Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Société

Violences aux Kasaï : l’Assemblée nationale autorise l'enquête contre Clément Kanku

2017-06-26
26.06.2017 , Kinshasa
Provinces
2017-06-26
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/26-30/kanku-clement-devant-parlement.JPG Kinshasa-

Clément Kanku

Le Procureur général de la République, Flory Kabange Numbi, a annoncé ce lundi 26 juin 2017 que l’Assemblée nationale a autorisé l’ouverture d’une enquête contre le député Clément Kanku mis en cause par un enregistrement audio dans les violences qui ensanglantent les provinces du Kasaï.

En mai dernier, le procureur avait écrit au président de l’Assemblée nationale « pour [lui] permettre de conduire ces indispensables enquêtes dans cette sinistre affaire ».

« L’Assemblée nationale vient d’accéder à notre demande », a déclaré ce lundi M. Kabange Numbi.

Le procureur a expliqué que « la nature des faits et la gravité des indices entourant le député national Clément Kanku justifient l’exercice de l’action publique ».

« Le Parquet général de la République s’active à rechercher les éventuels tireurs de ficelles dans cette grave et sinistre affaire. Il s’agit d’une démarche en vue d’identifier avec précision les donneurs d’ordre, les commanditaires afin qu’ils subissent la rigueur de la loi », a-t-il fait savoir.

En mai dernier, le journal New York Times qui s’appuie sur un enregistrement trouvé dans l’ordinateur de la Suédoise Zaida Catalan, l’un des deux experts de l’ONU assassinés dans le Kasaï, a révélé que le député Clément Kanku serait impliqué dans les violences liées à la milice Kamwena Nsapu aux Kasaï.

Depuis la mort du chef traditionnel Kamwena Nsapu dans une opération armée en août 2016, des violences secouent les provinces du Kasaï. Des miliciens et les forces de l’ordre sont accusés de graves violations des droits de l’homme.

Selon l’église catholique plus de 3 000 personnes ont été tuées dans la région. L’ONU a recensé une quarantaine de fosses communes. Le conflit a fait plus d’un million de déplacés.


Okapi / MCN
C’est vous qui le dites : 3 commentaires
8508 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Kassav @RYV6JM4   Message  - Publié le 27.06.2017 à 12:12
Nous avons droit a la verite et non au Theatre

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Notre Congo_Rdc @D354S4K   Message  - Publié le 27.06.2017 à 11:46
C'est parti, les vérités vont éclater dans les jours avenirs. Car la liste des commanditaires sera allongée le moment venu par le premier présumé coupable. La justice congolaise courage et continué avec cet élan.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
JDD @MOIA24A   Message  - Publié le 26.06.2017 à 19:34
c'est bon mais il faut aussi ouvrir les enquetes contre les voleurs de la nation qu'ils soient dans l'opposition que dans la majorité

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Kongo central : la Société civile exige du gouvernement la fixation du loyer en franc congolais
left
Article précédent Kinshasa : un employé des Chinois meurt, panique sur Huileries

Les plus commentés

Afrique Mini-sommet d’Addis-Abeba : "Félix Tshisekedi et Paul Kagame n’ont pas le choix, ils doivent coopérer" (Azali Assoumani)

18.02.2024, 16 commentaires

Afrique Conflit rwando-congolais : l’UE insiste sur une « solution politique »

20.02.2024, 15 commentaires

Politique Corneille Nangaa: « Le M23 est le fils aîné sur lequel s'appuie cette composante qu'est l’AFC ! »

20.02.2024, 13 commentaires

Politique Union africaine : « pas question de négocier avec le M23 » (Félix Tshisekedi)

19.02.2024, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance