Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Politique

Primature : Katumbi réaffirme son soutien à Félix Tshisekedi

2017-03-22
22.03.2017 , Kinshasa
2017-03-22
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/03-mars/20-26/katumbi_moise_rfi_17_004.jpg Kinshasa-

Moïse Katumbi est l'une des grandes figures de l'opposition congolaise

Intervenant sur les antennes de RFI, l'ancien gouverneur de l'ex. province du Katanga a réaffirmé son soutien à la candidature de Félix Tshisekedi au poste de Premier ministre pour le compte du Rassemblement.

Moïse Katumbi a souligné que Félix Tshisekedi a été déjà désigné par consensus du vivant de son père par le Rassemblement.

Les évêques ont dernièrement exhumé la dernière lettre du défunt président Tshisekedi à ce sujet, a-t-il ajouté.

Concernant l'opposition de son grand-frère à la candidature unique de Félix Tshisekedi au poste de Premier ministre, Moïse Katumbi estime que Katete Katoto est libre d'exprimer son point de vue en démocratie.

Il a insisté sur le fait qu'on ne devrait pas mêler la politique et la famille.

Le candidat du G7 et de l'AR pour les prochaines présidentielles désapprouve la liste de trois noms que la Majorité exige au Rassemblement pour le poste de Premier ministre.

 

L'interview sur RFI

A qui la faute ? Moïse Katumbi est l'une des grandes figures de l'opposition congolaise. Depuis près d'un an, il vit en exil. De passage à Paris, l'ancien gouverneur du Katanga répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

RFI : Voilà bientôt trois mois que l’accord pour une transition démocratique a été signé, c’était le 31 décembre 2016. Pourquoi ça bloque ?

Moïse Katumbi : L’accord bloque à cause du président de la République, le président Kabila, parce que la majorité ne veut pas aller aux élections au mois de novembre 2017. Pour le moment, le président Kabila n’a plus de légitimité.

Mais objectivement, est-ce que le décès du patriarche de l’opposition, Etienne Tshisekedi, le 1er février 2017, ne retarde pas l’exécution de cet accord ?

Pas du tout. Le patriarche Etienne est décédé, son corps est encore bloqué en Europe à cause du président Kabila et de la majorité présidentielle parce qu’ils ne veulent pas donner une place pour enterrer le président Tshisekedi. Nous sommes là pour continuer avec les négociations, la Cenco [Conférence épiscopale du Congo] est là. Le président croit qu’il est en train de faire passer le temps pour ne pas avoir les élections en 2017. Je crois qu’il se trompe parce qu’on a évité le chaos en décembre 2016. Je donne encore un conseil au président de la République : nous avons besoin des élections, nous avons besoin que cet accord soit appliqué le plus vite possible pour donner la légitimité à toutes les institutions dans notre pays.

En vue de cette transition démocratique, il y a plusieurs postes à pourvoir : Félix Tshisekedi a été nommé comme président du Rassemblement de l’opposition, et Pierre Lumbi, président du Comité national de suivi. Mais plusieurs opposants comme Joseph Olenghankoy [Forces novatrices pour l'unité et la solidarité (Fonus)] ne sont pas d’accord ?

Non, pas du tout, parce que toutes les plateformes [de l’opposition] étaient là [à la rencontre de Genval, en Belgique en juin 2016]. Il y a eu un consensus sur Félix Tshisekedi comme président du Rassemblement, et un consensus aussi sur Pierre Lumbi comme président du Conseil national de suivi. Pour le Rassemblement, il y a neuf plateformes qui ont signé à Genval. Ce ne sont pas des individus. Quand on n’est pas d’accord avec sa plateforme, on ne quitte pas [le rassemblement] avec la signature. La signature reste à la plateforme. Donc pour moi, c’est un faux débat. Les plateformes sont encore là et le Rassemblement reste encore très solide et très uni.

Et l’homme d’affaires Raphaël Katebe Katoto n’est pas d’accord non plus avec toutes ces nominations. Le fait qu’il soit votre grand frère, ça ne vous met pas dans une position un peu difficile ?

Je ne voudrais pas parler de la famille en politique. Il faudrait surtout qu’on évite d’emmener la famille en politique. Nous sommes en démocratie. Il est libre de faire son choix. Moi, je reste constant dans tout ce que je suis en train de faire. Je suis avec le Rassemblement, je suis en train d’accompagner Félix Tshisekedi comme Premier ministre, parce qu’il a été choisi avant même la mort de son père. Il y a eu un consensus et les évêques avaient reçu la lettre. Le président Tshisekedi avait signé pour choisir [son fils] Félix Tshisekedi comme Premier ministre.

Vous dites qu’il n’y a pas de division au sein de l’opposition, mais les Nations unies par la voix de la mission sur place, la Monusco, disent le contraire. Elles disent : « La scission au sein du Rassemblement freine la mise en œuvre de l’accord ».

Il n’y a pas de scission. Je crois que la mission [de l’ONU] doit aller bien vérifier parce que les neuf plateformes sont là et les neuf plateformes sont soudées.

Visiblement les évêques de la Cenco n’en sont pas convaincus. Ils disent : « Nous recommandons à toutes les composantes du Rassemblement de privilégier l’unité ».

Les évêques sont là pour nous aider dans les négociations pour qu’on puisse conclure le plus vite possible. Donc il n’y a pas de division. C’est une distraction de la majorité présidentielle parce que monsieur Kabila n’a plus de légitimité aujourd’hui.

Alors les évêques envoient une pique dans chaque camp. Ils disent : « non aux manœuvres dilatoires », ça c’est contre le camp de la majorité ; et « non aux intransigeances irréalistes », ça c’est votre camp qui est visé.

Ils ont raison. Ce n’est pas notre camp qui est visé, ce sont les gens qui ne veulent pas suivre la légalité. Et il y a des gens qui passent dans des chaînes de télévision pour dire : « j’étais à Genval », mais ces gens [oublient de dire qu’ils] ont été délégués par des plateformes. Ces plateformes restent soudées. S’ils ne sont pas d’accord avec les plateformes, ils sont libres de partir. Il y a les autres qui sont revenus à la raison !

Autre poste à pourvoir, celui de Premier ministre de la transition. Le camp présidentiel vous demande de lui proposer trois noms entre lesquels il choisira. Est-ce que c’est envisageable ?

Dans l’accord [du 31 décembre 2016], on ne parle pas de trois candidats [pour le poste de] Premier ministre.

Le camp présidentiel dit que, si vous ne proposez qu’un seul nom, vous forcerez la main du chef de l’Etat et vous violerez la Constitution.

S’il y a un accord, c’est parce qu’on est en dehors de la Constitution. Nous pouvons demander qu’on nous donne le président Kengo wa Dondo, normalement qui devrait diriger la transition.

Le président du Sénat ?

Oui, le président du Sénat, le président Léon Kengo wa Dondo. Le président Kabila devrait démissionner.

Vous avez été condamné en 2016 à trois ans de prison dans une affaire de spoliation d’immeuble. Vous avez aussi été inculpé d’atteinte à la sûreté de l’Etat. Voilà près d’un an que vous vivez en exil, entre l’Europe, la Zambie et l’Afrique du Sud. Si vous êtes coincé à l’étranger, est-ce que vous n’allez pas devoir renoncer à votre candidature à la présidentielle ?

Je ne vais pas renoncer à ma candidature. C’est vrai, je suis en exil. J’ai demandé aux évêques de continuer l’enquête sur mon cas et ils sont venus en Europe. J’attends le rapport de la Cenco qui va sortir bientôt parce que c’est du montage il n’y a plus d’indépendance dans la justice de notre pays.

Par ailleurs, vous annoncez avoir commandé 100 000 tonnes de farine de maïs pour la population du Katanga, en provenance de l’Afrique du Sud. Mais êtes-vous certain que les autorités congolaises vont accepter que vous preniez un petit peu leur place pour venir en aide aux populations du Katanga ?

Je suis en train de soulager la misère de la population katangaise.

Mais est-ce que ce n’est pas un défi lancé aux autorités ?

Ce n’est pas un défi. Au contraire, je suis en train de les accompagner. Ce n’est pas ma farine, c’est la farine de la population.


RFI / MCN
C’est vous qui le dites : 22 commentaires
8598 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Citoyen Lambda @HOEVOJK   Message  - Publié le 23.03.2017 à 21:11
C’est qui ce Kikidi? C’est ça l’archétype du professeur congolais. Je comprends pourquoi nos universités sont si mal classées (voir Webonometrics info) Il doit avoir fait son doctorat en RDC ce type la !

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
hilaire @8SF27DX   Message  - Publié le 23.03.2017 à 17:52
La main qui donne c'est celle qui dirige! Que le fils TSHISEKEDI retienne cela lui qui mange dans les mains de KATUMBI vous croyez vraiment que KATUMBI prépare la table d'une autre personne comme FELIX vous vous trompez c'est un homme d'affaires il sait ce qu'il veut et peut faire avec l'argent qu'il a,l'avenir nous le dira

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
CHICHOLEMBE @EFMXS5U   Message  - Publié le 23.03.2017 à 10:02
Mr Robert KIKIDI, priere t'occuper des brebis de Dieu Arrête avec ce mauvais jeu

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mwene Sho @3EUPX3H   Message  - Publié le 23.03.2017 à 10:00
Kabila part, Kengo Président! Analysons un peu! Kengo est hors mandant depuis 5 ans, et kabila depuis 3 mois. Qui cède à l'autre? Mon fils qui ne cesse de m'interroger me fait raisonner: Kabila (s'il était intelligent, lui et sa coterie) devait démissionner le 20 décembre et rejoindre de droit le sénat Étant au sénat, il serait le seul sénateur en cours de mandat et demanderait que soient organisées les élections pour élire le nouveau bureau. Il serait de droit alors le président du sénat. Étant président légal du sénat, il serait alors le président de la république intérimaire. Il m'a encore posé la question, ce fils digne, les Tshisekedi sont-ils en deuil ou en campagne électorale pour la primature?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Evangéliste Robert @7KOUIUM   Message  - Publié le 23.03.2017 à 09:26
RD. Congo et Serge k, UN eVANG2LISTE A LE ministère universelle, il n'a pas sa propre église mais je suis Fondateur et Président de l'ONG Internationale Afrique-Santé, asbl installé dans les 11 ex Province, un Ancien Fonctionnaire International à l'UNICEF,OMS et UNFPA et aujourd'hui un Directeur de Formation et des Appuis Techniques à ARMP/PRIMATURE DE LA RDC. Renseignez -vous.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme de Tibidi @NIH75ZD   Message  - Publié le 23.03.2017 à 08:35
Courage Katumbi. Tu es dans le bon!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @Q7YZ7MC   Message  - Publié le 23.03.2017 à 08:03
Monsieur katumbi laissés nous calme Toi qui as soutenu kabila pendant 2 mandants, au lieu de construire des routes pour permettre que les maïs viennent des coins reculés de la province, c'est maintenant que tu vais vendre les maïs à vil prix et après ? Tu crois que tu soulage la misère des katangais? Et tu penses que le katanga c'est la Rdc? Ou bien tu vais venir le président pour le katanga? Cette fois ici nous ne voulons pas les présidents idiots comme ton frère kabila. Toi et kabila vous êtes les mêmes, nous cette fois ici nous voulons les présidents intellectuels pour qu'on nous respecte dans le monde pas toi katumbi

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
LIBERTE- JUSTICE- SO @TJX2HW5   Message  - Publié le 23.03.2017 à 07:05
KATUMBI voici ta phrase"on ne quitte pas [le rassemblement] avec la signature. La signature reste à la plateforme. Donc pour moi, c’est un faux débat. Les plateformes sont encore là et le Rassemblement reste encore très solide et très uni " DONC G7 LE DEPART DE CERTAINS INDIVIDUS DE LA MP N'ENGAGE QU'EUX ET LES SIGNATURES DE CES PARTIS POLITIQUES RESTENT A LA MP? ALORS KATUMBI VOUS VENEZ DE DIRE QAUE LE DEDOUBLEMENT DES PARTIS EST UN FAUX DEBAT , MERCI BEAUCOUP DE CETTE INTERVENTION.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Moise lumbi nsapu @S4P59N9   Message  - Publié le 23.03.2017 à 06:08
"Je suis en train de soulager la misère de la population katangaise "Moise ne nous poussez pas a des mot dur contre vous papa si seulement tu avait construit une route entre lubumbashi et Kabongo au katanga es ce qu'on importerait la farine de l'afrique du sud?les mais sont entrain de pourrir a l'interrieur du Katanga a cause de l'absence de routes alors que tu etait gouverneur et " milliardaire qui aime le peuple"cesse de nous enerver nous te connaissons tres bien qui a fait elire JKK les 2 mandat? tu ne qu'un parleur tika bilobaloba

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Serge k @3QLXW76   Message  - Publié le 22.03.2017 à 22:22
Évangéliste Robert kikidi peut tu nous donner l'adresse de ton église pour que nous venions voir comment tu l'a géré avant de te confier la primature de la RDC.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
RD. Congo @M55EK47   Message  - Publié le 22.03.2017 à 21:23
Evangéliste Robert KIKIDI, le problème de la crise c'est ne pas la primature, c'est la présidence qui est entrée en illégitimité et inégalité en amenant avec lui toutes les institutions dans le sort. Voilà le niveau du nadir que se trouve notre pays! L’accord n'est qu'une tentation de réaction pour la recherche de l'équilibre. Ta candidature va la déposer à Badabang peut être il te mettra à la place de Makila comme il ne travaille pas bien.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
RD. Congo @M55EK47   Message  - Publié le 22.03.2017 à 21:13
Les Etienne Tshisekedi seront maintenant nombreux. Gare à celui qui pense thésauriser la démocratie en RDC pour des fins égoïste. Allez-y Moïse. Le plan de la MP est nous distraire pour s'éterniser! Mais moi je me demande, pour quel intérêt?. La population vous combat en pensé, en esprit. En entretenant la bombe atomique.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Diakanda @VPVMCDX   Message  - Publié le 22.03.2017 à 20:59
Pas qu'il n'est pas très malin mais pas intelligent simplement

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
#YEBELA @ISMRW4X   Message  - Publié le 22.03.2017 à 20:41
Merci président de la Rdc le chairman

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
TJB @26JI5QT   Message  - Publié le 22.03.2017 à 20:40
Pas très malin Moise,Kengo est hors mandat depuis 2011.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
briya @KTKV28K   Message  - Publié le 22.03.2017 à 19:54
Moise,sois radical et surtout charismatique,le peuple congolais peut t accompagner dans ta lutte d éradiquer KANAMBE du pouvoir sois brave,c est encourageant ta démarche

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kibundila @8XU4BM9   Message  - Publié le 22.03.2017 à 16:44
Courage president meme les bêtes sauvages savent qu'au Congo ne sont poursuivis, condemner, forcer a l'Exil que les Opposants au regime en place. Ou en est on avec le fameu dossier de mercenaires???? les vrais malfaiteurs Sont au pouvoir Mawa trop, ca changera bientot

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kitsasangombi @7I642Y4   Message  - Publié le 22.03.2017 à 16:35
Merci Moise et surtout que tu es sensimble a la misere de la population et aussi que tu aimes bien faire les choses sans faire trop de bruits mais Kiriku Kanambe, quand il arrange une toillette, il ecrit: meme si vs ne croyez pas a me paroles, croyez a mes oeuvres" Merci et bonne chance!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @ZP2DZ5V   Message  - Publié le 22.03.2017 à 15:15
Robert KIKIDI!?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @AANDEU6   Message  - Publié le 22.03.2017 à 15:15
Tu fais peur à la mj! C'est ça le problème! Courage!!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
leza muya @JF7W2ZM   Message  - Publié le 22.03.2017 à 15:07
Que la Cenco te soutienne pour ton innocence ne viens pas sans cela si non Le pouvoir en place ne jure que par te faire mal si possible meme en finir avec ta vie car moi et ma famille te soutenons et trouvons en toi un homme qui aime la RDC et apportera le bonheur attendu

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Evangéliste Robert @7KOUIUM   Message  - Publié le 22.03.2017 à 14:54
A Son Excellence Monsieur le Président de la République, C'est avec mes hommages les plus déférents que je viens auprès votre majesté vous présenter ma Candidature au poste du Premier Ministre pour la formation du GOUVERNEMENT DES TECGHNOCRTES et sa proposition en annexe En effet,les choses vont de mal en pis au pays, La persistance de cette situation risque de rendre obsolète l’accord du 31 décembre 2016,le Prof Dr Robert KIKIDI MBOSO KAMA et Président de 'l'Union des Intellectuels Lumumbistes et de l' AFRIQUE-SANTE, asbl propose la formation d' un Gouvernement des Technocrates constitué des membres sans ambition de postuler aux élections prochaines comme une seconde voie de sortie qui doit départager les politicienset sollicite l'appui de tous , celui du parlement lors de cette session de mars 2017 et de la Communauté Internationale

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Katebe signalé à la Cenco
left
Article précédent Mgr Marcel Utembi à l’ONU : «L’arrangement particulier peine à se conclure »

Les plus commentés

Afrique Paul Kagame, président du Rwanda : "Nous sommes prêts à nous battre si nécessaire avec la RD Congo"

20.06.2024, 15 commentaires

Politique Gouvernement Tuluka Suminwa : après sa démission, Stéphanie Mbombo sort de son silence et s’explique

19.06.2024, 6 commentaires

Politique « La démission de Stéphanie Mbombo était prévisible », Richard Mwenyemali, Ensemble MK

21.06.2024, 6 commentaires

Politique Le président Tshisekedi prend acte de la démission d’une ministre déléguée

19.06.2024, 5 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance