mediacongo.net - Actualités - Proposition du Rassemblement à la CENI : La présidentielle priorisée



Retour Politique

Proposition du Rassemblement à la CENI : La présidentielle priorisée

Proposition du Rassemblement à la CENI : La présidentielle priorisée 2017-08-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/08-aout/7-13/rassemblement_tshisekedu_felix_17_0004.jpg Kinshasa-

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et le Rassemblement des Forces Politiques et Sociales acquises au changement s’acheminent lentement vers un compromis politique au sujet du calendrier électoral et de sa mise en œuvre. L’institution d’appui à la démocratie, que le Rassemblement accuse d’être la caisse de résonnance du pouvoir, a toujours soutenu l’idée d’un report inexorable des élections au-delà de la date fixée par l’accord signé fin décembre 2016 entre la classe politique.

Ce, pour des raisons principalement techniques et financières. L’opposition politique refuse de croire à ce stratagème et tient mordicus à l’organisation des élections au moment convenu c’est-à-dire fin 2017. Difficiles à concilier, les deux prises de position s’affrontent.

Quid de la loi fondamentale

Face à cette discordance des vues, le Rassemblement propose que la présidentielle soit organisée au cours de cette année 2017, comme le prévoit l’accord politique. Corneille Nangaa Yobeluo, souvent accusé de  rouler pour le pouvoir, n’a pas donné de la voix à cette  proposition.  A l’opposition, l’on pense que le président de la CENI doit d’abord se référer au pouvoir et recueillir son avis avant de se prononcer à ce sujet.

En formulant cette proposition, l’opposition s’est basée sur le fait que la présidentielle est constitutionnelle. La charte fondamentale prévoit que cette élection se tienne 90 jours avant la fin du second et dernier mandat présidentiel. Les autres élections, dont la Constitution n’a pas fixé de calendrier, peuvent bien être reportées si besoin en est.

Tout le monde sait néanmoins que c’est la présidentielle, qui constitue le nœud du problème et partant, divise la classe politique. En outre, il est expédient de noter que d’importantes institutions, y compris l’institution président de la République, sont actuellement hors mandat.

Faute de ne pas avoir organisé les élections en temps voulu. La question de légitimité et même de légalité  se pose au point de diviser la classe politique. Le peuple qui n’en est pas quitte, paie les pots cassés, quant bien même qu’il soit celui qui octroie la légitimité du pouvoir à qui il veut.

Désireux de s’éterniser au pouvoir, J. Kabila, ne veut apparemment pas de la tenue des élections, à en croire l’opposition, qui tient absolument à l’alternance politique.  La Majorité Présidentielle pour sa part affirme ne pas s’opposer à cette réalité.  Sauf qu’il faut que le président Kabila en fonction se fasse remplacer par un président élu.  Seul celui-là va lui succéder à la présidence de la République.  L’argument massue justifie désormais tout glissement pour permettre à Joseph Kabila de se maintenir au pouvoir, pour autant qu’il n’aura pas organisé les élections.

L’élection présidentielle d’abord

Voilà pourquoi l’opposition a formulé la proposition de l’organisation fin 2017 de l’élection présidentielle d’abord.  Reste à savoir si la majorité va l’entendre de cette oreille.  Cette dernière du reste ne semble pas du tout pressée pour organiser les élections.  Les perdre serait synonyme de plier bagage et de se dessaisir des avantages  liés à la détention du pouvoir.

Au sein de l’opposition et même de la population, l’appréhension fait monter la moutarde au nez.  La tension qui en résulte est dès lors palpable.  Mais des esprits épris de paix et de justice mettent tout en œuvre pour mettre le pays à l’abri du cataclysme.  Est-t-il besoin de recourir à l’article 64 ou à d’autres mécanismes pour faire respecter la Constitution ?

  En tout cas, la RDC qui est un pays en voie de l’émergence, n’a plus besoin de sang pour résoudre ses problèmes politiques.   Nul n’ignore que l’année 2017 est une année électorale en Afrique subsaharienne.

GO
La Tempête des Tropiques
8163 suivent la conversation
24 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Shaal a Nkwotsh | L4DXUW2 - posté le 10.08.2017 à 04:23

le pouvoir en place qui est finissant n'a aucune volonté d'organiser en bonne et du forme les elections tout en se referant scrupuleusement a l'accord de la saint sylvestre.alors que le dit accord est la largué au frigot ce que nous assistons actuel est un dialogue des sourds.bref le pouvoir finissant est ivre du lait et est devenu tres nuisible face aux aspiration de tout un peuple

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KABILA NA TSHISEKEDI MIYIBI | 9EZU6L1 - posté le 08.08.2017 à 02:03

Je suis d'accord avec MUSA, il faut arrétêr avec ces villes mortes ou dialogues qui permettent à Kabila de continuer à diriger sans vergogne, il ne se sent pas concerné par les dilogues que vous faites, son dernier interview avec le journaliste allemande montre le mépris qu'il a pour les congolais et surtout ses opposants. Le temps du dialogue est terminé, sous peine de disparaitre, le rassemblement a plutôt intérêt à demander u people d'appliquer l'article 64, il n'est nul besoin d'attendre le 31 décembre pour constater une fois de plus que Kabila n'a pas respecté le dernier accord! Rassemblement prenez vous en charge ou le people s'occupera de vous car votre comportement...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa | G14FZFF - posté le 08.08.2017 à 01:19

Rassemblement pourquoi de ville morte cela va aboutir a qouoi. Combien de ville morte on na deja fait depuis Mobutu etait au pouvoir et n'a rien donne'. Alors vous tous rejoinez monsieur NE MUANDA SEMI pour le soulevement populaire et laissez de faire dormir le peuple congolais avec de ville morte. Soyons tous unit et mobilisez tous le peuple congolais pour continuer le soulevement populaire juqu'a chasser kabila au povoir. donc le 08, le 09, ... jusqu'a ce que ce Rwandais Kabila va retourner au Rwanda alors on ne veut pas de ville morte morte.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa | G14FZFF - posté le 08.08.2017 à 01:07

Kabila a deja dit pas des elections en 2017

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
#YEBELA | ISMRW4X - posté le 07.08.2017 à 23:39

Tenez vous le rassop : Aujourd'hui vous demandez que l'élection présidentielle soit prioritaire mais demain nous ne voulons pas vous voir dans une salle avec la CENCO ou la communauté internationale entrain de négocier ou dialoguer. Cette fois ici nous allons en finir avec tout le monde

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANAMBE ALIAS H | XYHQLF1 - posté le 07.08.2017 à 20:10

Merci Felix pour avoir asphyxie la ceni kabilie,nous allons vous soutenir pour bouter kanambe hipolite

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 07.08.2017 à 17:22

Mr Azarias il y'a combien des Rwandais au Congo ? Il y'a combien des congolais de souce rwandaise depuis les temps coloniaux, par exemple dans le Katanga ? Duel est l'ADN du vrai congolais ? Vous sur que je fais la honte des congolais. Pour combattre un ennemi il faut connaitre son histoire et le tient, pas seulement des slogans en l'air. C'est vous qui a parlé de la Libye pas moi. Ce blog est lu par plusieurs personne pourquoi etaler son ignorance? Tous les Congolais ne sont pas ignorants.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 07.08.2017 à 16:28

PAS DE RESPIRATION À DONNER À LA CENI; ELLE DOIT ORGANISER AVANT DÉCEMBRE 2017, LA PRÉSIDENTIELLE, LES LÉGILATIVES ET LES PROVINCIALES. FINI LA PROLONGATION!

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA | DQK5DYT - posté le 07.08.2017 à 16:23

LYBIE OU PAS LYBIE, les congolais ne veulent plus de nous les RWANDAIS à la tête du pays, en conclusion, nous devons laissé ce congo au congolais, toi Anonyme - 07.08.2017 16:19, tu fait la honte de congolais, bande de MP, bande de sataniste, attendez le 31 Déc, sous serez sous la flamme de pneus

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 07.08.2017 à 16:19

Mr Arias vous n'etes pas Ruberwa. Vous ecrivez trop des conneries.Vous ignorez completement l'histoire de la Libye, et ce qui s'ètait passé en Libye. Le peuple était induit en erreur par des Occidentaux, et quelques fils du pays. Aujourdh'ui les Libyens regrettent la perte de Gedhaffi. les rebelles meme qui le disent.Pourquoi son fils vient d'etre liberé? Voir la Somalie , après la mort di Siar Barre la somalie n'existe pas. Mr . Robert vous etes plus illegitime de Kabila.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
david | 3JYVB2E - posté le 07.08.2017 à 16:16

Detrompez vs ns avons besoin des toutes les elections selon le calendrier qui sera donne par la ceni et jkk est lá comme un model.seul les jalous vont maigrir et jkk est president jusqu'en2018.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 07.08.2017 à 16:15

Si j'ai l'occasion de voir AZARIAS en face, mbata akozua !!!! Avec la teurie de mwenga, makobola et lelo au pouvoir,

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA | DQK5DYT - posté le 07.08.2017 à 16:08

MASHALA, je suis bel et bien AZARIAS RUBERWA président de la RCD GOMA que tu connait bien, mais j'en ai assez avec les tuéri de ton chef KABILA JOSEPH KANABE, toi et lui, vous serez bruler vif le 31 Décembre par le peuple congolais, moi je serai déjà à KIGALI entrain de comploter sur TV3 ou RFI comment se calcine vos os sur la flamme des pneus

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 07.08.2017 à 15:39

Les élections présidentielles et de députation nationale et provincile d’abord pour mettre fin à la crise de légitimité à tous les niveaux.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Claude Mashala | HHGWQA6 - posté le 07.08.2017 à 15:18

Mais qui est cet idiot qui se fait passer pour Azarias Ruberwa 14:41, en racontant n'importe quoi contre l'autorité morale de la MP et le Raïs Kabila!?

Non 7
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 07.08.2017 à 15:03

(suite).Au fond l'udps lutte toujours pour l'alternance, pas pour la dèmocratie càd les élections. L'Udps veut qu'on lui donne le pouvoir sur plat d'argent comme entre ami. voilà pourquoi sa lutte est toujours confuse, rien avoir les attentes du peuple . Le peuple à besoin de sécurité, soins de santé ecc. Avoir comme objectif principale kabila, non les problèmes des congolais n'apporte rien de bon. Vous etes malade, vous allez chez le Mèdecin, ce dernier vous dit, "Je suis capable mais ce le sorcier (votre oncle,père) dans votre famille qui est à la base de tout ça il faut le tuer, puis je vais m'occuper de vous. seulement un fou qui peut croire en un Mèdecin pareil.

Non 6
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 07.08.2017 à 14:52

Le blocage aux élections s'appelle KANAMBE HYPOLITTE qui veut diriger par défis alors qu'il est hors mandat et malade mental. MUYEJ Les élections pas tromper ton chef le Peuple Congolais/LUALABA soutient les élections avant fin 2017

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 07.08.2017 à 14:45

L'opposition cherche à ccreer des probles en vain. organiser les èletions du chef de l'état avant le 31/07/2017, c'est une façon de pousser Kabila de se prononcer. Si Kabila se prèsente, alors cela deviendrà de l'huile au feu. par contre si Kabila ne se prèsente pas, quil y'ait un autre du MP à sa place, Le Ressemblement pense de gagner les élections, dans le cas contraire cela devient une frode, de toutes les façons, de l'huile au feu. Une façon d'èviter uen Eventuale referendum? nous mettons le carreau devant le boeuf.

Non 8
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
AZARIAS RUBERWA | DQK5DYT - posté le 07.08.2017 à 14:41

Qu'il le veule ou pas avec sa bande de la MP, tous seront tué au cas ou il n"y aura pas électrisation, s'il croit que c'est lui même qui a une armée, ok c'est bon, son armée va faire face à une population aussi plus armée, nous allons lui monter que ce qui s'est passé en LYBIE était moins, nous allons distribuer les armes à la population pour faire la guerre à la MP et les FARDC et PNC qui vont pas se joindre à la Population pour chasser ces voleurs de la MP

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PRECIEUX NKELA | ZMNKLCV - posté le 07.08.2017 à 14:38

KABILA MUST GO!

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 07.08.2017 à 14:09

Merci de nous confirmer, LA VILLE MORTE DE DEMAIN aura t -elle lieu ??????

Non 2
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | EGV518K - posté le 07.08.2017 à 13:09

Apres KABILA LA RDC vivra et mieux même, je suis d'avis avec vous présidentielle election d'abord le reste apres .

Non 1
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation | 79WIPZ6 - posté le 07.08.2017 à 13:05

Chers monsieurs de la MP, organisez nous les élections que nous attendons depuis 2011 (6 ans). C'est un problème d'incompétences ou d'incapacités.

Non 1
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Atundelango mende | 8X43IHO - posté le 07.08.2017 à 12:45

Si la RDC n'a plus besoin de sang pour résoudre ses problèmes, dites alors à Kabila de liberer ce pays de son otage, qu'il laisse les élections s'organiser cette année. Or, c'est pas ça son souhait, il pense que ce sont les bottes qui lui ont permis d'être au pouvoir et qu'il faut également les bottes pour le faire quitter. ne voyez - vous pas des intimidations qu'il présente ce dernier temps en s'habillant en tenue millitaire pendant la réunion officielle de conseil de ministres? Il n'y aplus de mandat cadeau à Kabila cette année, même au prix de sang, il va partir et cela ne touchera donc en rien l'émergence de la RDC, qui n'a d'ailleurs pas commencée depuis les...

Non 2
Oui 37
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Nouvelles nominations dans les entreprises publiques: Yuma remplacé à la Gécamines
AUTOUR DU SUJET

Gambie: dernière ligne droite avant l'élection présidentielle

Afrique ..,

Gambie : dernière ligne droite avant la présidentielle

Afrique ..,

Election présidentielle de 2023 : Samy Badibanga choisit Félix Tshisekedi

Politique ..,

Présidentielle en Libye: Rejet de la candidature du fils de Kadhafi

Afrique ..,