mediacongo.net - Actualités - Après les consultations : Kabila fixe l’opinion via le Congrès



Retour Politique

Après les consultations : Kabila fixe l’opinion via le Congrès

Après les consultations : Kabila fixe l’opinion via le Congrès 2017-04-05
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/03-09/Kabila_consultation_avril2017.jpg -

Le président Joseph Kabila entretenant des consultations avec la classe politique et social du pays. (© Présidence)

Le président de la République, Joseph Kabila Kabange, fait aujourd’hui son discours sur l’état de la Nation, à travers l’Assemblée nationale et le Sénat réunis en congrès. Le discours du chef de l’Etat est très attendu, d’autant plus qu’il devra donner des réponses claires au peuple congolais, après l’échec de la mission de bons offices confiée à la CENCO.

Ce discours intervient au moment indiqué, soit après que le président de la République a consulté la classe politique et social du pays, en vue de dégager un consensus pour finaliser l’arrangement particulier et donner plus de chance à l’organisation des élections dans les délais prévus par l’Accord de la Saint Sylvestre.

Soulignons que bien avant ce discours, les portes du Palais de la Nation étaient largement ouvertes à la classe politique et sociale du pays, qui est venue faire des propositions au chef de l’Etat, pour sortir de l’impasse, et conduire à l’organisation des élections au pays. Une présence la plus emblématique fut celle de Valentin Mubake, ancien conseiller politique d’Etienne Tshisekedi, invité par le président de la République en qualité de personnalité politique. Cette présence de Mubake est d’autant symbolique qu’elle intervient au lendemain du communiqué du Rassemblement aile Félix Tshilombo, dans lequel il rejette l’offre du président de la République.

Valentin Mubake reçu par le Président Kabila pour des consultations le 04 avril 2017 (© Présidence)

« J’ai été reçu suite à l’invitation me lancé par le président et qui m’a été transmise par son protocole d’Etat, en tant que personnalité. Je ne suis pas ici pour représenter un groupement politique quelconque », dit-il, avant d’avouer que les échanges ont porté sur la situation politique de l’heure, le travail que les évêques lui avaient remis, l’accord de la Saint-Sylvestre et comment pouvoir aller de l’avant afin de mettre en application cet accord de manière intégrale et le plus rapidement possible.

Il a dit à la presse avoir appelé Félix Tshilombo Tshisekedi pour lui demander pourquoi l’invitation du chef de l’Etat n’avait pas reçu satisfaction. Car selon lui, la formulation des consultations avait été acceptée à la CENCO. Et du moment où on accepte le principe de consultation, nous y sommes, estime-t-il. Il a par la suite encouragé cette démarche louable du président de la République pour autant que c’est le Congo, notre pays, qui est au cœur de cette consultation, et c’est ce que j’ai cru comprendre à l’issue de l’entretien avec lui.

A l’en croire, il y a deux points qui achoppent actuellement. Il s’agit de la présentation et nomination du nouveau Premier ministre d’une part, et la présidence du CNSA d’autre part. « Le président attendait de moi de propositions concrètes et je l’ai fait, qui du reste avaient déjà été faites au niveau de notre groupe, le Rassemblement. Nous attendons qu’il mène ces consultations jusqu’à bon terme pour que le pays sorte de ce blocage », précise-t-il.

Une autre présence non moins surprenante, est celle du Rassemblement aile Olenghankoy, dont le porte-parole n’est autre que Bruno Tshibala. Celui-ci a justifié leur présence par leur volonté d’accélérer la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre. 

Le Rassemblement "aile Olenghankoy" reçu par le Président Kabila pour des consultations le 04 avril 2017 (© Présidence)

« L’entretien s’est déroulé dans de très bonnes conditions, essentiellement autour de deux points qui ne permettent pas la mise en œuvre de certaines dispositions de l’accord. Accord qui est le levier et l’instrument principal dont nous disposons à ce jour pour aller à l’essentiel, c’est-à-dire, aux élections, afin de permettre à notre peuple de parler », indique-t-il, avant de poursuivre que sa délégation qui était porteuse de quelques propositions pour résoudre ces deux points, a formulé son approche pour arriver à les résoudre.

Et de renchérir que Joseph Kabila a pris bonne note de ces propositions et il lui appartient désormais d’en tirer les conséquences, du moins en ce qui concerne le Rassemblement courant Tshisekdiste, humaniste et progressiste. En ce qui concerne la désignation du Premier ministre, martèle-t-il, le Rassemblement a formulé une proposition au président et c’est à lui d’en donner la teneur au peuple congolais. Pareille en ce qui concerne le CNSA. Le courant Tshisekediste, en réaction à cette réforme non discutée, n’ayant obtenu aucun consensus, avait déjà désigné Olenghankoy en qualité de président de conseil de sages. Et de ce fait, il est aussi président du CNSA. Donc, pour ce qui est du courant Tshisekediste, la question ne se pose plus.

Kabila réaffirme son engagement d’aller aux élections

Fidèle Babala, cadre du MLC et représentant du Front pour le respect de la constitution a aussi été reçu par le président de la République. « En ce qui concerne la nomination du Premier ministre, nous avons réitéré notre engagement à ne pas prendre part au Gouvernement qui sera mis en place à l’issue de l’Arrangement particulier et nous avons dit au chef de l’Etat que c’est une question qui devait être résolue entre la Majorité présidentielle et le Rassemblement et ne nous concerne pas.

En ce qui concerne la 2ème question, la présidence du CNSA, nous avons dit au chef de l’Etat, ce que nous avons dit aux évêques, que le Front pour le respect de la constitution a reposé le problème de la disponibilité au niveau du bureau de cette institution d’appui à la démocratie. Et ce, parce qu’au 31 décembre 2016, quand il s’est agi de signer cet accord, il y avait la configuration du moment qui faisait que le patriarche Tshisekedi a été retenu de manière consensuelle pour diriger cette instance », soutient-il, avant d’ajouter que : « le 1er février 2017, nous avons tous fait le constat que le patriarche a eu un empêchement définitif.

Cette question, nous avons réitéré notre ambition de diriger cette instance qui va nous conduire vers les élections. Et nous avons aussi récusé le caractère automatique que certains amis de l’opposition sont en train de donner à cette fonction qui ferait que le président du conseil de sages d’une structure devienne automatiquement président du CNSA ».

La Majorité présidentielle n’était pas du reste. Elle était conduite auprès du chef de l’Etat par son Secrétaire général, Aubin Minaku. Au sortir de cette audience, il a expliqué que : « Nous sommes satisfaits dans la mesure où il n’y a plus de temps à perdre. La République doit poursuivre et atteindre l’objectif essentiel défini depuis plusieurs mois, par tout le monde [les partis politiques, la société civile], celui d’organiser les élections dans ce pays. »

Les membres de la MP reçu par le Président Kabila pour des consultations le 04 avril 2017 (© Présidence)

« Nous nous sommes rendus compte que le président Joseph Kabila a réaffirmé son engagement de tout mettre en œuvre pour que nous organisions les élections, surtout que la Ceni est déjà à plus de 20 millions d’enrôlés », dit-il, tout en martelant qu’ils sont satisfaits du fait que sur pied de l’article 69 de la constitution, Joseph Kabila qui a le pouvoir d’arbitrage et qui est le garant du bon fonctionnement de la République, s’est engagé à lever tous les points d’achoppement qui ont fait à ce que l’Arrangement particulier ne soit pas signé, à savoir la nomination du Premier ministre conformément à la constitution et à l’accord du 31 décembre 2016 et l’installation du CNSA, soit une personnalité qui devra recevoir le quitus de toutes les composantes, apte à jouer le rôle de monitoring en vue des élections. « En tant que MP, nous allons veiller pour que toutes les composantes soient honnêtes, actives et participent à ce processus », rassure-t-il.

Jean-Marie Nkambua
L'avenir / MCN, via mediacongo.net

2017-04-5-09-55-14_Convocation_du_Congres.pdf (0.13Mb)

.pdf
6711 suivent la conversation
35 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | W1PTGDS - posté le 20.04.2017 à 13:07

Un président illégitime veut s'adresser à un congrès illégitime pendant que les fonctionnaires sont en grève pour raconter des histoires évasives qui ne donneront même pas solution au problème de la population. Moquez-vous du peuple... ce jeux finira brusquement un jours

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | W1PTGDS - posté le 17.04.2017 à 13:42

Un président illégitime veut s'adresser à un congrès illégitime pendant que les fonctionnaires sont en grève pour raconter des histoires évasives qui ne donneront même pas solution au problème de la population. Moquez-vous du peuple... ce jeux finira brusquement un jours

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lulua@gmail.com | NNXZ3R8 - posté le 05.04.2017 à 15:11

La CPI n'a pas arrêté KURUNZIZA au Burundi mes frères, elle restera seulement au Congo? C'est une pure ironie.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 29NYN2E - posté le 05.04.2017 à 14:30

QUE L'OPPOSITION DEMANDE 3 NOMS POUR CELUI QUI VA RESTER A LA TETE DU PAYS COMME PRESIDENT, PAR CE QUE KABILA N'EST PAS LA RDC NI LE SEUL HOMME IMPORTANT CE N'EST QU'UN COMMUN DE MORTEL TOUT COMME CEUX QU'IL TUES

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Izo | SH3FYHM - posté le 05.04.2017 à 14:09

Kanambe sache que si tu échappe à la CPI mais le problème de l'Uranuim que tu avais vendu à la Corrée du Nord va bientôt te couper la tête.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
emmanuel | XR8RVRD - posté le 05.04.2017 à 14:01

Nous voulons le referendum car il va nous permettre de redefinir le role de tout un chacun. Nous voulons les elections la alors nous allons designer les dirigeanst de notre choix. Les populistes qui jurent en notre nom seront gentiment eliminer et resteront ceux qui nous aiment.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Izo | SH3FYHM - posté le 05.04.2017 à 14:01

Toi Eve Bazaiba, qui ne sait pas que le MLC est toujours passif devant l'argent. Professeur Ndjoli a été corrompu, avec la benediction de Bemba, pour faire passer Kabila comme Président en 2011. Le MLC veut encore jouer le deuxième jeux.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | ZG1IHY9 - posté le 05.04.2017 à 14:01

Dans ces 48heures KANAMBE veuillez entrer en contact avec le RASSOP sous Felix TSHISEKEDI et Pierre LUMBI pour décanter la situation ne suit pas les flatteurs de l'aile OLENGA NKOY, ses complices et ceux de la MP(MENDE,NKULU,MINAKU,BOSHAB,ATUNDU;LUMANU,TAMBWE MWAMBA,SHEOKITUNDU...) Ta sagesse t'a permis de contourner le plan des flatteurs qui veulent te voir devant la CPI seul. BOSHAB a allumé le Kasaï central mais aujourd'hui c'est ton régime qui est visé par la CPI après les 23 fosses communes et assassinat de Michael SHARP et Zaïda CATALAN. Les 2nuits porteront conseil

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | ZG1IHY9 - posté le 05.04.2017 à 13:54

Il vient de parler sans convaincre: un discours conçu par la MP(MENDE,NKULU,MINAKU...) l'accord dit le 1er Ministre sortira du RASSOP pas dans la dissidence du RASSOP et rien de servira de puiser dans l'UDPS(Valentin MUBAKE ou Bruno TSHIBALA) déjà vomis par ce parti, il y aura encore blocage. Le Chef du RASSOP c'est Felix TSHISAKEDI qu'il faut contacter dans ces 48heures et vous dénouerez la crise

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KabilaDegage | D3LF5PY - posté le 05.04.2017 à 13:32

A lire cette article, c'est comme si le Pays est vraiment Une Republique Democratique et que la devise " Paix , Justice & Travail " est vraiment appliquee a la lettre . La realite c'est un pays d'oligarques (Le Pouvoir & L'Opposition) qui prennent toute une population en Otage avec des distractions horrible, digne d'un film d'horreur , dont le principal protagoniste est un Sadique en cravate , affable avec sa plethore des professeurs d'universite qui prennent le sang comme l'eau de bain et la sueur de la souffrance des congolais comme une liqueur ! Congolais, notre avenir nous appartient, levons nous et chassons-les tous !

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | ZG1IHY9 - posté le 05.04.2017 à 12:48

24 Avril 1990 Discours de MOBUTU ouvrant le ZaÏre au multipartisme mais bloqué par le souci de MOBUTU pour s'éterniser au pouvoir et arrivé à être chassé par LD KABILA Et au 05Avril 2017 HYPOLITE KANAMBE devant le congrès il n'y aura pas de discours de la sagesse pour dénouer la crise et à la fin KANAMBE sera chassé par le Peuple CONGOLAIS en activant l'Article 64 de la constitution RDC

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ruphin MAENDELEO | PWYSSBS - posté le 05.04.2017 à 12:48

C'EST CLAIRE...SI ON EST PAS CAPABLE A RESPECTER LA CONSTITUTION,ON SERA CAPABLE DE RESPECTER UN SIMPLE ACCORD SIGNE DE TOUTE PIECES?ATTENDONS VOIR...

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | W1PTGDS - posté le 05.04.2017 à 12:44

Un président illégitime veut s'adresser à un congrès illégitime pendant que les fonctionnaires sont en grève pour raconter des histoires évasives qui ne donneront même pas solution au problème de la population. Moquez-vous du peuple... ce jeux finira brusquement un jours

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus | VLQA7LZ - posté le 05.04.2017 à 12:39

Jckmzlo - 05.04.2017 11:23 cesse de délirer et cesse de mélanger le nom Simon Kimbangu à tes divagations. "Jusqu'à preuve du contraire JKK est le seul qui engage le pays dans le concert des nations"? Mais il fuit le contact avec les autres chefs d'état du monde!!! Il a fui Madagascar (Francophonie), il a fui Addis-Abeba (Union Africaine). Si nous disons qu'il ne peut pas jour à l'arbitre, c'est tout simplement parce que c'est LUI qui avec son INCOMPETENCE est à la base de cette crise .

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 29NYN2E - posté le 05.04.2017 à 12:34

QUE L'OPPOSITION DEMANDE 3 NOMS POUR CELUI QUI VA RESTER A LA TETE DU PAYS COMME PRESIDENT, PAR CE QUE KABILA N'EST PAS LA RDC NI LE SEUL HOMME IMPORTANT CE N'EST QU'UN COMMUN DE MORTEL TOUT COMME CEUX QU'IL TUES

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 29NYN2E - posté le 05.04.2017 à 12:30

QUE L'OPPOSITION DEMANDE 3 NOMS POUR CELUI QUI VA RESTER A LA TETE DU PAYS COMME PRESIDENT, PAR CE QUE KABILA N'EST PAS LA RDC NI LE SEUL HOMME IMPORTANT CE N'EST QU'UN COMMUN DE MORTEL TOUT COMME CEUX QU'IL TUES

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Moise lumbi nsapu | S4P59N9 - posté le 05.04.2017 à 12:25

POUR NOMMER UN PREMIER MINISTRE DANS UN PAYS DE PLUS DE 7000000 D'HABITANTS IL FAUT 4 MOIS D'IMPASSE PAR MANQUE DE POSITION OU PAR CRISE DE CONFIANCE .JE COMPREND QUE VOUS ETE TOUS (JKK,FELIX,MP,RASSOP) paranoïaque.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
valentini | 64Q3JOJ - posté le 05.04.2017 à 12:21

les politiciens sont les très bons théoriciens et la pratique zéro attendons voir la mise en œuvre de l'accord du 31/12/2016

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | EGV518K - posté le 05.04.2017 à 12:11

Une consultation avec une réponse dans sa poche déjà,c'est une pure distraction ,,,la rue va parler le 10/04

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RDC, LE JOUR FINIRA PAR APPARAITRE | TXGXL9S - posté le 05.04.2017 à 11:56

Rien de bon ne peut sortir de J. Kabila. Il a déjà démontré toutes ses ambitions politiques!

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Angolanho | VFSV79C - posté le 05.04.2017 à 11:52

Mr KABILA pour moi la meilleur façon de fixer l'opinion c'est de dire qu'il y'aura des élections aux quelles je ne serai pas candidat

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
arthur matondo | BT3SQL8 - posté le 05.04.2017 à 11:28

pitié pour nous peuples congolais.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Infirmier | IMMQU8M - posté le 05.04.2017 à 11:25

Ceux refusent ce que les autres voient comme solution au problème de notre Pays, Ce sont là les vrais ennemis du peuple Congolais. Ils seront honteux!!!! Attendons voir.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 05.04.2017 à 11:23

KIRIKOU le congo est succulant mon frère, ils marcheront sur ton cadavre toi-même, ta famille sera en perte incommensurable mais les autres continueront à survivre, tu penses que si la CPI condamnait JKK, la souffrance des Congolais prendra fin, illusion sur illusion. LE PROBLEME DU CONGO C'EST LA NON RECONNAISSANCE DE SON ANCETRE SIMONI KIMBANGU COMME PERE ESPRIT SAINT.

Non 10
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 1QJPC4X - posté le 05.04.2017 à 11:05

je pense bien le rais Joseph KABILA fera la surprise au peuple congolais tout en respectant l'accord de la saint-sylvestre, il n'y a pas d'autres voies sinon un chaos en RDC mon président. nous voudrions qu'un jour qu'a l’unanimité que les gens applaudissent votre discours.

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MAMBO TOKA | S7ZLW6L - posté le 05.04.2017 à 10:58

Mr Kabila si tu veux que les congolais t'écoutent u peu, nomme Felix tshisekedi comme prémièr ministre, et Mubaki comme Chargé de suivi

Non 4
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
pakucha | CZS5NWJ - posté le 05.04.2017 à 10:57

Monsieur le président de la république nous vous encourageons, ne vous fier pas à ces gents qui visent les intérêts personnelles, surtout les tribalistes kasains.

Non 7
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 05.04.2017 à 10:52

Jusqu'à preuve du contraire JKK est le seul qui engage le pays dans le concert des nations, qui dira le contraire? Donc ne nous agitons pas attendons suivre dans quelques heures le discours du chef de l'Etat, au lieu de critiquer sans l'avoir entendu. Monsieur KASAI, si ce sont tes frères et soeurs qui étaient partis voir JKK, tu n'allais pas dire ce que tu as dit. Donc selon toi, si quelqu'un cottoie JKK il est le diable, dans le cas contraire il est le SAINT, quelle itopie? LE CONGO NOUS APPARTIENT TOUS

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kibundila | 8XU4BM9 - posté le 05.04.2017 à 10:48

Ah c'est penible le peuple congolais victime des interets egoistes de politiques Congolais, tout est Claire Nomme le Candidat presenter par le Rassemblement et Accepte LUMBI Pour faire respecter l'Accord du 31/12/2016, Zala na mawa na peuple si non la CPI vous recevra....

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KIRIKOU DU CONGO | USCT34H - posté le 05.04.2017 à 10:46

Quand le 3 personnes de l'Accord de l'UA N'avait pas signé la saint sylvestre, la MP a dit que sa signature était sous réserve d'inclusivité,et maintenant que des grandes composantes de l'opposition n'ont pas pris part à l'aboutissement des arrangements particuliers manœuvrés par KANAMBE et cette même bande des voyous de la MP,Ils veulent nous entrainer dans une distraction? On ne le laissera pas faire, il faudrait qu'ils marchent d'abord sur nos cadavres, si non ils se trompent lourdement, qui vivra verra. RDV le 10 Avril 2017

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 05.04.2017 à 10:42

Bonjour Mes très chers compatriotes, Qu'en est-il de mauvais quand le Président de la République JKK consulte l'ensemble de nos politiciens? La politique de la chaise vide ne paie pas.Nous avons tous besoin de l'alternance, mais que cela se fasse en ordre et dans le respect des institutions en place. QUE DIEU LE PERE ESPRIT SAINT BENISSE NOTRE CHER ET BEAU PAYS, LA RDC DE TATA SIMONI KIMBANGU

Non 10
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BADIBANGA | 2OFJGI6 - posté le 05.04.2017 à 10:29

KABILA a une position très connue,son discours n’amènera rien de bon. KABILA en tant que chef de l'Etat est lié à l'accord du 31/12/2016. La CENCO une structure indépendante. Comment comprendre que lui KABILA puisse encore tenir un forum ou il va trouver une solution à la crise. DISCOURS DE KABILA NON EVENEMENT

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
vrai congolais | 1PYFU4P - posté le 05.04.2017 à 10:26

on attend un discours durant le quel les sénateurs illégitimes et les députés illégitimes ne feront qu'applaudir leur chef illégitime

Non 0
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KASAÏ N°1 | 4WV91MK - posté le 05.04.2017 à 10:19

Avec vos consciences assassinés, quoi de bon vous direz au peuple? quoi de bon vous donnerez au peuple? KABILA ne veut pas aller seul en enfer il lui faut TSHIBALA, LUMBALA, MUBAKE ET LES AUTRES... Mais le peuple que vous cochonnez aujourd'hui vivra le bonheur qui l'attend, il ne mourra pas sans avoir touché et gouté le PLAN DE DIEU POUR CE VASTE PAYS

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Leopard | D4MEKSO - posté le 05.04.2017 à 10:16

CESSEZ D'ENSORCELLER LA POPULATION CONGOLAISE. UN MONSIEUR QUI ETAIT INCAPABLE D'ORGANISER LES ELECTIONS SELON LES CONDITIONS PRESCRITES DANS LA CONSTITUTION PEUT-IL FAIRE MIEUX DANS LA CRISE IMAGINAIRE IMPOSEE A LA RDC!!!!! DU THEATRE DE MAUVAIS GOUT!!!! REPENTEZ-VOUS!!!! JESUS CHRIST REVIENT BIENTOT!!!!!

Non 1
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Exercice du commerce par les expatriés : Le ministre de l’économie attendu à l’Assemblée nationale
AUTOUR DU SUJET

Alexis Thambwe: « Les prisonniers malades seront bien autorisés à se faire soigner à...

Société ..,

CNSA : Kamerhe rejette le poste de vice-président

Politique ..,

CNSA: Joseph Olenghankoy désigné président

Politique ..,

CNSA : le retour de Kengo relance les consultations

Politique ..,