congolais qui a situé le taux d’échange à 1 215 Fc pour un dollar américain au 31 décembre 2016.

Les effets néfastes y relatifs continuent et le revenu de chaque agent public de l’Etat et de chaque opérateur économique a été érodé et ne représente à ce jour que le deux-tiers de son niveau réel.

Devant cette crise, il a interpellé le gouvernement à prendre ses responsabilités afin de stabiliser dans les meilleurs délais, le cache macro-économique et de relancer la croissance, au regard de l’embellie qui s’annonce sur le plan international par la remontée progressive des cours des matières principales notamment, le cuivre, le cobalt et le pétrole.

Le gouvernement est également appelé à relancer les réformes nécessaires pour booster la croissance, initier des pourparlers avec les partenaires bi et multilatéraux afin de la mobilisation des ressources extérieures et veiller à la réalisation effective des mesures d’urgence prises récemment sous l’impulsion du chef de l’Etat.

Le gouvernement devra enfin jeter les bases de la diversification de l’économie et de la mise en œuvre dans les meilleurs délais du plan national stratégique de développement dans son volet annuel pour l’exercice 2017.

Malgré cette interpellation du gouvernement, il est important de souligner que la relance de l’économie nationale est une affaire de tous. Pour ce faire, le gouvernement devra compter sur l’appui et l’accompagnement de l’Assemblée nationale afin de lui permettre de réaliser ses objectifs socio-économiques.


ACP/ MCN, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 9 commentaires
8513 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Bondekwe @7Q9HYP3   Message  - Publié le 23.03.2017 à 15:51
Si Minaku pouvait honnêtement évaluer son enrichissement depuis 5 ans par rapport a son vrai revenu. Que ce soit lui qui tient ces propos, c'est au bord de l'injure quand on sait qu'il n'a jamais juré que sur un bilan largement positif de l'action de sa famille politique. Il s'attaque a Badibanga indirectement.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Staline Mugabo @A8GMD8H   Message  - Publié le 22.03.2017 à 14:07
Arrêter avec l'hypocrisie , c'est l'ex MP qui est responsable de cette crise multiforme C'est le voleur qui crie au voleur C'est pour vous attirer la sympathie de l'opinion tant nationale qu'internationale , or non tout le monde sait que MINAKU est parmi les faucons du régime.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
usp @A6X9X1K   Message  - Publié le 22.03.2017 à 12:44
Selon MATATA PONYO on devrait déjà atteindre la croissance a 2 chiffres non?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
usp @A6X9X1K   Message  - Publié le 22.03.2017 à 12:40
Honorable président Minaku, cherchez vous les causes profondes ou vous argumentez sa solution? vous avez laisser les soit disant banque de micro crédit appauvrir et faire disparaitre en moins de 5 ans la moitie des petites et moyens entreprises et qui même se prennent pour la justice en confisquant et arrêtant même les operateurs congolais. Quel honte pour notre pays!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @77DU29Z   Message  - Publié le 22.03.2017 à 12:07
La situation est plus préoccupante à cause d'un cadavre HYPOLITTE KANAMBE alias KABILA que vous imposez à la population alors qu'il affiche un silence devant toutes les situations alarmantes(Sociale, sécurité, infrastructures délabrées) quand Toi MINABLE tu parles mais le cadavre KANAMBE joue au NITENDO au palais de la nation comme si rien n'était. Vous avez échoué partez au RWANDA. La population se prendra en charge tôt ou tard

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Eclaireur @XTOD221   Message  - Publié le 22.03.2017 à 11:54
Cher Aubin, vous aviez trouvé la situation économique du pays préoccupante et vous allez la laisser toujours préoccupante. Aucun effort n'a été fait pour la redresser. Mais vous, vous êtes arrivé au pouvoir pauvre, minable mais vous allez partir richissime. Contraste. Vous avez affaibli l'Etat au détriment des individus que vous êtes. L'histoire vous rattrapera.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Asinge @ZBZ8KFW   Message  - Publié le 22.03.2017 à 11:39
Même discours, dans les pays civilisés, devant une telle situation, les animateurs démissionnent en lieu et place de faire les discours pour se maintenir aux affaires, par peur d'être chômeur! Appliquer l'accord du 31/12/16!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Makila ya peuple @FBXY8SO   Message  - Publié le 22.03.2017 à 11:28
AUbin MInaku aventurier de mauvais goût , c'estb le moment de se rendre compte de la misère du peuple congolais???

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @AANDEU6   Message  - Publié le 22.03.2017 à 11:05
la situation ne va que de mal en pire! Vous et votre jkk incapables de donner aux congolais le minimum,15 ans déjà? Tolembi bino ,il faut savoir partir au bon moment! ETALI BINOOOOOOOO !!!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Premières réparations pour les victimes de crimes de guerre attendues à la CPI
left
Article précédent Subornation de témoins : Jean-Pierre Bemba Gombo condamné à 1 an de prison

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 13 commentaires

Religion L'Église La Compassion en deuil : Blanche Tunasi, épouse du pasteur Marcello Tunasi, victime d'une crise cardiaque qui l'a emportée

12.06.2024, 7 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Politique Gouvernement Suminwa : les ministres seront évalués tous les trois mois (Félix Tshisekedi)

15.06.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance