mediacongo.net - Actualités - RDC: la Lucha dénonce la responsabilité de l’opposition dans le calendrier électoral

Retour Politique

RDC: la Lucha dénonce la responsabilité de l’opposition dans le calendrier électoral

RDC: la Lucha dénonce la responsabilité de l’opposition dans le calendrier électoral 2017-11-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/lucha_activiste_17_003.png -

En République démocratique du Congo (RDC), le mouvement citoyen la Lucha se mobilise après la publication d'un calendrier électoral qui renvoie la présidentielle en décembre 2018. Les jeunes de la Lutte pour le changement appellent à une mobilisation générale de toute la population afin de contraindre le président Joseph Kabila à lâcher le pouvoir.

Le mouvement citoyen ne cache pas aussi sa méfiance envers l'opposition congolaise, accusée d'avoir failli dans la lutte pour le respect de la Constitution de ce pays, qui n'autorisait pas Kabila à rester une seconde de plus au-delà de son deuxième second et dernier mandat, le 19 décembre 2016.

"Nous avons été déçus du fait qu’en 2016, l’objectif était les élections en décembre. On ne pouvait pas donner à monsieur Kabila, même une minute dépassée. On a travaillé ensemble avec des opposants. Le 19 septembre, on était avec eux. Et les opposants se sont organisés d’aller dialoguer avec monsieur Kabila. La Lucha n’était pas d’accord pour ce dialogue." Jonas Bulubulu, un des activistes de la Lucha


RFI
2325 suivent la conversation
10 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
KABILA MOYIBI - 08.11.2017 20:10

LUcha nous vous soutenons, nous pensons que vous devez vous substituer à tous ces opposants que nous avons assez vu et qui n'ont plus le vrai souci du people. Ils se contentment d'avoir des discussions de salon, alors que Kanambe continue sa marche victorieuse et restera president à ce rythme jusqu'en 2021. Nous devons revoir complètement notre stratégie et ne plus laisser le champ libre à cette opposition de pacotille. Nous devons nous radicaliser sinon rien de bon ne va sortir avant le 31 décembre 2017.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KANAMBE ALIAS H - 08.11.2017 19:36

vous avez raison mes frere,on ne peut jamais dialoguer avec satan le pere du mal

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya - 08.11.2017 18:07

Vous combattez un faux ennemi. Parmi vous il y'a un jeune qui veut se présenter comme président ? Voir l'Autriche et la France. Faites la liste des problemes du Congo est proposer des solutions, Lucha va démontrer ainsi ,son niveau culturel,intellectuel,ses capacitès supposées de résoudre la misère congolaise. Se non vous une bande d'agitateurs..

Non 8
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Patriote - 08.11.2017 17:17

Seule les garcons des courses des rwandais ne sont pas d'accord avec la demarche citoyenne de la LUCHA, tout citoyens epris de patriotisme est d'accord avec LUCHA, FILIMBI et autres ....courage les grads on est la

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
emmanuel - 08.11.2017 15:04

MAINTENANT CERTAINES GENS LEUR PASSEPORT SONT CONFISQUES. VOILA LE MUSELAGE. GK COMMENCE A CRIER ON VERRA PAR OU VA T IL PASSER. L HOMME QUI RECOIT A LONGUEUR DES JOURNEES L ARGENT DE KATUMBI POUR CRIER. IL AEN AURA POUR SON COMPTE SON PASSEPORT BIOMETRIQUE EST A PRESENT ENTRE LES MAINS DE LA DGM. TU VAS RESTITUER L ARGENT DU HCR QUE TU AS DETOURNE TOI ET JEAN CLAUDE KATENDE DE ASADHO.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
emmanuel - 08.11.2017 14:46

LUCHA VOUS ETES SEULEMENT MALHEUREUX. AVEC QUELS SOULEVEMENT POPULAIRE VOUS ALLEZ FAIRE POUR EVACUER JKK. ON VOIT EN VOUS LA ZIZANIE SEULES LES ELECTIONS VONT LE FAIRE PARTIR ET PAS LE SOULEVEMENT POPULAIRE C EST ARCHAIQUE COMME MOYENS.

Non 8
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Course au pouvoir - 08.11.2017 13:54

Bazaiba et Kamere reflechissent bien. La transition sans Kabila amenera a un autre bras de fer, violence et Etat de siege. Ce qui pousserait les elections a l'incognito. Calmons nous, mettons un d'eau dans notre vin et allons aux elections transparentes et apaisees. Que l'emeilleur l'emporte.

Non 7
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Past DSK - 08.11.2017 13:27

Si on ne craint pas les grands hommes c'est vous les petits de la Lucha que nous allons craindre???? Passe temps. Vous avez vu comment les opposants vous ont roulé? Rentrez encore au Bukina Faso et Cote d'Ivoire pour être coaché, on vous attends!!!

Non 9
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Potus - 08.11.2017 12:52

Aujourd'hui, l'Afrique compte pratiquement 1 milliard d'habitants et la majorité est jeune,60 %.La R.D.C. compte 80.000.000 d'habitants et 70 % de cette population est jeune. Sur les 70%, seul 0,001 qui se retrouve parce que papa, maman, tonton(oncle), tantine(tante) et autres... sont à la mangeoire de Kingakati ou parce qu'ils ont une position privilégiée dans la société. Le reste sombre dans un trou noir sans agenda du lendemain. Nous lançons un message à tous les opposants diurnambules, les vrais opposants,ceux qui ne font beaucoup des bruits, mais jusque la rien de concret et les noctambules, les apprentis rotant autour du Mal qu'est Kabila. Vous allez tous être balayés...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
monomosi - 08.11.2017 11:48

Vous avez raison de se méfier des opposants. Au Congo à l'heure actuelle, il n y a pas d'opposants. La seule opposition est le peuple malheureusement sans moyens de défense. Ces soit disant opposants crient pour leur existence. Car, jusqu'à preuve du contraire ces opposants n'ont aucune pression sur Kabila. Ils ont tous peur à commencer par MLC de Bazaiba qui est contre la transition sans Kabila pcq c'est lui qui a l'armée.Minable.

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Goma:une dizaine de manifestants de la LUCHA arrêtés

Provinces ..,

Libération des militants de Lucha arrêtés à Goma

Provinces .., Goma, Nord-Kivu

Recrudescence de l’insécurité à Lubumbashi : la manifestation de Lucha interdite

Provinces ..,

Nord-Kivu : 42 arrestations des militants de la Lucha lors de la marche contre la persistance des...

Provinces ..,