mediacongo.net - Actualités - Elections : voici les 4 contraintes financières du Calendrier Electoral !

Retour Politique

Elections : voici les 4 contraintes financières du Calendrier Electoral !

Elections : voici les 4 contraintes financières du Calendrier Electoral ! 2017-11-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/6-12/ceni-deliberation-pleniere.jpeg -

L'Assemblée Plénière de la CENI en pleine délibération depuis 11h00 de ce samedi 4/11/2017 en vue de la publication du calendrier électoral.

Le respect du Calendrier Electoral que vient de publier la CENI ce dimanche 5 Novembre 2017 dépend de la capacité des parties prenantes à lever des contraintes notamment financières. La Centrale Électorale les regroupe en 4 au regard de la date butoir des élections. Il s’agit notamment de :

1. L’actualisation du plan de Décaissement des Fonds pour l’organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, municipales et locales. 

Pour ce, le gouvernement a jusqu’au 30 Novembre 2017.

2. L’élaboration d’un Plan de mise à disposition de fonds pour l’organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, municipales et locales.

Les partenaires financiers de la RDC ont jusqu’au 30 Novembre 2017 pour s’exécuter à travers le basket-funds mis en place.

3. L’élaboration d’un Plan de mise à disposition des moyens pour l’appui logistique à l’organisation des élections sus-évoquées.

La MONUSCO désignée comme responsable est invitée à le présenter au 30 Novembre 2017. Selon Corneille Nangaa, si en 2011 la CENI disposait de 108 avions pour le déploiement des équipements électoraux à travers le pays, actuellement elle n’en compte que plus que 2. D’où, la nécessité pour la MONUSCO d’en tenir compte.

4. Le respect de l’exécution du Plan de Décaissements des fonds.

Cela passe par la mise à la disposition de la CENI de fonds suivant le planning financier mensuel arrêté par elle.

La CENI identifie 15 contraintes 



A ces contraintes financières, s’ajoutent d’autres qui sont légales et logistiques. L’ensemble fait un total de 15 contraintes identifiées par a CENI.

D’après Corneille Nangaa, la CENI travaille sur base d’une hypothèse de bonne foi dans le cadre de la mise en oeuvre de ce calendrier électoral. 

Aux parties prenantes de faire en sorte qu’il ne soit pas décalé d’autant plus que les effets d’entraînement impactera, sans nul doute, sur la date des scrutins combinés fixé le 23 Décembre 2017.

« La visibilité et la lisibilité des solutions aux contraintes financières, logistiques, sécuritaires et légales sont le gage d’application effective de ce calendrier. nous nous appuyons, de ce fait, sur la bonne foi des parties prenantes et des diverses partenaires qui nous ont assurés de jouer chacun son rôle », a déclaré Corneille Nangaa.

Pour rappel, la tranche du budget électoral prévue pour les 3 prochains scrutins combinés est évaluée à environs 526 millions USD.

Barick Bwematelwa
Zoom Eco
3490 suivent la conversation
8 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Bondekwe - 09.11.2017 09:05

526 millions, ce n'est pas cela qui manque au gouvernement Tshibala. S'ils ne les donnent pas, c'est qu'ils ne veulent pas des elections. Meme les membres de la MP peuvent se cotiser et remettre le montant en cash a Nangaa, ils en ont et personne ne l'ignore.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Asinge - 08.11.2017 13:12

Et comment Malu malu et Ngoy mulunda ont pou surmonter ces contraintes? Parce que Kabila savait qu'il serait élu à sa propre succession.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bruno Tshibala - 08.11.2017 13:00

moi Bruno tshibala; je reconnais mes fautes avec le temps je vais me repentir, mais pr le moment je bouffe d'abord mon argent que Kanambe me donne et je ne peux pas faire le contraire de ce qu'il me dit sinon il va me tuer ou empoisonner comme vous le connaissez, mais lors du vote, je voterai pr Felix Tshisekedi qui est un vrai Congolais comme moi..... mais à ce temps là; MP ne sera division entre les vrai congolais et les rwandais

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bruno Tshibala - 08.11.2017 12:49

malheur, malheur a Nangaa; je te conseille d'être sage, ton vice-président est de la MP, pr preuve il s'est retrouvé hier à Kingakati dans le compte de son chef kabila, et toi Nangaa souvient- toi de ton prédécesseur MALUMALU; car il se contentait des enveloppes et les voyages qu'il recevait de Kanambe; et aujourd'hui il est où?????? mais soit sage; sobaaaaaaaaaa

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EL PADRE - 08.11.2017 12:20

arrêtez avec trop des français svp, votre travail c'est les élections faites les un point ce tout. et vous donnez sa comme argument pour que Kabila continue jusque quand? par toutes ces contraintes en 2011 sa était fait mais pour son départ impossible. vous en faites de trop

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANAMBE ALIAS H - 08.11.2017 11:57

Hypocrite nangaa tout finira un jour continuer seulement a jouer en faveur des kabila,partout dans le monde il y a les contrainte mais cela ne cause jamais des repports ni des publications tardives du calendrier electorale. Comme exemple en Somalie ou la guerre a fais plus de 25ans ils ont organise les elections sous la guerre et l'alternance s'est passe sous la guerre.Tu aura un jour a recolter ce que tu seme avec ta mauvaise fois. Si tu as un bonne fois comme tu vient de l'evoquer pour as tu refuse d'enroler Franc Djongo,si je me souviens c'est dans ton camp meme ou il y a des declarations qui t'on denude.Sache que tu es plus mauvais qu'un serpent Nanga et le jugement supreme...

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jckmzlo - 08.11.2017 11:11

LES CONTRAINTES SONT FONDEES à chacun sa part de RESPONSABILITE 1. L’actualisation du plan de Décaissement des Fonds pour l’organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, municipales et locales.2. L’élaboration d’un Plan de mise à disposition de fonds pour l’organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, municipales et locales.3. L’élaboration d’un Plan de mise à disposition des moyens pour l’appui logistique à l’organisation des élections sus-évoquées; 4. Le respect de l’exécution du Plan de Décaissements des fonds.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Potus - 08.11.2017 11:04

Mr Naanga à moins que je ne m'abuse, certains de vos collègues criaillaient comme des pintades, des faisans que le gouvernement sortait 250.000.000 $ par an pour la CENI, comme prévu dans chaque budget annuel. Si vous comptabilisait bien cette somme multipliait par 5 (Montant en $ X 5 ans), de 2011 à 2016. Vous aurez 1.250.000.000 $. Gouverner dit-on, c'est prévoir. Mbongo ekeyi wapi... C'est triste pour vous tous. On crachera sur vos tombes, si vous aurez la chance d'être lynchés au Congo. Vos enfants renieront vos noms. Vous connaîtrez une fin tragique, vous tous , les grands caïmans de la mangeoire de Kingakati.

Non 2
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Dépôt des candidatures le 24 juin 2018 : MLC et l’UNC seront au rendez-vous !

Politique ..,

Elections en RDC : un parti de la Majorité présidentielle veut Kabila pour candidat

Politique ..,

D’ici le 23 juin prochain. Députation provinciale : Jour J-30 !

Politique ..,

Tenue effective des élections le 23 décembre prochain : Nangaa rassure, Fatshi alerte

Politique ..,